Business model : définition, objectif et création (+ exemples)

Par Noémie Aguettant

Noémie recommande de consulter le guide pour réaliser une étude de marché pertinente et adaptée à votre environnement concurrentiel

business model

Élément phare d'un projet de création d'entreprise , le business model décrit la stratégie qui sera mise en place pour réaliser des bénéfices. Il constitue à la fois un appui pour l'entrepreneur, qui peut s'en servir comme d'un guide pour augmenter les chances de succès de son entreprise, et un atout de poids pour convaincre des partenaires financiers d'investir dans son projet.

le business model de l'entreprise

Qu'est-ce qu'un business model ?

Pourquoi faire un business model , quelles différences entre un business model et un business plan , comment faire un bon business model , quelle présentation pour le business model , 6 exemples de business models.

Un business model est la stratégie déployée par une entreprise pour générer des bénéfices. Pour faire un business model, il faut déterminer quels produits ou services vendre, comment, à quels clients et pour quels motifs. Le business model est intégré au business plan. Le business model peut évoluer.

Intégré au business plan, le business model décrit le modèle économique de l'entreprise et explique comment elle compte gagner de l'argent. Il définit les moyens qui seront mis en œuvre pour générer du profit et précise qui seront ses clients, quelle sera la stratégie de vente employée et quels bénéfices seront générés.

Valider l'intérêt économique d'une idée d'entreprise

Le business model vient valider l'intérêt économique d'une idée d'entreprise . Il identifie l'équilibre qui existe entre les opportunités rencontrées par l'entreprise et les contraintes auxquelles elle doit faire face. Pour qu'un business model soit pertinent, il doit être rentable, ce dont l'entrepreneur pourra s'assurer grâce au prévisionnel financier.

Convaincre des partenaires financiers d'investir

Réaliser un business model est essentiel pour le créateur d'entreprise, qui peut s'en servir pour prouver la solidité de son projet à ses partenaires. Le business model permet en effet de montrer la valeur apportée par une offre à ses clients. C'est un argument de poids pour convaincre des investisseurs de financer un projet.

Guider la mise en œuvre d'un projet d'entreprise

Au-delà de son intérêt d'un point de vue financier, le business model apporte un éclairage à l'entrepreneur sur la mise en œuvre de son projet. Il sécurise son aventure entrepreneuriale en esquissant tous les aspects du business naissant, du recensement des moyens nécessaires pour le rendre concret à l'élaboration d'une stratégie commerciale.

Concevoir un business model permet de réfléchir à l'organisation de son entreprise au travers de plusieurs étapes incontournables.

Comment déterminer le pourcentage de commission à chaque niveau de la hiérarchie commerciale tout en contrôlant la profitabilité ?

Téléchargez ce modèle de gestion des commissions.

Le business model est tout simplement la pièce clé du business plan. Il décrit la manière dont l'entreprise gagnera de l'argent en définissant ce qu'elle vendra, comment et à quelle cible elle s'adresse. C'est sur lui que repose la stratégie globale de l'entreprise.

Le business plan , quant à lui, est un document écrit qui présente le projet de création d'entreprise dans son intégralité.

Il se compose de :

  • Une présentation du créateur ou du repreneur de l'entreprise.
  • Les conclusions de l'étude de marché.
  • Les prévisions financières comprenant, entre autres, un compte de résultat prévisionnel sur 3 ans ainsi qu'un plan de trésorerie mensuel sur 12 mois.
  • Le statut juridique de l'entreprise.
  • Le business model et la façon dont il sera implémenté.
  • Réaliser une étude de marché.
  • Choisir sa cible.
  • Déterminer son positionnement.
  • Évaluer sa rentabilité.
  • Définir sa stratégie.

1 - Réaliser une étude de marché

L'étude de marché est la première étape à suivre. Elle doit être réalisée quand l'entrepreneur en est encore au stade de la réflexion. En effet, pour établir un business model cohérent, il doit avoir une parfaite connaissance de son marché. En se basant sur des sources fiables et vérifiées, il peut :

  • Connaître la taille de son marché.
  • S'informer sur la concurrence et sur les offres similaires commercialisées.
  • Identifier les besoins de la clientèle.
  • Établir une stratégie à suivre pour se faire une place sur le marché.

Bon à savoir : l'étude de marché peut être menée à partir d'une matrice SWOT, par exemple.

2 - Choisir sa cible

Une offre doit être adressée à une cible précise. Il faut que l'entrepreneur définisse le segment de clientèle auquel il souhaite s'adresser, car il ne pourra pas répondre aux besoins de tout le monde. De plus, choisir une cible précise facilite les actions de communication et la mise en place de la stratégie globale de l'entreprise.

L'offre doit répondre à un problème précis du client. Pour cela, il est essentiel que l'entrepreneur comprenne à quelles difficultés sa cible est confrontée (perte de temps, d'argent) et quelles solutions elle utilise actuellement pour y faire face.

3 - Déterminer son positionnement

Établir un business model nécessite de réfléchir au positionnement stratégique (choix du prix, typologie de vente, listing des revenus potentiels, avantages concurrentiels) de l'entreprise. En effet, il faut présenter un produit ou un service qui répond aux attentes des clients.

L'entrepreneur doit se distinguer de la concurrence en identifiant les avantages concurrentiels de son projet. Il doit faire en sorte de répondre autrement, voire mieux, aux problèmes rencontrés par sa cible. Il peut opter pour plusieurs éléments de différenciation comme :

  • Afficher des prix inférieurs.
  • Offrir des produits de qualité supérieure.
  • Opter pour un autre modèle de distribution.

Après avoir choisi son positionnement, l'entrepreneur devra le confronter à sa cible pour le valider en réalisant une enquête. Il aura ainsi la quasi-certitude d'avancer dans la bonne direction et pourra repenser sa stratégie si les résultats sont négatifs.

4 - Évaluer sa rentabilité

Le business model est l'occasion de s'interroger sur la rentabilité du projet. L'entrepreneur doit alors se poser plusieurs questions :

  • À combien s'élève l'investissement initial ?
  • Quels profits peuvent être générés ?
  • Quelles sont les dépenses à effectuer ?
  • Comment les dépenses sont-elles couvertes ?

C'est en réalisant son prévisionnel financier que l'entrepreneur pourra évaluer la viabilité de son projet.

5 - Définir sa stratégie

Une fois les caractéristiques de l'offre établies, l'entrepreneur doit expliquer comment atteindre sa cible, dégager des revenus et garantir la rentabilité de son business. Définir la stratégie permet de proposer un plan d'action afin de saisir des parts de marché et d'identifier les moyens nécessaires au développement de l'activité. Elle doit prendre en compte les différents aspects du business, tels que les ressources humaines, les efforts marketing et commerciaux, ou encore l'organisation logistique.

Le Business Model Canvas

Le business model en infographie, le business model sous forme d'analyse swot, le business model au format texte.

business model canvas

Le porteur de projet peut réaliser un Business Model Canvas . Cet outil lui permet de formaliser son business model simplement au travers d'un tableau synthétique faisant apparaître les 9 points clés que sont :

  • La proposition de valeur.
  • La segmentation clients.
  • Les canaux de distribution.
  • La relation client.
  • Les sources de revenus.
  • Les ressources clés.
  • Les partenaires clés.
  • Les activités principales.
  • La structure des coûts.

business model en infographie

L'infographie est un format de présentation de business model très visuel. Icônes, pictogrammes, graphiques et stickers agrémentent la lecture et favorisent la compréhension. Le porteur de projet peut utiliser ce format pour présenter le business model à des partenaires potentiels. Ce type de présentation peut être réalisé à l'aide d'un outil de diaporama, ou sur la base d'un modèle en ligne.

analyse swot

L'analyse SWOT des produits et services de l'entreprise peut servir de business model. La stratégie est alors déterminée sur la base des forces et des faiblesses de l'offre commerciale, et des risques et des opportunités sur le marché. Cette présentation ciblée sur les produits ou les services résume la stratégie de vente.

Le business model peut se présenter sous forme de texte, comme une note d'intention. Le porteur de projet déroule son raisonnement en suivant la logique qui lui est propre. Le texte de présentation doit être convaincant : à la lecture, les partenaires potentiels doivent être certains que la stratégie du porteur de projet va permettre de générer des bénéfices.

logo amazon

Amazon vend des services de marketplace. Ses clients sont les e-commerçants d'une part, les consommateurs d'autre part. L'accès à la marketplace est gratuit pour les consommateurs. Cela ne permet pas de générer des revenus via ces clients. En 2005, Amazon fait évoluer son business model : l'entreprise lance Amazon Prime. Les consommateurs peuvent continuer d'utiliser la marketplace gratuitement, ou souscrire un abonnement payant. Cette nouvelle stratégie permet à Amazon de générer des revenus via les clients consommateurs, en plus des revenus générés via les clients e-commerçants.

Cette stratégie s'apparente au modèle freemium, qui combine offre gratuite et offre payante. On parle de pénétration de marché : la gratuité attire un maximum de clients, fait connaître les services ou les produits de l'entreprise et incite les clients à payer pour acquérir une version plus avancée. Deezer, le service d'écoute de musique en streaming, utilise également ce business model, la version payante ne contenant pas de publicités.

2 - Netflix

netflix business model abonnement

Le business model de Netflix a évolué pour s'adapter aux besoins de ses clients. Initialement, l'entreprise propose aux clients de louer ou d'acheter des DVD et de se les faire livrer à domicile. Puis l'entreprise se concentre sur la location de DVD livrés à domicile. Dès cette époque, Netflix utilise le modèle économique de l'abonnement.

En 2007, Netflix devient une plateforme de vidéos à la demande. Pour générer des revenus, une plateforme de VOD a plusieurs options :

  • Faire payer aux utilisateurs la location ou l'achat de chaque vidéo.
  • Vendre des espaces publicitaires à des annonceurs. C'est le modèle AVOD.
  • Proposer un abonnement mensuel en contrepartie d'un accès illimité aux vidéos. C'est le modèle SVOD.

Netflix a choisi le modèle SVOD : l'entreprise génère des revenus grâce aux abonnements souscrits par les utilisateurs. Ce business model est aujourd'hui celui de nombreuses plateformes de VOD : Canal+, Disney+, Prime Video ou encore OCS.

3 - Tupperware

tupperware vente directe

Tupperware est l'exemple type du business model qui consiste à vendre directement aux clients, sans intermédiaire. La vente directe, en se passant de distributeurs, augmente la marge bénéficiaire de l'entreprise. Initialement, les produits de l'entreprise sont commercialisés exclusivement via la vente à domicile . Progressivement néanmoins, Tupperware place ses produits chez des enseignes distributrices, qui ont une force de vente supérieure.

Le commerce et l'artisanat locaux utilisent également le business model de la vente directe , du producteur au consommateur. Des commerçants et des artisans, en outre, font de la vente directe en ligne. Ce modèle économique est avantageux sur le plan de la marge, mais nécessite une stratégie marketing puissante.

4 - LeLynx.fr

lelynx.fr business model affiliation

LeLynx.fr utilise le business model de l'affiliation. Ce modèle économique consiste à vendre les produits d'entreprises tierces :

  • LeLynx.fr produit des contenus éditoriaux, à propos des prix pratiqués par des assurances, des mutuelles ou encore des fournisseurs d'énergie.
  • LeLynx.fr déploie une stratégie de référencement très performante, pour attirer du trafic sur les requêtes liées aux tarifs des assurances.
  • Les internautes qui atterrissent sur le site LeLynx.fr lisent les contenus éditoriaux, puis choisissent d'être redirigés vers le site de l'assurance de leur choix.
  • Pour chaque redirection, LeLynx.fr reçoit une commission d'affiliation.

rolex business model luxe

Rolex utilise le business model du luxe. L'entreprise d'horlogerie cible un segment de clientèle minoritaire, mais dont le pouvoir d'achat est particulièrement important. Pour générer des revenus, Rolex doit attirer ces rares clients. À cet effet, la marque déploie trois stratégies complémentaires :

  • Une politique de prix élevés, justifiés par une qualité haut de gamme.
  • Une production en quantités limitées, qui provoque la rareté des produits.
  • Une stratégie de distribution sélective.

Ces éléments suscitent l'engouement et maintiennent l'intérêt.

ikea business model low cost

Ikea est une entreprise de mobilier design. À l'inverse du business model de la majorité des enseignes de mobilier design, l'entreprise a choisi de pratiquer des prix bas, pour toucher une clientèle étendue. C'est ainsi qu'Ikea génère des revenus. Produire du mobilier design, toutefois, entraîne des coûts de production importants. Il faut en effet payer des designers, des matériaux puis des professionnels et des machines pour assembler les matériaux. Pour générer des bénéfices, Ikea supprime le dernier poste de production : la marque vend son mobilier prêt-à-monter, ce sont les clients qui assemblent les matériaux. C'est une forme de business model low cost.

Le business model du low cost propose des prix très attractifs pour attirer davantage de clients en diminuant drastiquement l'offre de produits ou de services proposés. Le low cost cherche à être au plus près des besoins du consommateur en lui présentant des produits simples exempts de toute option.

Pour aller plus loin, déterminez le seuil de rentabilité de votre entreprise en téléchargeant le modèle de gestion des commissions , ou découvrez le logiciel de vente de HubSpot.

modèle de gestion des commissions

Publication originale le 15 février 2024, mise à jour le 15 février 2024

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Articles recommandés.

Comment devenir entrepreneur ? 5 clés pour réussir

Comment devenir entrepreneur ? 5 clés pour réussir

Business Model Canvas : définition, intérêt et création

Business Model Canvas : définition, intérêt et création

Qu'est-ce que l'objet social d'une entreprise ?

Qu'est-ce que l'objet social d'une entreprise ?

Afficher le contenu gratuit

Guide pratique de la vente

 alt=

Download for Later

Le guide de la création d'entreprise

Construire le business model de son entreprise.

Pour avoir un bon business model , vous devez tout d'abord savoir dans quel contexte vous lancerez votre entreprise (marché, tendances, contraintes...). Cela est nécessaire pour confirmer la mission que vous vous donnez à travers votre projet, pour en déduire son devenir et pour fixer la stratégie générale à adopter. Alors, vous pourrez définir le business model qui servira cette stratégie dans le cadre de votre vision entrepreneuriale.

Objectifs de ce chapitre sur le business model

Ce chapitre va vous aider :

à identifier le contexte dans lequel vous allez créer votre entreprise ;

à définir la mission que vous voulez lui assigner (pourquoi l'entreprise existera) ;

à définir la vision que vous en avez  (ce que vous voulez que l'entreprise devienne) ;

à définir la stratégie à mettre en place (où vous voulez arriver et comment) ;

et enfin à définir le business model à mettre en œuvre.

L'objectif est que vous soyez en capacité, en analysant le secteur d’activité, les acteurs en place, les tendances du secteur, d'élaborer la stratégie générale de la future entreprise et d’en déduire un business model adapté à vos ambitions , intelligible par tous les partenaires du projet et validé sur le terrain.

Comprendre les clés de succès du business model

Les pré-requis pour travailler sur le business model.

Cette partie est le cœur de votre projet. De cela découleront toutes les actions à mener pour réaliser l'objectif que vous fixez.

Vous devez donc être au clair avec ce que vous avez envie de faire et avec qui vous avez envie de travailler.

Le business model de l'entreprise : tout comprendre

  • Analyse du marché : contexte, environnement, tendance
  • Appliquer la matrice de SWOT à son entreprise

La stratégie de l'entreprise : emmener sa boîte vers le futur

Définition de l'objectif de l'entreprise, travailler sa stratégie d'entreprise : deux exemples pour la peaufiner, le business model canvas, business model innovation : les techniques pour créer la nouveauté.

  • Exemples de business model
  • Le pitch du business model

Pour vous faire accompagner sur ce sujet

Si vous le souhaitez travailler sur votre business model en groupe, n'hésitez pas à participer au Workshop "5 jours pour Entreprendre".

Vous pouvez également travailler sur votre business model lors de rendez-vous avec votre conseiller. Les conseillers Création des CCI ont été formés à ces méthodes, ils sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre réflexion.

Qu’est-ce que le business model de l’entreprise ? Il s’agit concrètement de la manière celle-ci transforme l’idée de départ de l’entrepreneur en valeur sur le marché. Que produit-on ? Comment ? Avec quelles ressources ? A quel prix ? Pour qui ? Ces sont autant de questions auxquelles répond le business model de l’entreprise. Attention : celui-ci ne doit pas être confondu avec le business plan.

Il est indispensable à toute entreprise, jeune ou installée depuis longtemps, innovante ou non. Dans cet article consacré au business model, nous vous expliquons tout sur cette notion, fondement de la création de votre entreprise.

Analyse de marché : étudier son environnement avant de lancer sa boîte

Avant de définir son business model, il est indispensable de savoir dans quel contexte on va évoluer et lancer son projet. S’agit-il d’un secteur économique sur lequel agissent déjà de nombreux concurrents ? Ou bien d’une niche ? Comment réagissent les acteurs et les clients de ce marché ? A quoi sont-ils sensibles ? Suivent-ils des modes ?

Pour répondre à ces questions, il est nécessaire de faire une analyse de marché . En suivant les travaux de Pestel et Porter, nous vous présentons un document synthétique qui vous permettra de réaliser un aperçu très complet du secteur économique dans lequel votre projet va prendre corps.

Appliquer la matrice SWOT à son entreprise

La matrice SWOT est un outil qui complète l’analyse de marché. Il permet d’analyser à la fois un ensemble (secteur économique, territoire, etc…) et une entité évoluant au sein de cet ensemble. En s’appuyant sur les forces et les faiblesses de l’ensemble (par exemple un marché), on peut déterminer les opportunités qu’il offre et les menaces qu’il présente pour l’entité.

Cet outil est très utile pour déterminer le sens à donner à son projet. Il ne sera pas le même selon la manière dont se présente le secteur d’activité dans lequel il s’inscrit. Nous vous conseillons donc vivement d’utiliser la matrice SWOT une fois achevée votre analyse de marché.

Définir la stratégie de son entreprise est obligatoire, quelle que soit le produit ou le service que vous envisagez de vendre. Mais avant d’en arriver à la question “comment”, il est d’abord nécessaire de se pencher sur la mission (pourquoi l’entreprise existe) et sur la vision (que sera-t-elle demain ?).

Dans cet article, nous revenons en détail sur chacun de ces points. Nous essayons de vous familiariser avec ces concepts, avant de passer à la phase pratique dans la partie suivante.

Vous avez travaillé la mission et la vision de votre entreprise grâce à la page précédente ? Bien, voici alors le moment de se plonger dans le concret. Vous donnerez corps à votre stratégie d’entreprise, vous fixerez des objectifs concrets (SMART si possible) et y associerez des ressources pour les atteindre.

Dans cet article sur les objectifs de l’entreprise , nous vous donnons toute la méthodologie nécessaire pour les définir de manière claire et cohérente, pour vous et pour votre équipe.

Vous maîtrisez à présent parfaitement les notions de mission, de vision et de stratégie d’entreprise. Toutefois, quelques exemples peuvent être précieux pour stimuler votre créativité et vous permettre de progresser encore dans la réalisation de votre business model.

Dans cet article consacré aux exemples de stratégie d’entreprise , nous nous attardons sur deux boîtes fictives et leurs objectifs.

Le business model canvas est un outil qui marque l’aboutissement de toute la réflexion que vous avez menée jusque-là pour faire avancer votre projet et pour transformer votre idée de départ en entreprise proposant de la valeur ajoutée. Il vous permet de formaliser votre business model de manière simple et claire.

Nous avons choisi d’étudier avec vous le business model canvas d’Alexander Osterwalder, très simple à utiliser. En neuf points, brossez le portrait du modèle économique de votre entreprise !

L’un des axes du business model est de formaliser la manière dont on se distingue de la concurrence. Comment faire ? Il n’est pas forcément nécessaire d’innover en matière de service ou de produit. L’innovation peut venir du business model lui-même, de la manière de présenter à la clientèle ce que l’on produit, de l’utilisation que l’on fait de ses ressources…

Dans cet article consacré au business model innovation , nous vous donnons les clés pour identifier les sources d’innovation au sein de votre entreprise.

Exemple de business model

Comment fonctionnent… les autres ? Celles et ceux qui ont réussi ? Autour de quel modèle économique se sont-ils construits ? Quels sont les points qui, chez eux, peuvent éventuellement vous inspirer ?

Nous avons passé au crible plusieurs grandes entreprises pour vous présenter des exemples de business model . Si vous êtes au point sur les notions développées ci-avant, cela ne pourra qu’enrichir votre réflexion !

Le pitch business model

“Pitcher” son business model est indispensable pour convaincre des clients, des partenaires et des financeurs. C’est un exercice auquel vous devez vous habituer… et qui doit être préparé avec soin ! Dans cet article court, nous vous donnons quelques conseils sur la manière de préparer et de présenter le pitch du business model .

Essayez CCI Business Builder

Créez votre compte gratuit dès maintenant et structurez votre projet d'entreprise !

le business model de l'entreprise

Cersa Formation, Emploi et création d'entreprise

Le business model de a à z.

Le business model également appelé modèle économique, désigne la stratégie économique adoptée par une entreprise afin d’augmenter son profit. Le business model est ainsi l’illustration du processus de création de valeur et constitue la partie la plus importante du business plan. Au sein du business model, on a une parfaite description des moyens utilisés par l’entreprise pour gagner de l’argent.

Le business model, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’illustrer l’ensemble des moyens humains, financiers, matériels qui seront déployés par l’entreprise afin de créer de la valeur et d’obtenir une rentabilité. Etant la partie centrale du business plan, le business model permet d’établir des stratégies différentes de celles des concurrents et de se démarquer. Il permet de déterminer avec certitude la capacité de l’entreprise à générer des revenus de par les moyens qu’elle compte mettre en œuvre. Ce business model est le plus souvent après élaboration, présenté aux potentiels investisseurs afin de leur prouver la viabilité et la rentabilité de l‘entreprise. L’économie de l’entreprise sera précisée dans ce business model avec des spécificités sur le positionnement de l’entreprise sur le plan commercial, le mode de fonctionnement de l’entreprise compte tenu de contraintes environnementales ainsi que le mode de gestion de l’entreprise sur le plan financier.

Quel est le rôle du business model ?

Le rôle du business model est de faire une représentation explicite du processus de création de profit ainsi que des résultats attendus à travers ce modèle. Il permet de faire une analyse sur la manière dont la richesse sera créée mais également comment cette richesse générée sera utilisée par l’entreprise. Le business model est indispensable pour toute entreprise souhaitant réussir dans ses activités car il permet de se fixer sur une stratégie économique bien définie et de délimiter son champ d’action. Grâce à lui, le projet de l’entreprise a plus de chance d’avancer et de réussir car il apporte tous les éléments de précision permettant d’avoir une vue globale et résumée du projet. Le business model permet à l’entreprise de se focaliser sur 3 points essentiels : le marché ciblé par l’entreprise, le processus de création de valeur et le prix de la valeur ajoutée. Ainsi, l’objectif principal du business model est de mettre en place une stratégie spécifique garantissant la réussite commerciale de l’entreprise. Il rend le projet transparent et fiable aux yeux de l’entreprise et des investisseurs.

Pourquoi élaborer un business model ?

Elaborer un business model permet à l’entreprise d’avoir une base solide sur laquelle se fier lorsqu’elle argumente pour convaincre les collaborateurs et les investisseurs. Elaborer le business model est une manière de rassurer les investisseurs en leur donnant des pistes claires par lesquelles l’entreprise va passer pour générer de la valeur. C’est également le moment d’y ajouter la destination d’usage de cette valeur qui sera créée. Le business model est à la fois un support pour l’entreprise et une preuve pour les investisseurs.

Le business model : les éléments composants

Le concept économique est l’un des éléments fondamentaux du business model car c’est le support sur lequel va se baser l’entreprise pour estimer les moyens nécessaires à l’atteinte des objectifs. Le concept économique doit être en adéquation avec les objectifs de l’entreprise et il doit être tout à fait complet. Une offre se démarquant de la concurrence fait aussi partie des éléments composant le business model. La stratégie qui sera utilisée par l’entreprise pour vendre ses produits auprès des cibles doit également être précisée de même que les aspects qui distinguent l’entreprise des concurrents. Les résultats de l’étude de marché et ceux du projet doivent être synthétisés afin d’apporter un résumé comportant les similarités. L’entreprise doit étudier son positionnement sur le marché et déterminer les points forts et points faibles de ses concurrents.

Business model : la bonne stratégie pour son élaboration

Afin de mieux développer son modèle d’entreprise, il est important de connaître les étapes à suivre et de s’y référer. Tous les créateurs d’entreprise ou entrepreneurs devraient connaître cette stratégie, car la création d’une entreprise ou la planification de son devenir en dépendent largement. Découvrez ci-dessous une description détaillée de cette stratégie efficace et efficiente.

Analyse de la concurrence et du marché cible

L’étude de la concurrence est une étape essentielle de la création de votre modèle d’entreprise et ne peut être dissociée de l’étude du marché cible. Cette étape consiste à réaliser votre étude de marché. En d’autres termes, elle permet d’avoir une vision globale du marché, notamment des demandes et les comportements de la clientèle, des offres existantes et des tendances. Cela vous permettra de vous projeter et de vous positionner parmi vos concurrents à court, moyen et long terme en fonction de votre business plan.

Déterminer les principaux facteurs de réussite sur votre marché vous permet d’adopter la meilleure stratégie pour lancer votre business et assurer son succès. Il convient de noter que la rédaction de votre business model est une phase importante de votre business plan. Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier :

  • Les entreprises qui offrent des produits ou des services similaires aux vôtres ;
  • Les entreprises qui sont entrées récemment sur le marché et les services qu’elles offrent ;
  • Les entreprises leaders et les outsiders
  • Les entreprises qui offrent des produits de substitution et ciblent les mêmes clients que vous ;
  • Le type d’entreprise présent sur le marché depuis longtemps, depuis sa création.

Une documentation directe, étude sur terrain, et une documentation en ligne s’impose pour cette analyse. Il convient de rappeler que pour l’analyse concurrentielle, l’accent doit être mis sur les éléments suivants :

  • Connaître les sites des entreprises concurrentes ;
  • Les éventuelles menaces pour votre projet ;
  • Les cibles, services et produits offerts par les concurrents ;
  • Le prix et le mode de distribution de leurs produits ;
  • L’efficacité de leurs stratégies de communication ;
  • Leurs forces et faiblesses ;
  • Leurs résultats financiers.

Toutes ces informations peuvent être recueillies sur des sites financiers en ligne.

Choix de la clientèle et élaboration de l’offre

Concernant l’offre et la clientèle, la meilleure stratégie est de se positionner en tant que consommateur. Outre les demandes, il est également important d’analyser le comportement d’achat des cibles. Pour y voir plus clair, vous pouvez vous référer à/au :

  • Type de besoin à satisfaire en fonction de la demande du marché ;
  • La motivation et les critères d’achat des clients ;
  • Le niveau de concurrence sur le marché ;
  • Vos propres critiques et perspectives sur des produits similaires au vôtre disponibles sur le marché.

Pour ce faire, il est conseillé d’identifier la position stratégique de vos concurrents, qui pourrait être en termes de clientèles et de types de produits offerts, entre autres. En effet, la concurrence est rude et pour offrir un meilleur produit que ceux déjà présents sur le marché, vous devez être fort en matière de planification et de marketing. D’où l’importance d’un business model bien structuré et d’un business plan réussi.

Analyse des risques et de la rentabilité

Chaque projet présente toujours des forces et des faiblesses. Cependant, les risques sont également des facteurs à ne pas négliger lors de l’élaboration d’un modèle commercial. La première chose à faire est de dresser une liste des concurrents. C’est très important non seulement pour la planification, mais aussi lorsque vous allez procéder à une évaluation postérieure. Il est nécessaire d’évaluer les forces et les faiblesses des produits ou services qu’ils proposent. Il est aussi préférable d’examiner leurs chiffres de vente si les données sont disponibles sur le web.

Vous pouvez ensuite procéder à l’évaluation de vos produits ou services. L’idéal serait d’examiner les raisons pour lesquelles les activités d’un concurrent ont été interrompues ou réduites. Cela vous permettra de déterminer votre stratégie en fonction des objectifs et du défi que vous souhaitez atteindre. Il est important de savoir que cette stratégie est très importante et efficace pour limiter le risque de perte et maximiser la rentabilité de votre entreprise. C’est un moyen de vous différencier de vos concurrents et d’assurer le succès de votre entreprise auprès de vos clients cibles.

Enfin, lors de la rédaction de votre business model, optez toujours pour une planification simplifiée. Cette méthodologie vous facilitera le travail et vous aidera à synthétiser vos idées de la meilleure façon possible. Vous pouvez utiliser un tableau, par exemple, pour résumer vos recherches et vos analyses.

Différence entre business model et business plan

La notion de business model est souvent confondue avec celle du business plan. Cette dernière décrit le processus de création de richesse alors que le business plan comprend toute la stratégie de l’entreprise ainsi que ses prévisions financières. Le business model se trouve donc au centre du business plan et il en constitue le cœur. Donc le business plan est un document dans lequel on retrouve le business model. Ainsi, au niveau du business model, on distingue les moyens nécessaires à la création de valeur ainsi que le positionnement et la stratégie de création de valeur. Au niveau du business plan, on trouve la présentation du projet et de son porteur, la stratégie commerciale de l’entreprise, les résultats de l’étude de marché ainsi que le business model.

Quelques exemples de business models

On distingue différents types de business models. Il y a le freemium qui consiste pour une entreprise à fournir une offre dont une partie est gratuite et une autre partie payante. La partie payante est destinée aux utilisateurs Premium. Il y a aussi le modèle des enchères dans lequel le prix du produit est déterminé par les clients. Le modèle cashback est une forme de business model consistant à offrir aux meilleurs clients des points de fidélité, des réductions voire des remboursements. Pour le modèle abonnement, il s’agit de fournir un service ou un produit en contrepartie d’un abonnement c’est-à-dire une inscription. Le modèle d’affiliation consiste à percevoir une commission par clic sur des publicités d’autres sociétés figurant sur le site de l’entreprise. Le modèle low cost est un type de business model dans lequel les produits sont vendus à bas prix. La vente à domicile est également une forme de business model consistant à promouvoir le produit à travers des recommandations et des principes de bouche à oreille. Cette forme de business model se concentre sur un segment de clients assez restreint. Le business model transaction sur les ventes permet à l’entreprise de tirer des commissions sur les ventes faites grâce à elle. Il s’agit là pour l’entreprise d’aider l’offre et la demande à se rencontrer comme c’est le cas pour les sites où les vendeurs postent des annonces pour ensuite se faire contacter par des acheteurs. Le site en question perçoit des commissions sur ces ventes réalisées.

Les particularités du business model Canvas

Le business model Canvas est, par définition, un outil universel utilisé par de nombreux créateurs d’entreprise. Il s’agit de la stratégie la plus courante pour construire un modèle d’entreprise et plus particulièrement pour l’adapter et le rendre efficient. Connu sous l’abréviation BMC, le Business Model Canvas convient à tout type de projet et peut être utilisé à toutes les étapes du processus, de la création ou de la reprise d’une entreprise à l’idée, au démarrage, au développement ou à la vente. En plus de ces étapes, le BMC permet également de tester, optimiser et valider un projet.

BMC : un outil simple mais efficace pour l’entrepreneuriat

Ces dernières années, le modèle BMC est devenu l’un des outils les plus utilisés par les entrepreneurs et les entreprises de toutes tailles. Le principal avantage de son utilisation est qu’il est simple à utiliser, facile à comprendre et facile à construire. En termes de coût, le modèle BMC convient même aux plus petits budgets, car sa conception n’engendre pas beaucoup de frais, voire aucun. Ce type de modèle économique peut être construit sur n’importe quel type de support, y compris les feuilles de calcul informatiques telles que Excel et Google Sheet, ou le Paper Board, entre autres. En d’autres termes, opter pour le modèle BMC est une option qui permet de gagner du temps et d’être rentable pour les concepteurs et les gestionnaires de projets, y compris les entrepreneurs indépendants.

BMC : un allié pour la conception et la gestion de projet

Le business model Canvas peut accompagner un projet de la conception à la mise en œuvre, sans oublier le lancement. En effet, tous les modèles stratégiques, même le business plan, sont efficaces si l’approche est simplifiée, concise et claire. Pour ce type de business model, il a la particularité de donner une vision synthétique de l’ensemble du futur projet. Il convient également au modèle d’affaires, les chefs d’entreprise et tout créateur de projet utilise ce type d’outil tendance pour gagner de l’argent en fonction du segment de marché préalablement établi. Avec le BMC, le projet d’entreprise et la lecture du dossier seront facilités, que ce soit pour le créateur, les dirigeants, les clients, les financeurs et les partenaires.

Un autre avantage du modèle BMC est que le business model n’est pas figé dans le temps. C’est un outil évolutif qui peut être modifié plusieurs fois afin de formuler la meilleure stratégie possible. Les informations sont écrites noir sur blanc sur le support, ce qui permet de modifier facilement le contenu et certains paramètres en fonction du besoin et de l’évolution du projet en termes d’infrastructure, de budget et d’activité. C’est également un outil permettant de garder une vue d’ensemble des innovations possibles dans le dossier.

Enfin, le CMB est un outil de présentation complet et agile qui vous permet de prendre rapidement connaissance d’un projet, sans avoir à consulter un document de plusieurs pages. Le modèle offre ainsi une lecture simplifiée du document et peut même, dans une certaine mesure, substituer d’autres documents tels que le business plan.

A lire aussi

start-up

Comment choisir son statut juridique en tant que start up ?

creation-entreprise-premiere-annee

Création d’entreprise : à quoi vous attendre la première année ?

cout-assurance-professionnelle

Combien coûte une assurance professionnelle ?

portage-entrepreneurial

Le guide du portage entrepreneurial

obligation-facturation-electronique

Quelles sont les obligations en matière de facturation électronique?

portage-salarial-freelance

Comment choisir soigneusement la société pour passer au portage salarial en tant que freelance?

compte-bancaire-professionnel-en-ligne

Les meilleurs comptes bancaires professionnels en ligne

fiche-de-paie-excel

Comment faire une fiche de paie sur Excel ?

logiciel-recouvrement

Quel est le meilleur logiciel de recouvrement?

assurance-entreprise

Sécurisez les salariés avec une assurance entreprise

domiciliation-entreprise

Domiciliation de son entreprise : boîte postale, locaux ou chez soi ?

retrouver-annonce-legale

Comment retrouver une annonce légale ?

cout-sarl

Combien coûte une SARL ?

le business model de l'entreprise

Annonce légale en création de SAS et autres obligations

code-lei

Code LEI, c’est quoi?

frais-pro-portage-salarial

Portage salarial : peut-on déclarer des frais professionnels ?

annonce-legale

Le guide des annonces légales

financer-projet-professionnel

10 conseils pour financer un projet professionnel

logiciel-gestion-de-projet

Comment choisir son logiciel en gestion de projet?

calcul-cout-salarie

Comment calculer le coût d’un salarié ?

creation-entreprise-en-ligne

Création d’une entreprise : les démarches ont-elles tout changé ?

rc-pro

Assurance RC Pro : 5 points à vérifier pour bien choisir

merchandising

Tout connaitre sur le merchandising

net-entreprise

C’est quoi Net Entreprise ?

chiffre-affaire-previsionnel

Comment calculer son chiffre d’affaire prévisionnel?

fnp-comptabilite

En comptabilité, comment gérer les factures non parvenues ou « FNP » ?

creation-eurl

Le guide de la création d’une EURL

qu'est-ce qu'une SASU avantage inconvénient

Qu’est-ce qu’une SASU ?

creation-sasu

Les formalités pour créer une SASU

tva-entreprise

TVA entreprise : faites appel à un expert comptable

etude -de-marche

6 conseils pour faire une bonne étude de marché

banque-pret-entreprise

6 astuces pour convaincre un banquier pour un prêt d’entreprise

avis de situation insee

Tout savoir sur l’avis de situation Insee

incubateur-entreprise

Qu’est ce qu’un incubateur d’entreprise?

start-up-definition

La start-up c’est quoi?

dividende-sas

Tout savoir sur les dividendes de votre SAS

gerant-de-sarl

Tout savoir sur le gérant de SARL

fiscalite-des-entreprise

Confiez la fiscalité de votre entreprise à un expert comptable en ligne !

creation-entreprise-digitale

Comment monter son entreprise dans le digital ?

lancer-son-stand-de-marche

Ouvrir un stand de marché pour des produits locaux

sponsorising-entreprise

Sponsoriser un événement est bénéfique pour votre entreprise

logiciel-chiffrage-batiment

Pourquoi utiliser un logiciel de chiffrage pour le bâtiment ?

creation-entreprise-etranger

Les étapes pour créer une entreprise à l’étranger

avocat-entreprise

Combien bien choisir l’avocat de son entreprise?

prix-portage-salarial

Combien ça coûte le portage salarial ?

ouvrir-magasin-vetement

Comment ouvrir une boutique de prêt à porter?

sarl de famille

Qu’est ce qu’une SARL de famille?

numero-duns-code

Qu’est ce qu’un numéro DUNS et à quoi sert-il?

statut entreprise

Les différents statut d’entreprise

portage-salarial

Qu’est ce que le portage salarial ?

logiciel-gestion-entreprise

Top 4 des meilleurs logiciels de gestion en entreprise

Quand on se lance dans le monde de l’entrepreneuriat, il y a tellement de choses …

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Le coin des entrepreneurs

  • Micro-Entreprise
  • Association
  • Choix Statut
  • Services B2B
  • SASU et EURL
  • Bilan et liasse fiscale
  • Déclarations de TVA
  • Devis et Facturation
  • Services Conseils
  • Synchoronisation bancaire
  • Tableau de bord et pilotage
  • Domiciliation Entreprise Votre adresse prestigieuse à Paris
  • Modifications de Statuts Procédure 100% en ligne
  • Dissolution d'entreprise Traitement sous 24h

le business model de l'entreprise

  • Agent commercial
  • Agent immobilier
  • Bâtiments et Travaux Publics
  • Boulanger, pâtissier, biscuitier
  • Chauffeur de taxi et VTC
  • Coach sportif et fitness
  • Développeur web
  • Métiers de la santé
  • Restauration
  • Services à la personne
  • Transport de marchandises
  • Webdesigner
  • Autres activités
  • 100 conseils pour créer
  • La création d’entreprise
  • Réflexion préalable
  • Idée de création
  • Business model
  • Construire son projet
  • Analyser l’entreprise
  • Négocier le rachat
  • Location-gérance
  • Commerce organisé
  • Se faire accompagner
  • Étude de marché
  • Préparer son business plan
  • Prévisionnel financier
  • Valider son Business Plan
  • Faire son Business Plan en ligne
  • Préparer son dossier
  • Aides à la création
  • Apports en capital
  • Compte courant d’associé
  • Financements bancaires
  • Outils de trésorerie
  • Investisseurs
  • La micro-entreprise
  • L’entreprise individuelle
  • L’EURL
  • L’association
  • Régimes fiscaux
  • Sécurité sociale
  • Choix du statut juridique
  • Local professionnel
  • Autres choix de création
  • Statuts de société
  • Annonces légales
  • Dépôt du capital social
  • Immatriculation
  • Création en ligne
  • S’implanter en France
  • Contrats commerciaux
  • Conditions commerciales
  • Communication
  • Comptabilité
  • Facturation
  • Gestion financière
  • Comptes annuels
  • Assemblées générales
  • Modification de capital
  • Transfert de siège
  • Transformations
  • Autres modifications
  • L’impôt sur le revenu
  • L’impôt sur les sociétés
  • Les crédits d’impôts
  • La CFE et la CVAE
  • Autres impôts et taxes
  • L’embauche du salarié
  • Les contrats de travail
  • La gestion de la paie
  • La mutuelle d’entreprise
  • La rémunération du dirigeant
  • La rupture du contrat de travail
  • Groupes de sociétés
  • Cession de fonds
  • Cession de titres
  • Fiscalité des cessions
  • Fermer son entreprise

Comment construire et valider un business model (modèle économique) ?

Le business model , ou modèle économique , occupe une place centrale dans tout projet de création d’entreprise . L’entrepreneur doit définir comment son entreprise va créer de la valeur et générer des revenus . Ensuite, il doit tester et valider son offre. Ce travail est important afin de maximiser les chances de succès de la nouvelle entreprise.

Ce dossier vous explique en quoi consiste un business model , puis comment le construire et le valider :

Qu’est qu’un business model ? Définition

Comment construire son business model , comment tester et valider son business model .

construire et valider un business model

Le business model est le modèle économique d’une entreprise, c’est-à-dire son mécanisme de création de valeur . Il s’agit d’un élément central du business plan de l’entrepreneur. Tout ce qui se trouve dans ce document s’articule autour du modèle économique.

Trouver une idée de création d’entreprise est simple. Par contre, construire un modèle économique est plus compliqué. Cela revient à définir et expliquer comment générer des revenus à partir de l’idée de création d’entreprise. Ensuite, le modèle doit être validé par des tests pour vérifier que l’offre séduit la clientèle ciblée.

En pratique, l’échec d’une création d’entreprise provient souvent d’un business model mal conçu. Sa construction et sa validation sont des réflexions d’importance majeure pour optimiser ses chances de réussite.

Pour réussir à construire un business model, le créateur d’entreprise doit se mettre à la place de ses clients .

Connaître parfaitement son marché

Avant de commencer à construire un business model, il faut avoir une connaissance approfondie du marché et de ses tendances. Les données collectées doivent être réalistes et validées. À défaut, le créateur d’entreprise risque de développer son modèle économique sur des éléments erronés.

Déterminer le positionnement de l’entreprise

Ensuite, le créateur d’entreprise doit réfléchir au positionnement de son entreprise sur le marché. Pour cela, il doit se poser plusieurs questions :

  • Quels seront les caractéristiques des produits ou services par rapport à la concurrence ?
  • À quoi servent-ils ?
  • Quelle est la réelle valeur apportée aux clients ?
  • Sur quels avantages concurrentiels compte-t-il capitaliser ?

Valider le positionnement de l’entreprise

Une fois que le premier positionnement est établi, le créateur d’entreprise doit le confronter aux clients. Pour cela, il doit établir une enquête de validation , qui consiste à interroger directement des futurs clients.

Les résultats de l’enquête de validation permettront d’adapter le premier positionnement et de la valider. Parfois, il peut remettre en cause le projet lorsque les résultats sont négatifs.

Expliquer comment l’entreprise va générer des revenus

Dès que les caractéristiques de l’offre de produits ou services sont clairement définies, le créateur d’entreprise doit expliquer la façon dont il compte générer des revenus. Il doit dévoiler la stratégie déployée pour s’implanter sur son marché .

La présentation d’un business model doit être courte et précise. Elle doit être correctement préparée pour que le créateur d’entreprise puisse communiquer efficacement sur son projet. Lorsque la présentation est claire, le créateur d’entreprise pourra convaincre plus facilement ses partenaires. Cette présentation figure notamment dans le business plan .

Réaliser un business model canvas

Le business model canvas est une méthode qui permet de construire facilement son modèle économique et de le présenter avec clarté. Nous vous expliquons tout au sujet de cette méthode dans ce dossier : le business model canvas .

Une fois que le business model est construit, il doit ensuite être testé et validé. Pour cela, le créateur d’entreprise doit l’expérimenter auprès d’un échantillon le plus représentatif possible de sa future clientèle. L’analyse des retours clients peut aboutir à plusieurs conclusions :

  • L’offre séduit les clients, le modèle économique est bon et le créateur d’entreprise pour avancer dans la mise en de son projet.
  • L’offre présente des limites, le modèle économique a besoin d’adaptation. Par exemple, il peut s’agir d’un prix à réviser.
  • L’offre n’a pas plu aux clients, le modèle économique n’est pas bon. À défaut, le créateur d’entreprise a un risque d’échec important.

Un bon business model est :

  • Basé sur un savoir-faire maîtrisé,
  • Orienté sur une clientèle ciblée,
  • Générateur d’une réelle valeur ajoutée pour les clients.

Enfin, le modèle économique a vocation à évoluer. Il doit évoluer en fonction des attentes des clients et des nouvelles tendances du marché. D’ailleurs, son évolution est un enjeu stratégique pour les start-up , qui adapte sans cesse leur modèle par apprentissage.

Créer son entreprise

Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter

Prénom (obligatoire)

Mail (non affiché) (obligatoire)

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Avertissez-moi de la publication de nouveaux commentaires par mail. Vous pouvez également souscrire sans laisser de commentaire.

Créer son entreprise

  • Création d’entreprise, les étapes clés
  • Réaliser son étude de marché
  • Faire son business plan
  • Le guide de l’EURL
  • Le guide de la SARL
  • Le guide de la SASU
  • Le guide de la SAS

Créer son entreprise

  • Construire son projet d’entreprise en ligne
  • Création d’entreprise en ligne
  • Comparateur de statut juridique
  • Outil de business plan en ligne
  • Prévisionnel financier sur Excel
  • Evaluer et tester son idée de création
  • Bien préparer son projet de création
  • Faire un business model canvas
  • Valider son projet de création d’entreprise
  • Tout comprendre sur le business plan
  • Bien préparer son business plan
  • Établir les tableaux financiers
  • Faire un prévisionnel financier
  • Créer une EURL : tout ce qu’il faut savoir
  • Créer une SARL : tout ce qu’il faut savoir
  • Créer une SASU : tout ce qu’il faut savoir
  • Créer une SAS : tout ce qu’il faut savoir
  • Tableau comparatif des statuts juridiques
  • Choix d’un statut juridique pour l’entreprise
  • Choix du régime fiscal de l’entreprise
  • Choix d’un statut social pour le dirigeant
  • Formalités à accomplir pour créer son entreprise
  • Procédure à suivre pour immatriculer sa société
  • Solutions pour créer son entreprise
  • Créer son entreprise en ligne, choisir et comparer

Navigation :

  • Partenariats et publicité
  • Nous contacter
  • Mentions légales et CGU
  • Politique de confidentialité
  • Plan de site
  • Plan du site

Nos autres sites :

  • Notre application
  • Entreprises et Droit
  • Compta-Facile

Le coin des entrepreneurs :

Le coin des entrepreneurs est un média online de référence pour les créateurs d'entreprise, les repreneurs d'entreprises et les chefs d'entreprises. Nous vous proposons sur notre site internet des centaines de dossiers sur les thèmes de la création, la reprise et la gestion d'entreprise, dans le but de vous informer et de vous conseiller dans toutes les étapes de votre projet entrepreneurial (de l'idée de projet jusqu'au lancement de votre nouvelle activité).

En plus du média, Le Coin des Entrepreneurs vous propose également une application digitale pour vous accompagner dans vos projets entrepreneuriaux. Notre application vous propose une multitude de fonctionnalités pour vous guider dans votre projet de création ou de reprise d'entreprise

Notre mission est simple : proposer aux entrepreneurs un éco-système complet qui leur permet de construire leur projet et de se lancer dans leur nouvelle activité

Hé ! Des évaluations gratuites sont disponibles pour les plans Standard et Essentiels. Commencez gratuitement dès aujourd'hui.

7 types de business models à prendre en compte pour votre entreprise

Trouvez le business model qui vous convient. Que vous choisissiez le modèle détaillant, abonnement ou entreprise affiliée, voici ce que vous devez savoir.

Lors de la réflexion sur la façon de démarrer une entreprise , la première étape consiste presque toujours à trouver le bon produit ou service. Cependant, cette première inspiration n'est que le début d'un processus extrêmement long.

Même si vous savez comment créer une idée commerciale , vos efforts échoueront en cas de planification et d'exécution inappropriées. Vous devez monétiser votre produit ou service, définir comment le vendre à vos clients et trouver la meilleure méthode pour vous assurer une croissance et une amélioration continues.

Un business model vous aide à atteindre tous ces objectifs afin que vous puissiez passer du brainstorming au développement d'une entreprise rentable. Bien que l'échelle puisse être différente, le processus est le même qu'il s'agisse d'une petite, d'une moyenne ou d'une grande entreprise.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe plusieurs systèmes établis et que vous disposez donc d'un grand nombre d'exemples de business models sur lesquels fonder votre entreprise. Cela peut également être un inconvénient, car vous devez faire le meilleur choix pour monétiser votre idée. Avec ce large choix d'options, vous pourriez facilement prendre la mauvaise décision et manquer des opportunités de croissance.

Voici un aperçu des différents types de business models afin que vous disposiez des renseignements nécessaires pour faire des choix éclairés sur le business model et les stratégies de croissance de votre entreprise.

Qu'est-ce qu'un business model ?

En termes simples, un business model décrit la méthode utilisée par votre entreprise pour gagner de l'argent.

le business model de l'entreprise

Les business models réussis comportent généralement 5 composants.

  • Un produit ou service.
  • Vous devez ensuite planifier la manière de produire votre produit ou service. Par conséquent, vous devez également réfléchir à sa conception, sa production ou aux processus, aux documents et à la main-d'œuvre nécessaires, ainsi qu'aux caractéristiques qui rendront votre offre unique.
  • Vous devez également décider comment le produit ou le service sera livré au client. Cette étape comprend les plans marketing, les ventes, la distribution ou la livraison.
  • Votre business model doit également inclure des plans sur la manière de couvrir les dépenses et des détails sur le coût de l'activité.
  • Enfin, vous devez planifier la manière dont vous allez générer un profit. Cette étape comprend les modalités de paiement de la part du client et le montant que vous comptez gagner sur la vente de chaque produit ou service.

Ce plan complet peut vous aider à créer votre propre entreprise et à la faire passer d'une bonne idée à une activité rentable.

Pourquoi les business models sont-ils importants ?

Un business model réussi vous fournit un cadre sur lequel construire votre entreprise.

Il vous aidera à définir votre marché cible, à planifier les coûts, à ajuster vos processus commerciaux et à faire des projections financières. Dans la plupart des cas, les investisseurs ne seront pas disposés à vous fournir des capitaux si vous ne disposez pas d'un business model bien défini.

Le bon cadre peut également laisser de la place à l'innovation en matière de business model. Vous pouvez créer des flux de revenus supplémentaires ou proposer des services alternatifs si vous avez un business model initial robuste.

Cela dit, les types de business models peuvent être très différents et vous devez donc en comprendre tous les détails avant de commencer la planification.

Types de business models

Les business models fournissent une feuille de route entre votre idée initiale de produit ou de service et vos bénéfices. Que vous cherchiez à créer un nouveau business model ou à mettre à jour l'existant, suivre un cadre établi constitue un guide précieux.

Voici les exemples de business models les plus courants.

le business model de l'entreprise

Business model Détaillant

Le modèle Détaillant est le style d'activité le plus courant. Dans ce modèle, le consommateur interagit avec le détaillant et achète des articles directement auprès de lui, en ligne ou dans un magasin physique. Les détaillants achètent généralement leurs produits à des grossistes et les revendent en réalisant une marge.

Des exemples de cette activité vont des boutiques de vêtements et d'alimentation aux grands magasins, en passant par les concessionnaires automobiles et les sites d'e-commerce.

Ce business model est l'un des plus simples à comprendre et à mettre en œuvre. Cependant, c'est également celui qui fait l'objet de la plus grande concurrence. Vous risquez d'être confronté à un grand nombre d'entreprises vendant des produits similaires. Vous devrez être compétitif en termes de prix, de qualité ou encore d' identité de marque .

Business model Fabrication

Le modèle Fabrication implique la production de marchandises à partir de matières premières ou d'ingrédients. Ce modèle peut impliquer des articles fabriqués à la main ou des marchandises produites en masse sur une chaîne de montage.

Ces entreprises ont besoin d'accéder à des matières premières et à des compétences, à des équipements ou à de la main-d'œuvre pour fabriquer suffisamment de marchandises pour être rentables. Les fabricants comptent généralement sur des grossistes et des distributeurs pour vendre leurs produits.

Business model Abonnement

Le modèle Abonnement est très populaire bien qu'il ait longtemps été utilisé pour des publications telles que des magazines et des journaux.

Les entreprises d'abonnement fournissent un produit ou un service continu aux utilisateurs finaux moyennant un prix fixe. L'abonnement peut être quotidien, hebdomadaire, mensuel ou annuel.

Les entreprises numériques comme Netflix et Spotify utilisent ce business model, tout comme les fournisseurs de logiciels et d'applications ainsi que les fournisseurs de services en ligne. L'avantage de ce type de modèle est que vous pouvez obtenir des flux de revenus continus sans avoir à répéter les ventes.

Modèle Produit en tant que service (PaaS)

Le modèle Produit en tant que service (Product-as-a-Service, PaaS), également connu sous le nom de systèmes de service produit, combine des services avec un produit que le consommateur a déjà acheté.

Un bon exemple de ce business model est un détaillant automobile qui propose une adhésion annuelle à un service d'entretien pour l'achat d'une voiture. L'avantage principal est de garantir un revenu durable tout en améliorant l'expérience client. Ce business model peut offrir des sources de revenus supplémentaires aux détaillants.

Modèle Franchise

Le modèle Franchise est un autre type de cadre commercial populaire. De nombreuses marques célèbres sont des franchises, notamment KFC, Dominoes, Jimmy John's, Ace Hardware et 7-Eleven.

Dans ce modèle, vous développez un plan pour une entreprise prospère et le vendez à des investisseurs ou franchisés. Ils dirigent ensuite l'entreprise dans le respect de l' identité de marque de la franchise .

En un sens, ils achètent la marque et le plan et dirigent l'entreprise. L'avantage, pour les dirigeants d'entreprise, est qu'ils n'ont pas à se soucier des opérations quotidiennes. Dans le même temps, les franchisés bénéficient d'un plan de réussite, ce qui les expose à moins de risques que s'ils possédaient leur propre entreprise.

Modèle Affiliation

Le modèle Affiliation est celui d'une entreprise qui s'appuie sur des éditeurs tiers pour commercialiser et vendre son produit ou service.

Les affiliés sont chargés de stimuler les ventes. Ils perçoivent une rémunération, généralement sous forme de commission (pourcentage du total des ventes), de la part du vendeur ou du prestataire de service. Avec l'affiliation, une entreprise peut bénéficier d'une portée étendue et décrocher des clients sur des marchés qu'elle ne serait autrement pas en mesure de pénétrer. L'entreprise fournit généralement des supports marketing gratuits aux affiliés afin qu'ils affichent l'identité de marque appropriée lors de leurs actions marketing.

Modèle Indépendant

Les travailleurs indépendants fournissent des services à des entreprises ou organisations. Ils travaillent généralement sur une base contractuelle.

Bien qu'il soit possible d'opérer en tant que travailleur indépendant, vous pouvez également apprendre à faire évoluer une entreprise indépendante . Vous pouvez faire appel à d'autres travailleurs indépendants ou sous-traitants pour qu'ils travaillent sur vos contrats. Avec une entreprise à grande échelle, vous pouvez accepter davantage de contrats que vous ne pouvez gérer seul et partager le chiffre d'affaires entre vous et vos sous-traitants.

L'attrait de ce type d'entreprise réside dans le faible montant de ses frais généraux. Vous n'avez pas à embaucher vos sous-traitants. Il vous suffit de les payer après que le client vous a payé.

Concevoir votre business model

Les exemples de business models sont très différents, mais vous pouvez suivre les mêmes étapes pour concevoir votre plan et l'adapter aux besoins uniques de votre entreprise.

  • Commencez par définir votre produit ou service, le besoin des consommateurs auquel il répond et les personnes pour lesquelles il présente un avantage.
  • Une fois que vous avez une idée de qui utilisera votre produit ou service, vous pouvez définir votre marché cible, faire des recherches sur la manière dont il achète et vous renseigner sur la façon dont d'autres entreprises de votre secteur d'activité commercialisent et vendent à ces clients.
  • Trouvez des business models qui pourraient potentiellement fonctionner avec votre entreprise. Il se peut qu'il n'y ait pas qu'une seule option.
  • Créez des prototypes pour chaque business model possible que vous choisissez. Vous pourrez ensuite voir les problèmes potentiels et les obstacles rencontrés avec chaque plan et trouver le modèle qui répond le mieux à vos besoins.

Vous devez également créer un business plan approprié. Qu'est-ce qu'un business plan ? Il détaille comment structurer votre entreprise et comment le business model doit fonctionner pour atteindre le niveau de réussite souhaité.

Mailchimp propose des ressources pour vous aider à apprendre à rédiger un business plan .

Choisir le bon business model

Lorsque vous concevez votre business model, vous devez également définir des objectifs et dresser la liste des indicateurs clés de performance (ICP) qui montreront si votre entreprise est sur la voie de la réussite. Le business model que vous choisissez vous offrira le chemin le plus direct vers ces références.

le business model de l'entreprise

Le meilleur business model vous aidera également à établir des relations solides avec vos clients en leur ouvrant le chemin le plus facile vers votre produit ou service. Dans la plupart des cas, la meilleure stratégie consiste à trouver un business model qui permette à vos clients d'accéder facilement à vos produits.

Enfin, lorsque vous regardez vos prototypes de modèles, vous devez réfléchir à ceux qui offrent des qualités spécifiques. Il s'agit notamment de l'évolutivité, des bénéfices, des coûts d'exploitation faibles ou prévisibles et de la capacité à apporter des changements si quelque chose ne fonctionne pas.

Les bons outils pour mettre en œuvre vos business plans

Mailchimp propose une variété d'outils pour vous aider à démarrer votre propre entreprise. Nos produits d'e-mail marketing, de conception Web et autres peuvent vous être utiles pour choisir comment démarrer votre entreprise en ligne .

Quel que soit le business model retenu, Mailchimp vous propose des ressources pour vous aider à vous développer, gérer votre entreprise pour améliorer votre avantage concurrentiel et planifier vos futures campagnes.

  • Entreprise |
  • Business Model Canvas : guide pratique ...

Business Model Canvas : guide pratique pour entrepreneurs

Portrait – Lydia Rajteric

Le business model canvas est un outil stratégique clé pour visualiser et structurer le modèle économique d'une entreprise. En identifiant et en détaillant 9 éléments fondamentaux, il offre une vue exhaustive et claire des composantes vitales au succès entrepreneurial. Simple d'utilisation, ce modèle facilite la planification et l'analyse des projets d'affaires, rendant ainsi la création et le développement d'entreprise plus accessibles et structurés.

Le business model canvas (BMC), avec ses 9 composantes essentielles, se révèle être un outil incontournable pour modéliser de manière concise et efficace votre modèle économique. Découvrez comment le BMC peut transformer votre vision en une stratégie d’entreprise solide et réussie.

Donnez vie à vos idées en vous aidant de notre modèle pour la création d'entreprise. Téléchargez-le maintenant, il est gratuit!

Qu’est-ce que le business model canvas ?

Le business model canvas, souvent abrégé en BMC, est plus qu'une simple méthode – c'est une carte visuelle révolutionnaire pour les entrepreneurs. Conçu par Alexander Osterwalder et Yves Pigneur, cet outil, présenté pour la première fois dans leur livre 'Business Model Generation' en 2008, a transformé la manière dont les professionnels envisagent les modèles économiques.

Avec le BMC, les aspects critiques du succès d'une entreprise sont décomposés en 9 composantes essentielles, permettant une représentation à la fois complète et succincte du modèle économique. Sa popularité n'a cessé de croître en raison de son efficacité à clarifier et organiser les concepts complexes de la gestion d'entreprise.

Quelles sont les 9 composantes du business model canvas?

Pour définir le business model canvas, il est nécessaire d’identifier les 9 domaines suivants:

Segments de clients : Identifiez les groupes cibles de votre entreprise.

Exemple : pensez à la façon dont une application mobile de fitness s'adresse aux jeunes professionnels soucieux de leur santé.

Proposition de valeur : Qu'offrez-vous qui est unique ? Réfléchissez à la valeur ajoutée d'un service de livraison rapide pour les entreprises locales.

Canaux de marketing : Choisissez comment vous allez atteindre vos clients.

Exemple : utiliser les réseaux sociaux pour une marque de mode.

Relation client : Développez des stratégies pour fidéliser vos clients.

Question : comment un programme de fidélité peut-il améliorer l'engagement client dans le commerce de détail ?

Flux de revenus : Déterminez comment votre entreprise va gagner de l'argent.

Exemple : abonnements pour un service de streaming.

Ressources clés : Identifiez les ressources essentielles pour votre activité.

Question : quelles technologies sont indispensables pour une startup en technologie ?

Activités clés : Soulignez les actions les plus importantes pour votre entreprise.

Exemple : l'innovation produit dans une entreprise de technologie.

Partenariats clés : Établissez des collaborations stratégiques.

Question : comment un partenariat avec un fournisseur local peut bénéficier à une entreprise alimentaire?

Structure de coûts : Analysez les coûts associés à votre activité.

Exemple : optimisation des coûts dans les processus de production.

Chacun de ces points doit être détaillé dans le business model canvas. L’objectif est de concrétiser l’idée commerciale et sa mise en œuvre pour avoir une bonne idée de la réussite de ce modèle.

Comment faire un business model canvas ?

Dans les paragraphes suivants, nous allons détailler les différents éléments du business model canvas et voir comment les remplir.

Le segments de clients

Cette partie du business model canvas traite des clients ciblés par votre idée de produit ou de service. En tant que créateur, il faut savoir pour qui cette offre est créée et qui en retire un avantage.

Il existe différentes manières de répartir les segments de clientèle, comme la méthode socio démographique classique. On identifie ici un buying persona, c’est-à-dire le client idéal pour l’entreprise. Des critères tels que l’âge, la taille, le lieu de résidence, le niveau de revenu, etc. seront définis.

Une autre méthode serait la fréquence d’achat, c’est-à-dire la fréquence à laquelle le client va acheter le nouveau produit ou consommer le service proposé. S’agit-il d’un produit qui est acheté sur une base régulière ou bien s’agit-il d’un achat unique ?

L’identification du groupe de clients et du segment de marché est très importante, car elle influence dans une large mesure la stratégie que l’entreprise doit suivre. 

À la fin de cette section, vous devriez pouvoir répondre aux questions suivantes :

Qui achète mon produit ?

Quelles sont les typologies de clients ?

Quelle stratégie adopter pour chaque typologie de clients ?

La proposition de valeur

La proposition de valeur représente probablement l’un des aspects les plus importants de l’ensemble du business model canvas. Il s’agit de répondre à ceci : « pourquoi un client achète-t-il chez moi ? » Cette question centrale peut décider du succès du modèle économique.

Dans ce domaine, vous devrez être très concret avec votre offre. Vendez-vous un produit ou un service ? Quel est le prix ? Vous devez détailler ici autant que possible les caractéristiques de votre idée. 

Ce domaine est directement lié à l’USP, c’est-à-dire l’ argumentaire de vente unique (ou unique selling point). En effet, de nombreuses idées commerciales existent déjà, la question se pose donc ici de savoir pourquoi les clients devraient précisément choisir votre offre. Pourquoi votre offre est-elle meilleure que celle de vos concurrents ? Quelle est votre valeur ajoutée ?

En résumé, vous devriez pouvoir répondre aux questions suivantes :

Qu’est-ce que je propose ?

Quels sont les avantages pour mes clients ?

Quel est mon argumentaire de vente ?

Quelle est ma valeur ajoutée ?

Les canaux de marketing

Les sections précédentes du business model vous ont permis de découvrir qui sont vos clients et pourquoi ils achètent chez vous. Il s’agit maintenant de savoir comment vous allez atteindre ces clients et comment va se dérouler le parcours client. 

Vous cherchez donc à savoir quels canaux de marketing ou de distribution vous allez utiliser : en ligne (réseaux sociaux, site web, etc.) ou hors ligne (télévision, journaux, magasins). Définir la typologie de client est un prérequis essentiel, car sur cette base, vous pouvez plus facilement décider quels canaux de distribution sont les plus efficaces pour les atteindre.

Par exemple, les jeunes générations sont beaucoup plus susceptibles d’être attirées par votre offre via les canaux de marketing en ligne.

Un autre point important est la conception du parcours client . On entend par là tous les points de contact où le client entre en relation avec votre entreprise et votre offre. Où le client prend-il connaissance du produit et comment arrive-t-il finalement au point de concrétisation ? Ce processus devrait être optimisé en termes d’efficacité et de branding cohérent.

L’analyse des canaux de marketing apportera les réponses aux questions suivantes :

Quels canaux de marketing vais-je utiliser ?

Quelle est la meilleure façon d’attirer l’attention du client sur mon offre ?

Comment le client passe-t-il du premier contact à l’achat ?

Comment faire en sorte que l’achat soit le plus simple possible ?

La relation client

Après une transaction, il est important de toujours maintenir la relation avec vos clients . Dans l’idéal, vous pouvez faire en sorte qu’ils deviennent des clients fidèles et qu’ils continuent à acheter chez vous. Dans la plupart des cas, cela coûte moins cher que d’acquérir de nouveaux clients et constitue donc un aspect important pour l’entreprise et sa marge bénéficiaire.

Restez donc en contact régulier avec vos clients et rappelez-leur votre offre. Les médias sociaux et les mails de suivi peuvent être très utiles à cet égard.

Le suivi des clients est également important. Un support client, une hotline ou des interlocuteurs personnels constituent de bons canaux de communication. Si les clients ont des questions, vous pouvez ainsi montrer que vous offrez un soutien actif. Cela permet également d’augmenter la satisfaction des clients.

Après l’analyse de la relation client, vous devriez pouvoir répondre aux questions suivantes :

Comment obtenir une satisfaction élevée des clients ?

Comment puis-je fidéliser ma clientèle ?

Quelles sont les méthodes à utiliser pour garder le contact avec le client ?

Les flux de revenus

Passons maintenant aux recettes, l’un des facteurs essentiels pour garantir le succès de l’entreprise. Il est ici important de savoir comment le modèle d’entreprise peut générer de l’argent et quelle source de revenus est la plus efficace pour le secteur concerné.

Une possibilité classique est la vente directe d’un produit ou d’un service. Mais un système d’abonnement s’est également imposé avec succès sur de nombreux marchés. Le principal avantage réside dans le fait que les recettes sont régulières et qu’il est donc plus facile de calculer des chiffres clés pour la prévisibilité.

Les principales questions concernant ce domaine sont donc les suivantes :

Quelles sont les sources de revenus ?

Quelles sources de revenus offrent les meilleures marges bénéficiaires ?

Les ressources clés

Dans cette partie du business model, il s’agit de définir les ressources de l’entreprise. Ce domaine est en principe rapidement rempli si l’on a pris soin de détailler les précédents. Le nombre de collaborateurs, le savoir-faire interne de l’entreprise, le montant du capital, l’infrastructure technique et, en général, les besoins en ressources matérielles et immatérielles : tous ces éléments doivent être pris en compte en termes de qualité et de quantité. Il est préférable de se concentrer sur les ressources les plus importantes pour la réussite du modèle d’entreprise.

Les questions les plus importantes sont donc ici :

De quelles ressources ai-je besoin ?

De combien de ces ressources ai-je besoin ?

Les activités clés

Cet aspect du business model canvas doit être rempli avec toutes les activités clés. Il s’agit des activités qui sont importantes pour le succès de votre modèle économique.

Par exemple, la fabrication de gâteaux, si l’on envisage l’ouverture d’une pâtisserie

 L’acquisition de clients, l’entretien des relations avec les clients, la création du produit sont autant d’aspects qui relèvent de ce domaine.

Les partenariats clés

Dans cette partie du business model canvas, vous devez analyser l’environnement proche et déterminer quels sont les partenaires clés.

Par exemple dans le business model canvas, les partenaires clés peuvent être des fournisseurs, des partenaires de distribution, des partenaires financiers, des sous-traitants, etc.

Vous devez ainsi analyser les partenaires disponibles et les conditions qu’ils proposent. Vous en apprendrez davantage sur votre environnement proche. Soyez attentif aux opportunités et aux risques, comme la dépendance vis-à-vis des partenaires.

La structure de coûts

Nous avons déjà évoqué les revenus dans un point précédent. Qu’en est-il des coûts ? Plus ils sont importants, plus cela risque d’impacter le bénéfice. Ce domaine est donc essentiel.

Pour le définir, vous devez déterminer tous les coûts fixes et variables que l’entreprise devra supporter : quelles sont les ressources humaines, financières et matérielles nécessaires ? Quel est le coût unitaire d’un produit et quelle est la marge bénéficiaire ?

Surtout si vous êtes dans un domaine où la pression concurrentielle est forte, vous devez constamment optimiser les coûts pour rester pertinent en termes de prix. En revanche, dans une niche, c’est souvent plus facile, car le prix peut être fixé à un niveau plus élevé. La définition de la structure de coûts est l’un des points clés du bmc.

Les avantages du business model canvas

Conseils pratiques pour l'utilisation du business model canvas

Commencez par une vue d'ensemble : avant de vous plonger dans les détails, assurez-vous d'avoir une compréhension générale de votre entreprise et de son marché.

Soyez réaliste : lors de la définition de chaque composante, restez ancré dans la réalité. Évitez les hypothèses trop optimistes.

Collaboration : le BMC est plus efficace lorsqu'il est rempli en collaboration avec différents membres de l'équipe, pour une perspective plus complète.

Mise à jour continue : le BMC n'est pas un document figé. Mettez-le à jour régulièrement pour refléter les changements dans votre entreprise ou votre marché.

Priorisez la clarté : soyez clair et concis dans chaque section pour éviter toute confusion. 

Évitez les suppositions : basez vos informations sur des données et des recherches plutôt que sur des suppositions.

Utilisez des exemples concrets : pour chaque composante, donnez des exemples spécifiques relatifs à votre entreprise.

Soyez précis dans les détails : même si le BMC est une vue d'ensemble, les détails spécifiques sont cruciaux pour sa réussite.

En suivant ces conseils, les novices peuvent éviter les erreurs courantes et utiliser le BMC de manière plus efficace pour développer et affiner leur modèle d'affaires.

Les avantages d’un business model canvas

En offrant la vue d’ensemble d’un modèle économique, le business model canvas présente de nombreux avantages :

Concrétisation  : avoir une idée est très bien, mais la mise en œuvre effective est également décisive pour le succès. Grâce au BMC, le modèle commercial devient plus clair.

Simplicité de mise en œuvre  : les 9 domaines sont très explicites, ce qui rend facile la création du business model canvas pour votre idée d’entreprise.

Visualisation  : le business model canvas est fondamentalement conçu pour tenir sur une seule page. C’est pourquoi, même si ce modèle nécessite des analyses détaillées, il faut aller droit au but lors de sa rédaction.

Identifier les dépendances  : Le BMC vous montre quelles sont les interdépendances entre les différents aspects de votre modèle d’entreprise. 

Quelle différence entre le business model canvas et le business plan ?

Le business plan est un autre outil permettant de concrétiser une idée commerciale. Mais contrairement au business model canvas, le business plan permet d’entrer beaucoup plus dans les détails. 

Vous vous demandez certainement s’il est encore nécessaire de rédiger un business plan , alors qu’il est possible de le faire plus rapidement et plus efficacement avec un BMC. Eh bien, un BMC devrait idéalement être rédigé au début. En vous limitant à une seule page, vous devez ici être bref et ne noter que les points les plus importants. Cela se fait généralement très rapidement et vous donne une idée du potentiel de réussite de cette idée.

Si à l’issue du BMC, il vous semble que votre modèle d’entreprise a du potentiel, alors vous pouvez commencer à rédiger le business plan. Ici, vous abordez les différents domaines de manière encore plus détaillée, vous vérifiez les hypothèses et vous devenez encore plus concret. 

Prenons un exemple : dans le business model canvas, les besoins financiers devraient être indiqués en un point environ dans les ressources clés. Il ne s’agit généralement que d’une estimation grossière. Mais si vous voulez vraiment mettre en œuvre une idée commerciale, vous avez besoin d’un plan financier précis afin d’avoir une vision claire de l’ampleur des besoins.

À savoir également, le business model canvas ne remplace pas l’étude de marché ou l’ étude de faisabilité .

Définissez votre modèle économique avec le business model canvas

Vous savez maintenant ce qu’est le business model canvas et comment il peut vous aider à avoir une vue d’ensemble de votre idée commerciale. 

Prêt à franchir le cap de la création d’entreprise ? Utilisez nos modèles et nos outils pour organiser chacune de vos étapes.

Ressources associées

le business model de l'entreprise

Qu’est-ce que le turnover et comment y remédier?

le business model de l'entreprise

Qu’est-ce que la culture d’entreprise? Définition et enjeux

le business model de l'entreprise

Découvrez comment Asana utilise Asana pour gérer ses opérations stratégiques

le business model de l'entreprise

CIO Classified: How to create a great employee experience

👋 Bonjour, nous sommes ravis de vous revoir ! Cliquez ici pour reprendre votre démarche

| Découvrez notre nouveau guide pour créer son entreprise. Et c'est gratuit ! Cliquez ici pour le découvrir 💚

Comment construire un business model pour son entreprise ?

Léna Cazenave - Image

Léna Cazenave

Diplômée d'un Master 2 en droit de la propriété intellectuelle de l'Université d'Aix-Marseille. 

Mis à jour le 04 octobre 2023

L’une des grandes étapes de création d’une entreprise consiste en l’élaboration d’un business model . Ce dernier est essentiel pour mettre à plat la stratégie financière et commerciale de l’entreprise, c’est-à-dire la manière par laquelle celle-ci va générer des bénéfices.  

Alors, qu’est-ce qu’un business model ? En quoi consiste le business model canvas et comment le rédiger ? Legalstart vous aide à y voir plus clair.

Mini-Sommaire

Qu’est-ce qu’un business model ?

Business model : définition.

Le business model est le document qui expose le modèle économique d’une entreprise. On parle aussi de modèle d’affaires. Par conséquent, le business model explique la manière dont vous allez créer de la valeur, c’est-à-dire générer du chiffre d’affaires et des bénéfices.  

Concrètement, le business model répond aux questions suivantes : qu’allez-vous vendre ? À qui et comment ?

☝️ Bon à savoir : l es 3 grands piliers d’un business model sont la proposition de valeur, la chaîne de valeur , ainsi que la génération de profit.

Quelle est la différence entre un business model et business plan

Si business model et business plan sont tous deux très utiles pour élaborer un projet d’entreprise, il s’agit de deux éléments bien distincts.  

En effet, le business plan est un document qui décrit de manière détaillée les différents éléments du business model que vous avez choisi. Mais il retrace aussi l’historique de votre projet, vos compétences et expériences. Il comprend également tout un volet financier avec notamment, le prévisionnel financier sur 3 à 5 ans.  

Par conséquent, business model et business plan sont complémentaires et étroitement liés. Dès lors que vous changez un élément de votre business model, votre business plan doit évoluer, afin de tenir compte des conséquences pratiques et financières de cette évolution.

Quels sont les différents types de business model ?

Il existe de nombreux types de business model. Les principaux sont les suivants :

  • le freemium qui consiste à donner accès à une version gratuite avant de proposer l’offre payante. Il peut s’agir d’une version gratuite avec publicité, et d’une version payante sans et/ou avec des fonctionnalités supplémentaires, comme chez Spotify par exemple. Il peut aussi s’agir d’un accès gratuit limité dans le temps ;
  • l’ abonnement à l’instar des salles de sport ou de Netflix par exemple. Chaque mois, chaque trimestre ou chaque année, vos clients doivent payer leur abonnement. Généralement, un prix préférentiel est proposé en cas d’engagement annuel ;
  • la vente directe comme peuvent le faire les producteurs qui vendent directement leur production à leurs clients. C’est également le cas des créateurs qui vendent leurs créations en ligne ou des prestataires de services freelances qui ne passent pas par des plateformes de mise en relation ;
  • l’ affiliation ou l’apport d’affaires qui consiste à bénéficier d’une commission lorsqu’une personne achète sur votre recommandation ;
  • la location , c’est-à-dire qu’au lieu d’acheter le bien pour en devenir le propriétaire, le client le loue de manière temporaire. Cela peut notamment être le business model d’une SCI ;
  • les enchères , notamment en ligne comme sur Ebay ;
  • les options où vous vendez une offre de base et les clients peuvent ajouter de nombreuses options. C’est le cas des compagnies d’assurance qui font payer les bagages en soute ou le choix de la place dans l’avion en supplément du billet d’avion ;
  • la franchise . Vous créez un concept fort qui devient une marque reconnue qui est ensuite repris par d’autres entrepreneurs, qui en contrepartie vous verse une redevance ;

Pourquoi faire un business model ?

Prendre le temps de faire un business model évite bien des déconvenues dans une aventure entrepreneuriale qui peut déjà être incertaine.  

En effet, le business model permet d’ établir la stratégie commerciale de l’entreprise, et de penser son organisation. Le chef d’entreprise a donc une vision complète et transversale du fonctionnement de l’entreprise, et plus particulièrement sur sa manière de générer des profits.  

En s’assurant de la viabilité de son modèle économique et de l’intérêt suscité chez la clientèle cible, le business model permet de valider l’opportunité que représente le projet. C’est aussi un bon moyen de s’assurer de sa rentabilité .

Par conséquent, il sera difficile de convaincre des investisseurs de miser sur votre entreprise en l’absence d’un business model clair et solide.

Quand faire un business model ?

Élaborer un business model dès la phase de réflexion autour d’un projet d’entreprise est une excellente idée. Vous vous assurez ainsi de n’oublier aucun élément essentiel à la réussite du projet.  

Mais il est également possible de faire un business model au cours de la vie de l’entreprise. Cela peut être utile si vous souhaitez faire évoluer votre manière de générer des profits, notamment pour vous adapter au marché. Ce sera également le cas si vous envisagez de lancer une toute nouvelle offre ou encore si vous avez besoin de solliciter de nouveaux financements.  

En tout état de cause, le business model n’est pas quelque chose de figé dans le temps. Il a vocation à évoluer avec votre projet et le développement de votre entreprise.

Comment faire un business model ?

Pour construire un business model, il est nécessaire de procéder par étapes. Pour vous aider à le synthétiser, vous pouvez utiliser le business model Canvas.

Les étapes pour faire un business model

Afin d’élaborer un business model pertinent, il est nécessaire de commencer par faire une étude de marché . L’objectif est d’avoir une vision claire du marché actuel et de ses évolutions. Pour cela, il convient de réunir des renseignements sur :

  • la taille du marché ;
  • les concurrents directs et indirects ;
  • les offres déjà commercialisées ;
  • les prix pratiqués ;
  • les besoins des clients satisfaits ou non ;

💡 Astuce : vous pouvez utiliser la matrice SWOT pour résumer les forces et les faiblesses de votre projet, ainsi que les opportunités et les menaces. Ainsi, il vous sera plus facile d’identifier la meilleure stratégie à adopter.

Ensuite, vous devez définir plus précisément votre clientèle cible . Plus elle est précise, plus il sera facile de répondre à ses besoins spécifiques. Et par conséquent, d’adapter votre business model à ces envies et ses habitudes.  

Vous devez également réfléchir à votre positionnement. Cela passe par deux éléments principaux : vos tarifs (low cost, milieu de gamme, haut de gamme ou luxe), et votre avantage concurrentiel. Votre positionnement doit vous permettre de vous démarquer de vos concurrents de manière significative.  

Puis, en fonction des premières décisions que vous aurez prises, vous allez pouvoir commencer à avoir une idée de la rentabilité de votre projet, et notamment du chiffre d’affaires à générer pour atteindre l’équilibre, puis générer des bénéfices (seuil de rentabilité).  

C’est alors le moment de définir votre stratégie.

Le contenu du business model

Dresser son business plan nécessite de répondre à un certain nombre de questions quant à la mise en place du projet. Parmi ces questions, il est notamment possible de relever : à quel besoin du client, le projet répond-il ? Quels sont les avantages de l’offre proposée par rapport à la concurrence ? Par quels moyens humains et matériels mettre en place ce projet ? Un tel projet est-il rentable ? Quels sont les leviers de croissance sur le long terme ?  

Cependant, le contenu du business model reste libre. Il faut veiller à ne négliger aucun aspect de votre modèle économique d’autant que les différents éléments sont interdépendants. Par exemple, la manière dont vous allez distribuer votre offre ou communiquer dessus va forcément influencer les ressources à mobiliser et les partenariats à nouer.  

La réponse à ces questions doit être relativement succincte puisque la longueur du business model doit, de préférence, se limiter à une page . En effet, son contenu sera ensuite plus largement développé dans le business plan.

Zoom sur le business model Canvas

Pour être sûr de ne rien laisser de côté, vous pouvez suivre une matrice d’affaires, généralement désignée sous le terme de business model canvas en anglais.  

Le business model canvas a pour but de rassembler, de manière visuelle, les points incontournables d’un business model réussi. L’objectif étant de rassembler, sur une page, tous les grands éléments de l’activité de la future entreprise.  

Il est très facile d’utilisation . Il s’agit d’un tableau qui vous aide à reprendre les éléments essentiels de votre futur projet. Pour le remplir, il convient d’être à la fois précis et succinct.

Voici les 9 points clés qui y sont généralement développés :

  • les partenaires clés . L’idée est de relever les différentes personnes et entreprises à partir desquelles l’activité va s’appuyer. Il peut s’agir des fournisseurs, de certains clients particuliers, ou encore de partenaires commerciaux ;
  • les activités . Il s’agit de répertorier l’ensemble des biens et/ou services proposés par la future entreprise. Autrement, toutes les tâches susceptibles de créer de la valeur ajoutée, permettant ainsi de générer des bénéfices. Pour avoir une vision globale des activités, il peut être intéressant d’établir une stratégie commerciale ;
  • les ressources : cela recouvre tous les éléments nécessaires à la délivrance des biens et/ou services. Il peut s’agir de matières premières, de ressources humaines, de machines, de logiciels, etc. ;
  • La proposition de valeur ou value proposition canvas permet de définir les aspects qui permettront à l’entreprise de se démarquer de l’offre de ses concurrents (qualités ou caractéristiques différentielles) ;
  • la relation client , c’est-à-dire la manière dont l’entreprise va communiquer sur ses biens et/ou services afin de toucher les clients. La relation client constitue l’une des composantes de la stratégie de communication ;
  • les segments clients : cela consiste à déterminer les différents groupes de clientèle visée par les produits et/ou services proposés. Pour cela, il est possible de déterminer des « clients types » dans le cadre de la stratégie marketing ;
  • les canaux de distribution . Ce sont les moyens par lesquels les biens et/ou services vont être délivrés aux clients. Il peut par exemple s’agir de points de vente physique (boutique) ou de points de vente sur internet (e-shop) ;
  • la structure des coûts . Il convient d’analyser les dépenses pour connaître les dépenses courantes tout en prenant en considération les dépenses exceptionnelles. La structure des coûts fait partie intégrante de la stratégie financière. ;
  • les flux de revenus afin de prendre en compte les échéances ainsi que les différentes sources de revenus. Les flux de revenus peuvent être envisagés au moment d’élaborer le prévisionnel de trésorerie ou du budget prévisionnel.

💡 Astuce : vous pouvez vous appuyer sur l’ exemple de business model canvas ci-dessous pour mettre au point votre business model. Sachez toutefois qu’il existe de nombreux canevas de modèle d’affaires susceptibles de s’adapter davantage à l’activité que vous souhaitez exercer.

Business Canvas

Quels sont les principaux business model en ligne ?

Pour la vente en ligne, les principaux business model sont :

  • le site marchand où l’entreprise vend ses produits sur son propre site ;
  • la marketplace où l’entreprise vend ses produits sur des places de marché (Etsy, Amazon, etc) ;
  • l’abonnement comme La Fourche pour les produits bio ;
  • le freemium, notamment pour la vente de logiciels ou de solutions en ligne.

Quels sont les piliers du business model ?

Les 3 grands piliers d’un business model sont :

  • la proposition de valeur ;
  • la chaîne de valeur ;
  • la génération de profit.

Quel est le modèle économique de Netflix ?

Netflix fonctionne avec un système d’abonnement sans engagement. Son business model consiste donc à proposer des films et des séries en illimité contre le paiement d’un abonnement mensuel.

Note du document :

5,0 - 2 vote(s)

Fiche mise à jour le 04 octobre 2023

Vous souhaitez créer votre entreprise ?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Business plan : les 9 étapes indispensables

Business plan : les 9 étapes indispensables

Un business plan réussi permet de convaincre vos futurs partenaires de la solidité de votre projet. Voici les 9 étapes clés à suivre.

Comment faire vivre les valeurs de son entreprise ?

Comment faire vivre les valeurs de son entreprise ?

Tout savoir sur le business plan financier

Tout savoir sur le business plan financier

Plan de trésorerie : utilité, méthode et modèle

Plan de trésorerie : utilité, méthode et modèle

Le plan de trésorerie est un outil essentiel pour s’assurer de la bonne santé financière d’une entreprise. Comment faire un tableau de trésorerie ? Toutes les étapes + un modèle à copier.

Quelle est l'utilité d'un business plan ?

Quelle est l'utilité d'un business plan ?

Zoom sur la stratégie de communication

Zoom sur la stratégie de communication

Recherches les plus fréquentes

  • SASU urssaf
  • Fiscalite SCI
  • Demande ACRE en ligne
  • Liste prestation de service auto-entrepreneur
  • Statut micro entrepreneur
  • Apport en compte courant
  • Devenir coursier uber eats
  • Cessation d'activité indépendant
  • SCI holding
  • Créer son agence immobilière

👋 On a besoin de vous !

Si vous appréciez notre contenu, un avis sur Google nous aiderait énormément !

Donner mon avis

EDHEC Business School - Online Programmes

Business model : qu’est-ce que c’est et comment le construire ?

 dans 

On a souvent tendance à les confondre, mais votre business modèle est bien plus qu’une simple extension de votre business plan. C’est la boussole qui vous permet d ’ identifier comment votre entreprise va créer de la valeu r et atteindre ses objectifs commerciaux.   

Mais par où commencer pour construire son business model ? Peut-être en comprenant un peu mieux ce que l’on entend par là et en s’inspirant de ceux qui ont fait leur preuve. C’est le sujet de cet article !   

business model

Business model : définition  

Un business model, ou modèle économique, est le principe fondateur qui régit le fonctionnement de votre entreprise . Concrètement, il identifie le problème que vous allez résoudre, le marché auquel vous allez vous adresser, les investissements dont vous avez besoin pour vous lancer… Tout cela pour déterminer quelle est la meilleure façon de vendre votre produit ou service et de générer des revenus stables.   

Pour résumer, un business model est donc la manière dont votre entreprise va créer, fournir et capter de la valeur. On parle bien sûr de valeur économique, mais votre business model peut aussi prendre en compte la valeur sociale ou culturelle que va créer votre entreprise.   

Les différents composants d’un business model   

Comme on vient de le voir, votre business model s’articule autour de trois composantes cruciales :   

  • La proposition de valeur : elle décrit qui sont vos clients et ce que vous allez leur proposer ;  
  • La livraison de valeur, soit la manière dont vous allez organiser vos processus opérationnel pour offrir cette proposition de valeur ;   
  • La captation de valeur : c’est l’hypothèse sur la façon dont votre proposition et livraison de valeur vont s’aligner pour permettre à votre entreprise d’être viable voire de grandir.   

En théorie, la construction de votre business model est donc un peu plus complexe que la simple définition de votre politique tarifaire. Vous allez devoir documenter de la manière la plus précise possible (pour vos équipes comme vos partenaires) la façon dont votre organisation va mettre en œuvre ces trois leviers de valeur.   

Parmi les composants que l’on retrouve dans chaque business model, il y a par exemple :   

  • Votre mission : que souhaitez-vous accomplir avec votre produit/service ? À quel besoin répondez-vous ?  
  • Vos persona : quelles sont vos cibles, leurs attentes, leurs habitudes de consommation ?  
  • Vos objectifs : quel est le niveau de rentabilité que vous souhaitez atteindre et à quel horizon ? Comment prévoyez-vous de mesurer votre succès ?   
  • Votre tarification : combien coûtera le développement de votre solution  ? Et quel est le prix que vos prospects sont prêts à mettre pour l’acheter ? Réfléchissez à la manière dont elle sera vendue (quels canaux, intermédiaires, etc.)  
  • Votre positionnement : comment comptez-vous communiquer la valeur de votre offre ?  
  • Votre stratégie go-to-market : soit la manière dont vous allez lancer votre offre, la mettre à jour.   
  • Vos opportunités de croissances ; pensez-vous élargir votre gamme de produits ? Avez-vous l’intention de vous développer à l’international dans un avenir proche ?  

Les différents types de modèles économiques   

Maintenant que vous avez les éléments qui vont composer et orienter votre business model, il est intéressant de vous pencher sur les différents types de modèles parmi lesquels vous pouvez piocher.   

En pratique, il existe autant de business models que d’entreprises. Mais on peut néanmoins dégager plusieurs archétypes dont vous pourrez vous inspirer pour tracer votre feuille de route. En fonction de votre produit, de votre marché, de votre cible mais aussi de vos objectifs, un modèle commercial sera plus indiqué qu’un autre. Il ne vous restera ensuite plus qu’à l’adapter à votre sauce !  

Vous aurez notamment le choix entre :   

  • Le retail / le fabricant : selon l’implication que vous souhaitez avoir dans votre processus de production, vous pouvez simplement être le dernier maillon de votre chaîne d’approvisionnement. Ou au contraire, maîtriser toute cette dernière, de l’approvisionnement en matière première à la commercialisation. À vous de décider quels sont vos moyens et quelle stratégie est plus adaptée pour votre contexte ;  
  • L’abonnement. C’est un business model de plus en plus populaire, dans des secteurs aussi variés que la vente de paniers alimentaires au streaming et de VOD. L’intérêt de l’abonnement est de pouvoir sécuriser des revenus réguliers et de fidéliser des utilisateurs sur le long terme ;  
  • Le modèle freemium. Prenez l’exemple de LinkedIn ou YouTube, qui attirent leurs utilisateurs avec une offre gratuite. Ces plateformes valorisent ensuite leur version payante en offrant des fonctionnalités plus avancées ou une expérience plus qualitative (sans publicité, etc.) ;  
  • Le bundle / la marketplace. Les plateformes regroupant de nombreux vendeurs sont un bon moyen de limiter ses coûts d’acquisition, tout en regroupant un large choix de produits ;  
  • L’affiliation. De nombreux blogs et médias fonctionnent sur ce modèle pour toucher des commissions sur les lecteurs qu’ils redirigent vers le site web d’entreprise.   

5 étapes pour construire son business model   

Vous avez compris quelles options s’offraient à vous et choisi la plus adaptée ? Il ne vous reste désormais plus qu’à passer à la pratique et définir votre business model ! Voici les étapes à suivre pour le structurer et créer une stratégie commerciale qui soit vraiment alignée avec votre offre et votre marché.   

1. Identifier votre cible  

Vous avez besoin de savoir à qui vous allez commercialiser votre produit ou service. En fonction de vos buying persona, de leurs besoins et attentes, vous pourrez définir une proposition de valeur pertinente et une stratégie de go-to-market efficace. Réfléchissez tout particulièrement au problème que vous comptez résoudre et au prix que votre cible est prête à investir pour se débarrasser de son pain point.   

2. Développer une proposition de valeur forte

Comment votre entreprise compte-t-elle se démarquer de la concurrence ? Allez-vous proposer à vos clients un prix plus attractif, une expérience d’achat plus fluide ou un produit premium ? C’est tout l’enjeu de votre proposition de valeur de répondre à ces questions importantes.  

3. Créer une stratégie de pricing 

À partir des différentes étapes et processus par lesquels vous devez passer pour créer votre proposition de valeur, mais aussi des ressources dont dispose votre entreprise, vous allez pouvoir fixer le prix de votre produit (ou service).   

Votre pricing doit être aligné avec vos coûts opérationnels. Mais aussi, tenir compte du positionnement de vos concurrents et des ressources que peuvent allouer vos clients à votre offre.   

4. Élaborer une stratégie de génération de la demande 

Comment allez-vous attirer l’attention et susciter l’intérêt de vos prospects ? Votre stratégie go-to-market doit établir les canaux sur lesquels vous allez acquérir vos futurs clients.    

Il est aussi essentiel de bien comprendre les différents leviers de motivation que vous pouvez leur offrir pour les faire avancer le plus loin possible dans votre parcours de vente. Sans oublier la rétention et la fidélisation de vos clients, particulièrement si vous optez pour un modèle d’abonnement ou freemium !  

5. Évaluer et adapter son business model 

Votre business model n’est pas figé dans le marbre. Il repose en effet sur un certain nombre d’hypothèses qu’il vous faudra valider par l’expérience. Surtout, il est amené à évoluer avec les fluctuations de votre marché, l’élargissement de votre offre, etc.   

Ne vous reposez donc pas trop sur vos lauriers et prévoyez des KPIs à suivre pour mesurer son efficacité. Vous pourrez ainsi ajuster votre pricing, revoir votre proposition de valeur ou même affiner vos buying persona si nécessaire !

Apprenez à repenser les business models pour un marché en constante évolution.

Rejoignez le Master of Science Online International Business Management.

Abonnez vous à la newsletter BOOST, l’email qui fait du bien à votre carrière.

Dossiers Business model ou modèle économique: Définition, exemples

Comment trouver le bon business model ou modèle économique ? Nos conseils

Le business model est clé dans votre projet entrepreneurial. Mais comment trouver son modèle économique ? Quelles informations faut-il présenter ? Quels sont nos conseils d’experts ? Quels outils utiliser ? C’est ce que nous allons voir au cours de ce guide complet du business model.

Télécharger notre modèle de business plan

Télécharger notre logiciel excel business plan

Qu’est ce qu’un business model?

Différents business model pour différents projets

Des conseils d’entrepreneurs.

Quelques outils utiles sur les business model

les business model

Qu’est ce qu’un business model ?

A. quelle est la définition d’un business model .

Le business model («  modèle d’affaires » en français ) est un document qui décrit la façon dont votre entreprise va générer des revenus et être/devenir rentable . En d’autres termes, un business model doit analyser le mécanisme de création de valeur .

En pratique, cela revient à :

  • Décrire ce que vous allez vendre et auprès de quels clients ;
  • Définir la valeur apportée : Quel est l’avantage compétitif de votre produit (prix, qualité, usage, personnalisation, gain de temps, …) et sa « valeur d’utilité » ? ;
  • Analyser des données de marché : Les offres existantes et la demande ;

afin de déterminer comment et à quel prix vous allez vendre votre produit.

B. Quels sont les fondamentaux d’un business model ?

1. les différentes parties d’un business model .

Le business model comprend plusieurs parties interdépendantes qu’il convient de développer afin d’avoir une vue d’ensemble sur le mécanisme de création de valeur de votre entreprise.

PARTIE 1   : Proposition de valeur

Quel produit/ service proposez-vous ?

A quels besoins/problèmes répond votre offre (réduction de la pollution, pénurie d’un produit sur le marché, …) et en quoi êtes-vous différent de vos concurrents ?

PARTIE 2 : Segments clients (la cible)

A qui profite l’offre de valeur ?

PARTIE 3 : Les canaux

Quels sont les canaux de distribution (boutique en physique, site en ligne, exposition, …) que vous allez utiliser pour vendre votre produit/service ?

Quels canaux allez-vous utiliser pour le communication/ la publicité de votre produit (les réseaux sociaux, la télévision, la presse, …) ?

PARTIE  4 : Relation clients

De quelle manière comptez-vous attirer et fidéliser vos clients (service de qualité, SAV disponible 7j/7, programme de fidélité, …) ?

PARTIE 5 : Les activités clés

Quelles sont les principales activités qui permettent à votre entreprise de fonctionner (conception, distribution, gestion, …) ?

PARTIE 6 : Les ressources clés

De quels types de ressources (matérielles, immatérielles, humaines, financières, …) avez-vous besoin pour votre business ?

PARTIE 7 : Les partenaires clés

Qui sont vos partenaires stratégiques (fournisseurs, distributeurs, prescripteurs, …) et quelles sont vos motivations pour ces partenaires (gain de temps, optimisation financière, réduction des risques, …)

PARTIE 8 : Les flux de revenus

De quelle manière allez-vous générer du chiffre d’affaires ? Vos clients vont-ils payer un prix fixe ou un prix variable ? Un prix dégressif ? Un abonnement mensuel/ trimestriel ou annuel ?

PARTIE 9 : La structure des coûts

Quelles seront vos charges fixes (loyer, honoraires, …) et vos charges variables (matières premières, sous-traitance, …) ?

Quels vont être vos principaux coûts par activités ?

2. Ce qu’il faut avoir en tête…

Un bon business model est souvent source de réussite. Florian BORET, co-fondateur de le start-up Wedoogift, l’a bien compris et nous livre les fondamentaux d’un business model .

  • Premièrement, sachez qu’un business model n’est jamais figé . Il évolue avec le temps et les tendances du marché sur lequel vous êtes ou vous souhaitez vous implanter. Alors soyez à l’écoute de votre marché !
  • N’ayez pas peur d’ investir dans votre stratégie commerciale  car il s’agit de votre meilleure alliée pour réaliser vos premières ventes.

Par ailleurs, la diversification de vos mesures commerciales peut être un bel axe de développement tout comme l’a fait l’entreprise de Florian BORET. Par exemple, la stratégie commerciale de Wedoogift se décline en 2 segments. D’une part par la démarche commerciale pour leurs clients grands comptes et d’autre part par le SEO afin que leurs clients trouvent d’eux même leur site web.

  • Veillez à bien identifier la valeur ajoutée de votre produit/ service. En d’autres termes, vous devez expliquer en quoi votre projet se démarque de la concurrence et être convaincant quant au fait que votre produit/ service sera meilleur que celui de vos concurrents.
  • L’innovation peut être dans votre business model. Parfois, pour conquérir un marché, il suffit non pas d’un bon produit mais d’un business model différent.
  • votre business model doit refléter vos avantages concurrentiels

C. Quelle est la différente entre un business model et un business plan ?

Le « business model » et le « business plan » sont des termes très proches qui sèment parfois la confusion chez certains entrepreneurs… Mais quelle est la différence entre un business model et un business plan ?

Le business model est le cœur de votre business plan . C’est-à-dire que le business plan ( ou « plan d’affaire » en français ) est la déclinaison concrète, opérationnelle et chiffrée du business model. L’entrepreneur doit donc dans un premier temps se consacrer à la conception du business model de par un travail de réflexion, de diagnostic et de synthèse.

Après cette étape, il pourra dès lors se pencher sur son business plan qui aura pour objectif de valider les modalités du business model grâce à des hypothèses et données chiffrées.

A. Le modèle Freemium

Le modèle Freemium est un business model parmi tant d’autres. Mais que signifie ce terme ? Freemium est l’union de deux termes : « Free » (propose un service gratuit) et « Premium » Il s’agit donc d’un business qui propose un service gratuit tout en proposant un service haut de gamme payant. Mais comment cela est-ce possible et quels en sont les enjeux ?

C’est ce que vous allez découvrir à travers l’analyse du business model Freemium .

B. Des business model basés sur la gratuité

Tous les jours, vous êtes vous-même utilisateurs de services dont le business model est basé sur la gratuité (c’est le cas de nombreuses entreprises telles que Youtube ou encore Gmail).

Mais comment est-ce que ces sociétés sont-elles rentables ?

C’est ce que nous allons voir au sein de cet fiche pratique consacrée aux business model basés sur la gratuité.

C. Le business modèle de la gamification

Vous vous intéressez au principe de gamification ? Cette fiche pratique est faite pour vous. Ne loupez pas l’interview de Emilien Eychenne et Xavier Mariani, co-fondateur d’Adikteev pour comprendre comment est-ce qu’ils ont développé leur entreprise autour du business model de la gamification.

D. L’analyse de différents business model en fonction du secteur d’activité

1. la publicité.

L’un des business model les plus populaires sur Internet et celui du secteur de la publicité. Mais pourquoi ? Quelles en sont les principales caractéristiques ? Comment peut-on gagner de l’argent uniquement grâce à internet ? C’est ce que nous allons voir au sein du business model de la publicité .

2. L’abonnement

Le principe d’abonnement n’est pas nouveau, il est même très ancien et pourtant, beaucoup de business se lancent encore aujourd’hui dans cet optique. Mais pourquoi ? Quels sont les avantages que proposent ce business model ? Découvrez vite le business model de l’abonnement.

Pour avoir plus de détails sur les avantages et les inconvénients du business model de l’abonnement, nous vous conseillons de lire cet article .

3. Les Proptech

Les nouvelles technologies ont un impact de plus en plus important dans notre quotidien. Souvent portées par de jeunes startups, les technologies sont au cœur de la réussite de beaucoup de business tels ceux relatifs à la Proptech. La Proptech est la combinaison des deux termes : « Property » et « Technology » et désigne la transformation du marché de l’immobilier. L’industrie de la Proptech est divisée en 5 grandes catégories :

  • Finance et Investissement
  • Marché et Transaction
  • Design et Construction
  • Management et Opération
  • Vie & Travail

Pour chaque catégorie, nous allons prendre en exemple une startup et expliquer son business model. Découvrez vite l’analyse des business model des Proptech .

4. La revente de données

On entend souvent parler des problèmes de confidentialité sur Internet et des informations personnelles utilisées à des fins commerciales. Mais comment ce business fonctionne-t-il ?   Quels acteurs sont prêts à racheter nos informations et dans quel but ? C’est tout l’art du business model de la revente de données (ou des BIG DATA) que nous allons vous expliquer.

5. Les enchères inversées

Vous avez surement déjà entendu parlé des enchères inversées où les vendeurs sont en compétition pour faire l’offre la plus basse. En effet, ce sont des enchères où le prix d’un iPhone peut vous revenir à quelques centimes d’euros. Mais comment cela est-il possible ? Comment est-ce que les sites web arrivent-ils à être rentable ? C’est ce que nous allons voir au sein du business model des enchères inversées.

6. L’imprimante

De plus en plus de personnes ont désormais une imprimante chez eux du fait du prix abordable de cette machine Par contre, les cartouches d’encre, qui sont des éléments essentiels pour faire fonctionner l’imprimante, sont elles très onéreuses… à tel point que votre budget cartouches dépassera rapidement le budget que vous vous étiez accordé pour l’achat de votre imprimante. C’est ce que l’on appelle le modèle de l’appât et de l’hameçon que nous allons découvrir à travers le business model de l’imprimante .

7. La consommation collaborative

La consommation collaborative est le fait de prêter, louer, partager ou échanger des biens et services entre particuliers. Il s’agit d’un secteur très porteur étant donné que « neuf français sur dix déclarent ainsi avoir déjà réalisé au moins une fois une pratique de consommation collaborative » (selon entreprises.gouv.fr). Mais quelles en sont les principales caractéristiques ? C’est ce que nous allons voir à travers le business model de la consommation collaborative.

A. Supprimez les intermédiaires pour réduire les coûts

La désintermédiation est un terme qui désigne le fait de supprimer les intermédiaire au profit des transactions directes . Cette stratégie a pour principal objectif la réduction des coûts. En effet, en ne passant plus pas un intermédiaire pour subvenir aux besoins de votre business, il est évident que vous n’aurez pas de frais pour ces services.

Guillaume JORAND et Bruno LAPEYRE, tous les deux co-gérant de Tripconnexion nous ont expliqué en quoi est ce qu’ils ont pu baisser leur coûts et augmenter la qualité du service grâce à la désintermédiation.

Le concept de TripConnexion est très simple. Il s’agit d’une plateforme web novatrice de mise en relation directe entre les voyageurs et les acteurs du tourisme locaux (agences de voyages locales, guides indépendants, centres d’activité), sans commission sur le voyage vendu. Cette plateforme permet donc de supprimer l’intermédiaire français (agences et tour-opérateurs français) en facilitant la communication directe entre les voyageurs français et les acteurs locaux présents dans leur destination.

Ce business model a donc un avantage pécuniaire considérable pour les voyageurs français étant donné qu’ils n’ont plus à payer des frais d’agence pour planifier leur voyage. De plus, TripConnexion offre un service unique et de qualité en offrant la possibilité à leurs utilisateurs de communiquer directement avec des locaux.

B. “Les clients d’abord, les profits suivront”

Pour un business model réussi, focalisez-vous d’abord sur vos clients et leurs attentes. Alignez votre modèle économique sur les intérêts de vos clients , là est la clé de la réussite !

Alors allez à leur rencontre et questionnez les. Pour cela, vous pouvez déjà penser au type d’étude que vous souhaitez réaliser à savoir qualitative ou quantitative. L’ étude qualitative a pour objectif d’étudier des paramètres qui ne sont pas directement quantifiables. Pour y parvenir, on interroge des prospects pour comprendre leurs habitudes d’achats ou encore leurs comportements face à l’offre que l’on veut lancer. À vous de choisir si vous souhaitez réaliser des entretiens individualisés en face-à-face ou plutôt des entretiens de groupe et quelles thématiques vous souhaitez aborder. L’étude quantitative elle, a pour objectif, de mesurer et quantifier les grandes tendances de votre marché. Elle permet par exemple de vous aider dans l’estimation de votre chiffre d’affaires prévisionnel qui est un élément essentiel à la partie financière de votre business plan.

Une fois que vous aurez récolté les informations nécessaires auprès de votre future clientèle, vous pourrez dès lors effectuer de véritables test, des prototypes, des one page pour tester l’affluence d’un potentiel site internet,…

Un produit testé et répondant aux attentes des clients et un produit qui fera très certainement du profit. Alors pensez volume d’affaires, nombre d’utilisateurs et croissance exponentielle avant de penser à tirer des profits à court terme .

Retrouvez la liste de tout ce dont il faut penser avant les profits selon Florian BORET, co-fondateur de Wedoogift.

C. Travaillez sur votre USP, Unique Selling Proposition

L’unique selling proposition ou unique value proposition , en français proposition unique de vente ou proposition de valeur unique est un argument de vente qui vous différencie de vos concurrents. Il est donc essentiel de travailler votre USP afin de dégager un avantage concurrentiel et dans le but de vous démarquer sur votre marché. L’USP peut porter sur du tangible ou intangible mais doit être durable et créer de la valeur .

La définition de votre USP se fait dès l’étape de la conception/ de l’idée c’est-à-dire au tout début. L’USP doit effectivement être réfléchi bien en amont de l’industrialisation de votre produit car il s’agit d’un élément majeur qui conditionnera le succès de votre projet.

Vous l’aurez compris, l’USP doit forcément être unique, créatrice de valeur, et suffisamment importante pour en faire un point phare du dit produit ou service.

D. Un business model n’est pas figé !

Comme expliqué précédemment, le business model est le cœur de votre business plan. Il est donc impératif que votre business model soit le plus juste et complet possible. Cela explique donc le fait de devoir apporter quelques modifications à votre business model pour le rendre parfait ! En effet, le business model étant la synthèse de la stratégie que vous déterminer, il est possible que celle-ci puisse être améliorer en fonction du taux de satisfaction clients ou encore des évolutions conjoncturelles par exemple.

Alors n’ayez pas peur d’ajuster votre business model, de faire des changements et d’entreprendre de nouveaux axes de développement car c’est en testant y analysant que vous trouverez le chemin du succès.

Pour comprendre les évolutions concrètes que peut avoir votre business model, nous vous invitons à lire l’interview de Cyrille CHEMAMA, fondateur d’HOM’aide, qui nous raconte comment est-ce que son business model a évolué .

Quelques outils qui vous seront utiles…

A. 100 outils pratiques pour un entrepreneur.

Vous êtes entrepreneur ou vous souhaitez le devenir? Nous avons listé pour vous 100 outils pratiques qui vous faciliteront la vie.

Les principales thématiques sur lesquelles nous allons vous conseiller sont les suivantes :

  • L’aspect commercial et SAV
  • Le graphisme
  • Le site web
  • L’e-commerce
  • L’étude de marché
  • Le managérial
  • La comptabilité et les spécificités juridiques
  • Les ressources humaines
  • Et pour finir quelques idées si vous souhaitez procrastiner comme un entrepreneur

Bonus : Découvrez une interview de Philippe MOURICOU , professeur de stratégie à France Business School, où il nous livre son point de vue d’expert sur Business Model: Nouvelle Génération d’Osterwalder et Pigneur . Véritable bible pour beaucoup d’entrepreneurs ce manuel tend à démocratiser le matrice Canvas pour élaborer son business model et son business plan. Vous y trouverez notamment une représentation schématisée du business model en 9 blocs qui sont inter-reliés.

B. Le business model canvas

Le Business Model Canvas est un outil plébiscité par les start up afin de rédiger de manière ludique et pragmatique votre modèle économique. Vous pourrez ainsi l’écrire sur un tableau très simple qui comporte différentes rubriques :

  • Les segments de clientèle
  • La valeur ajoutée
  • Les canaux de distribution
  • Les revenus
  • La relation avec votre clientèle
  • Les ressources nécessaires et les ressources clés
  • Les partenaires

En utilisant la méthodologie du business model Canvas, l’élaboration de votre business model n’en sera que facilitée. Challengez en permanence l’efficacité de votre business model afin de le valider (et le mettre en relation avec votre positionnement) ou de pivoter.

N’oubliez pas enfin que votre business model impactera votre prévisionnel financier. N’hésitez pas à utiliser notre outil dédié au prévisionnel financier.

Laisser un avis

Cette fiche vous a plu ?

Partagez-la !

Nos outils et modèles en lien avec cette fiche

Grille d’analyse d’un business plan

Est-ce que mon business plan est bon ? Comment un jury de concours pourrait noter mon business plan ? Cette grille d'analyse du business vous permet d'obtenir une note sur...

5,00  € HT / 6,00  € TTC

Modèle de business plan pour magasin de vélo

Téléchargez ce modèle de business plan pour ouvrir ou reprendre un magasin de vélo. Simple à remplir, beau, il convaincra vos financeurs.    

35,00  € 20,00  € HT / 24,00  € TTC

Modèle de business plan pour chambre d’hôtes

Un business plan pour chambre d'hôtes entièrement réalisé sous powerpoint. Vous n'avez qu'à compléter les différentes parties en suivant les conseils et recommandations et vous obtenez votre business plan avec...

Logiciel business plan excel pour prévisionnel

Besoin de réaliser votre business plan et votre modèle financier sous Excel ? Votre banque vous demande un compte de résultat et vos tableaux de flux de trésorerie? Télécharger notre...

80,00  € HT / 96,00  € TTC

Vous avez une question, un besoin ?

Que ce soit pour votre banque ou pour lever des fonds, notre expert vous aidera à vous poser les bonnes questions, à choisir les bonnes options stratégiques, trouver un business model pertinent et rédigera un business plan convaincant aux yeux des financeurs.

Consultant business plan

Gaëtan Baudry

N’hésitez pas à le contacter pour tous vos besoins

06.09.17.41.06

restez informés sur nos dernières sorties

Inscrivez vous à notre newsletter !

Business Plan et accompagnement sur mesure pour les entrepreneurs

Contactez-nous, contactez un expert en business plan et levée de fonds.

  • Je crée Mon Pass Créa Se connecter

Entrepreneur

Créez votre Pass Créa

La boite à outils qui va vous aider à construire votre projet de création d'entreprise de A à Z.

  • Moments de vie
  • Boîte à outils
  • Encyclopédie
  • Activités réglementées
  • Annoncer une manifestation
  • Qui sommes-nous ?

Business model et business plan : quelle différence ?

Dans cet article :, créez votre business plan gratuitement , le business model, comment décrire votre business model , et le business plan dans tout ça , pourquoi réaliser un business plan , le business model, le cœur de votre business plan, vous envisagez de reprendre une entreprise , autour du même sujet :, replay webinaire bpifrance création : comment faire son business plan .

Vous avez trouvé une idée de projet  entrepreneurial ? Votre projet prend forme et vous commencez à le matérialiser à l’aide de toutes les informations récoltées. Au fur et à mesure, vous découvrez de nouveaux termes comme business model, plan d’affaires, modèle économique, modèle d’affaires…autant d’expressions qui peuvent vous noyer. Comment vous y retrouver et quels documents utiliser ?

  • Découvrez en vidéo notre outil gratuit de business plan en ligne

Pour accompagner les créateurs d'entreprise, Bpifrance Création a développé un outil simple, rapide et gratuit pour créer votre business plan en ligne .

  • Pour construire votre business plan en ligne : créez votre Pass entrepreneur

Un business model, appelé également modèle économique ou modèle d’affaires, décrit précisément comment votre entreprise va gagner de l'argent . En pratique, cela revient à définir ce que vous allez vendre, auprès de quels clients, dans quel but, de quelle manière et pour quel bénéfice. 

Il s’agit de décrire en quelque sorte votre activité de manière détaillée. La description de votre modèle économique est une des pièces maîtresses de votre projet de création d’entreprise. Votre business model sert une stratégie que vous aurez définie au préalable.

Gardez à l’esprit que la description de votre business model doit vous permettre de répondre à ces deux questions :

  • Votre offre répond-elle à un véritable besoins clients ?
  • Avez-vous imaginé toutes les possibilités pour vous démarquer des autres, en innovant soit par l’offre proposée, soit par l’usage qui en est fait, les moyens mis en œuvre, ou la stratégie commerciale ?

Pour y répondre un seul moyen : sortez et testez votre projet !

Pour ce faire, il existe différentes manières. La plus évidente, consiste à répondre par écrit aux questions suivantes :

  • Quel est le produit ou le service que vous souhaitez proposer ?
  • Quels sont les avantages de votre produit ou de votre service par rapport aux concurrents ?
  • Qui sont vos clients et comment allez-vous les toucher ?
  • Quels moyens devez-vous mettre en œuvre pour créer votre produit ou votre service ?
  • Quelles sont les principales dépenses et recettes générées par votre activité ?

Mais vous pouvez également "dessiner" votre modèle économique, en utilisant par exemple le Business Model Canvas , aujourd’hui largement répandu. 

Le business plan, ou plan d’affaires, est un dossier écrit qui présente votre projet de création d’entreprise dans sa globalité. C’est la résultante de toutes les études que vous avez menées pour votre projet en un unique document. 

Il comporte, entre autres, les éléments suivants :

  • une présentation du créateur et des associés,
  • les informations tirées de votre modèle économique (business model),
  • la synthèse de l’étude de marché
  • la stratégie commerciale choisie,
  • les prévisions financières composées de 4 tableaux financiers : un plan de financement initial, un compte de résultat prévisionnel sur 3 ans, un plan de trésorerie mensuel sur 12 mois, un plan de financement prévisionnel sur 3 ans.
  • le choix de la forme juridique ,
  • l’état d’avancement du projet,
  • des annexes, etc.

Cette liste est non exhaustive.

Pour en savoir plus sur : Comment faire son business plan ?

"Un bon dossier est un dossier où souffle l'esprit d'entreprise". Ce document est indispensable pour expliquer votre projet à un tiers et discuter avec différents partenaires (investisseurs, banquiers, administrations...) pour obtenir un ou plusieurs financements . Il est aussi très utile pour matérialiser une vision commune du projet entre vous et vos associés.

C'est un travail utile et très fructueux, qui vous permettra de mesurer la maturité et le niveau d'aboutissement de votre projet et de convaincre vos interlocuteurs : vos proches dans un premier temps puis vos financeurs, vos fournisseurs, vos prospects, etc.

Pour savoir plus sur : les 5 conseils pour réussir votre business plan 

Chaque interlocuteur ne lit pas un business plan de la même façon.  Certains vont commencer à consulter le business model pour prendre connaissance du projet dans sa globalité en une seule lecture. Si le lecteur souhaite plus de précisions, il pourra se référer à votre business plan, qui lui sera bien plus détaillé.

Le business model et le business plan se complète l’un dans l’autre. Par exemple si vous changez un canal important dans votre business model, vous devrez alors modifier certains éléments de votre business plan tels que le budget de votre site internet ou encore votre stratégie marketing.

Tout comme le business plan, le business model est itératif, évolutif et modulable pour vous adapter entièrement à l’évolution de votre marché et/ou de votre stratégie.

Le business plan de reprise d'entreprise  est un document indispensable car il vous permet de poser noir sur blanc votre stratégie et vos objectifs, vous oblige à synthétiser l'information, et enfin et surtout, il vous oblige à  vérifier que votre projet est réaliste et donc viable financièrement .

Monter un plan de reprise d'entreprise consiste à réaliser : 

  • le montage juridique : acquisition du fonds de commerce ou des titres de société,
  • le montage financier :  - construire les plan opérationnels : plan marketing , plan de production et d'approvisionnement, plan de recherche et développement, plan d'administration et de frais généraux, - et les états financiers prévisionnels : le plan d'affaires (business plan).

Pour en savoir plus sur : " Comment faire le business plan de reprise d'entreprise ? "

Pour aller plus loin dans votre projet, ces articles peuvent vous intéresser : 

  • 14 pistes pour trouver une idée de création d'entreprise
  • Comment créer une entreprise ? Les étapes à suivre 
  • Comment définir votre plan de communication ?
  • 5 conseils pour bien financer votre projet de création d'entreprise
  • Trouver une solution de financement pour des projets innovants grâce aux Business Angels
  • Présenter oralement son projet et apprendre à pitcher son projet !  
  • Bien préparer son projet de reprise d'entreprise : les étapes essentielles de la réussite

Ce webinaire qui s'est tenu le jeudi 25 mars 2021 avait pour objectifs de vous présenter notre outil gratuit de business plan en ligne et de vous donner des conseils pratiques pour l'élaboration de votre business plan de création d'entreprise en répondant aux questions suivantes : 

  • Pourquoi faire un business plan ? 
  • Pour qui faire un business plan ? 
  • Quels sont les éléments indispensables à mettre dans un business plan ? 
  • Quelles différences entre business plan et business model ?
  • Qui peut vous accompagner à faire un business plan ?
  • Consultez le replay : comment faire son business plan ?

  • Téléchargez  le support de présentation  (Maj 26/03/2021)

Dans cet article

Avec Mon Pass Créa, j’arrive avec une idée, je pars avec une entreprise !

Déjà un compte ? Connectez-vous :

Pas encore de compte .

Découvrez MerciApp Assist, votre nouvel assistant ! Essayer maintenant ↗

Qu’est-ce que le business model ?

Le business model , aussi appelé modèle d’affaires ou modèle économique , est un document décrivant la manière dont une entreprise gagne de l’argent. C’est sans conteste la grille méthodologique la plus sûre et complète pour établir concrètement un plan d’action avant le démarrage d’une entreprise.

Pour quoi faire un business model ?

Le business model permet de répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui sera vendu dans l’entreprise ? ;
  • Comment les produits ou services seront-ils vendus ? ;
  • Auprès de quel type de clientèle ? ;
  • Quel type de bénéfices sera dégagé ? ;
  • Quel est le but de l’entreprise ?.

Le business model n’est donc pas seulement une description des flux économiques de l’entreprise, mais permet aussi de déterminer si l’offre proposée répond à des besoins réellement existants chez les clients . Il explore également les différentes manières de se différencier de la concurrence .

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

le business model de l'entreprise

Quelle expérience est nécessaire pour faire un business model ?

Une entreprise est une structure vivante : tout entrepreneur qui commence un nouveau projet doit pouvoir le planifier, et donc le penser dans la durée . Bien sûr, il est beaucoup plus facile de réaliser un business model quand on a déjà de l’expérience sur le marché concerné.

Cependant il peut être tout aussi bénéfique de n’ avoir aucune expérience dans le domaine : sans a priori ni préjugés , vous pourrez sans doute mieux adapter un modèle vieillissant aux évolutions du marché !

Plus généralement, des connaissances de base en comptabilité vous seront d’un grand recours, et vous éviteront de mauvaises surprises. De même, savoir les bases du management des opérations ( supply chain ) est excellent pour gérer les stocks d’un e-commerce.

Si vous n’êtes pas sûr de vous, écoutez l’avis des experts . Avant la création d’une entreprise de la fintech par exemple, il s’agira de demander conseil à un expert de la finance et un expert en informatique .

Mettez en commun vos compétences ! En rassemblant des experts autour du porteur de projet, celui-ci aura plus de chances d’avoir une vision stratégique claire et adaptée au marché.

Comment commencer un business model ?

Si vous avez une idée d’entreprise et que vous ne savez pas par où commencer, il y a deux types de situations :

  • Soit le business model existe déjà , et dans ces cas-là il faut étudier l’existant . Ainsi vous pourrez imiter, améliorer ou vous différencier du business model des entreprises similaires ;
  • Soit le business model n’a pas d’équivalent exact sur le marché et dans ces cas-là l’étude de marché permet une projection à partir des modèles existants.

Pour vous accompagner dans l’étude de marché , vous pouvez faire appel à un cabinet de prospective, un cabinet de conseil, ou faire des études de consommateurs.

Vous pouvez également trouver des ressources sur Internet :

  • moteurs de recherche spécialisés dans la recherche (opera, google scholars, cairn.info) ;
  • encyclopédie en ligne (wikipedia, encyclopedia universalis) ;
  • émissions et documentaires (youtube, arte) ;
  • podcasts (radio france, bbc) ;
  • médias français et étrangers (le monde, the huffington post, bbc, the new yorker), etc.

Les possibilités sont très nombreuses !

N’oubliez pas non plus de vérifier le contexte juridique et légal dans votre pays. Ce serait dommage par exemple de vouloir commercialiser un produit pharmaceutique ou alimentaire qui n’est pas autorisé dans votre pays.

À quel moment dois-je faire le business model de mon entreprise ?

Pour une entreprise qui est encore en projet, le business model suit l’étude de marché , et permet de préciser le fonctionnement de l’entreprise avec des données concrètes .

Avant sa création, l’entreprise a besoin de se positionner sur un marché et ses fondateurs doivent comprendre sa “mécanique interne” pour pouvoir assurer sa pérennité.

-> Découvrez comment trouver votre positionnement d’entreprise idéal.

  • Pour une entreprise déjà constituée, le business model doit être revu tous les 3 à 5 ans dans des conditions normales de marché .
  • Pour un marché qui évolue rapidement , les mises à jour doivent être plus fréquentes . Dans des secteurs “qui bougent” comme l’énergie, le seo, la fintech ou la blockchain, il peut être judicieux de revoir tous les 6 à 12 mois le business model de l’entreprise.

Quelle est la différence entre business model et business plan ?

Aussi appelé “le CV de l’entreprise”, le business plan contient toutes les informations qui permettent de comprendre en un coup d’œil ce que fait et comment fonctionne l’entreprise : présentation des fondateurs, étude de marché, business model, plan de financement, forme juridique, etc. Le business model fait donc partie du business plan.

Ce document est essentiel pour motiver des investisseurs potentiels. Il est donc important de le rédiger avec beaucoup de rigueur. Pour ne pas passer pour un débutant, faites vous aider par MerciApp : grâce à notre correcteur d’orthographe , vous gagnez du temps et ne laissez passer aucune coquille !

Quels sont les quatre composants d’un business model ?

Le business model a quatre piliers principaux : la proposition de valeur , les clients et leur segmentation, les ressources et les canaux de distribution .

Nous prendrons comme exemple le business model d’une jeune entreprise qui vend en ligne des vêtements de designers africains produits de manière éthique et responsable.

Le guide complet pour un business model réussi

La proposition de valeur

La proposition de valeur de l’entreprise, c’est ce qu’on propose comme création de valeur au client (Quels besoins du client va-t-on satisfaire ? Quel produit ou service va-t-on vendre au client ?).

Proposition de valeur : un e-shop de mode africaine responsable.

Les clients

La partie consacrée aux clients explore notamment la segmentation de ces derniers, en décrivant les différents persona (les types de clients) et leurs préférences.

Ressources et fournisseurs : les vêtements sont sourcés localement dans différents pays d’Afrique, direct producteur avec un souci du respect de conditions de travail équitables, avec des matériaux locaux, naturels ou recyclés.

Les ressources

La partie ressources décrit les fournisseurs et partenaires de l’entreprise, ainsi que les matériaux et ressources avec lesquels l’entreprise est approvisionnée.

Client : Le persona 1 est une femme de 25-35 ans, qui fréquente des festivals et aime la mode responsable et éthique ; le persona 2 est une femme de 35-45 ans de csp + enthousiaste encline à acheter des pièces uniques de jeunes designers.

Les canaux de distribution et de relation client

Les canaux de distribution et de relation client : cette partie analyse par quel(s) canal(-aux) le client pourra aborder l’entreprise, et comment il pourra rester en contact avec elle.

Canaux d’acquisition et de fidélisation : Majoritairement vente par Internet (e-commerce) et via les réseaux sociaux et ponctuellement vente directe sur des événements en lien avec la proposition de valeur de l’entreprise : festival de musique We Love Green, Afromarket à la Cité de la mode et du design, événement éthique et ludique dans le tiers-lieu La Cité Fertile à Pantin.

Qu’est-ce qu’un business model canva ?

Le business model canva est un tableau composé de 9 sections, qui décrivent chacune un aspect précis du fonctionnement de l’entreprise.

Très visuel, le business model canva est très pratique pour avoir un aperçu en un coup d’œil du business model de l’entreprise . C’est un format structuré, logique, complet et qui permet d’avoir une vision claire sur le futur business. Il se présente sous la forme suivante :

Le guide complet pour un business model réussi

Voici le détail des différents éléments du business model canva avec comme exemple le business model de la plateforme Airbnb . Ce business model de mise en relation entre particuliers est l’un des plus étudiés par les entrepreneurs en herbe, car il a montré sa redoutable efficacité et sa pérennité .

Les partenaires clés

Les partenaires clés de l’entreprise sont les interlocuteurs avec qui vous pourrez faire évoluer votre offre de produits ou de services. Instaurer une confiance durable vous permettra de faciliter votre business et d’avoir une relation privilégiée avec eux, notamment dans les négociations, délais et exclusivités.

Pour les hôtes , les partenaires – clés seront les partenaires de voyages d’affaires, les organisateurs de voyages, les investisseurs et les autres partenaires financiers. Enfin, les partenaires peuvent être des photographe, des partenaires pour le paiement, le stockage des données, et les assurances.

Les activités clés

Les activités clés décrivent précisément les actions que vous devez faire pour que l’entreprise tourne. Par exemple, dire que vous vendez des vêtements n’est pas suffisant : l’activité est-elle l’achat et la revente de vêtements en magasin, la conception et la fabrication des vêtements ou la gestion d’une plateforme e-commerce de vêtements ?

Les activités-clés de l’entreprise Airbnb seront :

  • Fluidifier et sécuriser les transactions ;
  • Affiner la proposition de valeur ;
  • Analyser les données
  • Amélioration du service ;
  • Passer à l’échelle selon les seuils.

Les ressources clés

Les ressources clés : cette section parle des moyens, matériels ou immatériels, dont l’entreprise a besoin pour satisfaire la proposition de valeur et donc les attentes des clients. Qu’ils soient matériels (bâtiment, machines et outils, voitures, etc) ou immatériels (savoir-faire, certification, droits et brevets, base de données) ou humains, ces moyens peuvent être détenus en biens propres, loués ou obtenus auprès de partenaires.

Pour la plateforme Airbnb, les ressources clés sont :

  • Les effets de réseau ;
  • Les listings ;
  • Le contenu généré par les utilisateurs ;
  • L’architecture de la plateforme ;
  • Les algorithmes, les données, les capacités analytiques ;
  • La marque et l’application.

La proposition de valeur : c’est la section qui décrit votre offre, c’est-à-dire la solution d’un problème ou la satisfaction d’un besoin du client. La proposition de valeur est intimement liée à la définition et au ciblage du client.

Pour les hôtes Airbnb :

  • Générer des revenus ;
  • Une facilitation générale des transactions ;
  • Rencontrer de nouvelles personnes ;
  • Agenda et gestion des réservations.

Pour les clients Airbnb :

  • Des prix plus bas ;
  • Des transactions facilitées et sécurisées ;
  • Une expérience locale authentique ;
  • Variété de l’offre ;
  • Des notations transparentes.

La relation client

La relation client décrit la relation privilégiée que vous aurez avec vos clients, en fonction de la segmentation. Comment le contact des clients avec votre entreprise vous démarque-t-il auprès d’eux ?

Pour Airbnb , la Relation client est organisée de la manière suivante :

  • Gestion des relations et des interactions entre les clients ;
  • Spécialement pour les hôtes, résolution de conflits ;
  • Accompagnement dans les étapes de l’inscription du logement sur le site ;
  • Gestion générale de l’image publique de l’entreprise.

Les canaux d’acquisition et de distribution

Les canaux d’acquisition et de distribution : la description des canaux d’acquisition et de distribution client est essentielle pour savoir comment atteindre le client. De quelle manière le client va-t-il être en contact avec vos produits ou services.

Les canaux d’acquisition de nouveaux utilisateurs de la plateforme Airbnb sont les suivants :

  • Publicités digitales ;
  • Marketing de contenu ;
  • Bouche à oreille ;
  • Messages et les réseaux sociaux ;
  • Programmes de parrainage.

Les transactions se font via les pages et l’application ; les canaux d’engagement sont les offres et les mails.

La segmentation client

La segmentation client : c’est l’une des sections les plus importantes. En effet, bien définir les segments de clients, ainsi que les distinguer des utilisateurs (qui utilisent les produits ou services sans achat), vous permettra de préciser la raison d’être de l’entreprise : à qui les produits et services sont-ils destinés, pour quel type d’usage ?

Les clients Airbnb seront segmentés selon le type de voyageur ( business, loisirs), les données démographiques, géographiques et comportementales.

Les hôtes Airbnb seront quant à eux classés selon le type de logement qu’ils proposent, les données démographiques et géographiques, ainsi que les préférences de location. Selon le type de logement ou d’expérience, on peut également faire de la microsegmentation .

La structure des coûts

La structure des coûts consiste en la description des coûts fixes (revenus, loyer et autres dépenses hors CA qui sont incompressibles) et des coûts variables (coûts liés à l’évolution de l’activité de l’entreprise comme les coûts d’achat de matières premières ou de marchandises), permet de prévoir les dépenses nécessaires selon leur type.

Dans le cas d’Airbnb, la structure des coûts sera la suivante :

  • Coûts d’acquisition de clients (CAC) ;
  • Coûts moyens pondérés du capital (WACC) ;
  • Expansion et développement ;
  • Paies, prestataires ;
  • Coûts d’infrastructure et de transaction ;
  • Juridique et Assurances ;
  • Service client.

Les flux de revenus

Enfin, le flux de revenus désigne la génération de rentrées d’argent par l’entreprise de manière ponctuelle ou régulière, fixe ou variable. Le prix de vos produits et services est calculé en fonction de ce que les futurs clients sont prêts à payer, ainsi que des prix pratiqués sur le marché.

Ces derniers critères que sont la manière de payer et le moment du paiement , peuvent être un des éléments qui démarque votre entreprise de la concurrence : ainsi, un système d’abonnement permet au client d’ étaler le paiement dans le temps et peut être la base d’une stratégie de fidélisation du client .

Ainsi, pour Airbnb, la facturation des frais de transaction en fonction :

  • Des économies réalisées sur des coûts plus bas pour les clients ;
  • Et de revenus nets plus hauts pour les hôtes.

Pour une explication plus détaillée de ce célèbre exemple de business model, rendez-vous sur le site de InnovationTactics.com (en anglais)

Pour faire votre propre business model canva , vous pouvez utiliser ou vous inspirer des modèles en libre accès que l’on trouve sur des sites de référence ( Business Model Canva BPI France , Business Model Canva Wikipedia).

Comment réaliser un business model canva ?

Pour que cette étape de créativité collective et sérieuse qu’est le business model canva se fasse dans les meilleures conditions, voici quelques conseils :

  • Réunissez une équipe d’experts et de collaborateurs briefés sur l’entreprise ;
  • Faites en sorte que l’ ambiance soit détendue (boissons, snacks et temps de pause à prévoir) : c’est le moment d’être ouvert d’esprit, de partager et d’échanger ;
  • Aidez-vous de matériel créatif : tableaux, post-it, ou des outils de mind mapping comme Miro. Ayez également la documentation (étude de marché et autres) sous les yeux ;
  • Vous pouvez commencer par la proposition de valeur et la segmentation client, puis remplir peu à peu le restant des sections ;
  • Le business model canva doit être pensé de manière dynamique , c’est-à-dire en termes de flux financiers et humains. Les entrées d’argent sont immédiatement réinvesties, c’est en quelque sorte la “respiration” de l’entreprise.

Une fois que toutes les sections du business model canva sont remplies, proposez à des amis ou professionnels de confiance d’y faire des retours constructifs . N’oubliez pas de visualiser le business model en termes de flux et non en statique !

Exemples de business model

Les business models classiques.

Depuis l’apparition d’Internet, certains marchés évoluent plus rapidement, avec plus de flexibilité et de complexité à la fois.

Les outils de distribution (vente en ligne, formation en visioconférence, applications) se sont multipliés, tout comme les canaux d’acquisition (réseaux sociaux, seo, sea, sponsoring, etc.).

Certains modèles de business sont “en vogue” pour une période de temps donnée. D’autres entreprises, présentes depuis longtemps, ont su se réinventer pour survivre à la loi du marché .

Voici quelques exemples de business models classiques et leurs caractéristiques :

-> Se positionner comme spécialiste sur le marché de l’argentique est le modèle (autrefois à la mode) qui a fait la gloire puis la déchéance de la marque Kodak , car il n’a pas su mettre à jour son business model lorsqu’est apparu le numérique.

-> Ikea et McDonald’s sont deux marques dont le business model est de transférer une partie de la création de valeur au client , en contrepartie d’un prix du produit ou du service moins élevé (on doit nous-mêmes monter nos meubles Ikea).

-> La marque blanche a aussi été longtemps un business model en vogue : un fournisseur à grande échelle fournit les produits standards en revendiquant une qualité standardisée et des infrastructures à grande échelle . On peut citer Novapharm, une marque blanche de compléments alimentaires santé.

Business model d’e-commerce

-> Le modèle freemium premium est très utilisé pour les applications comme Slack (messagerie de bureau), Dropbox (espace de stockage cloud) ou Spotify (appli de musique en streaming), qui proposent une version gratuite accessible à tous, ainsi qu’un outil payant permettant de rentabiliser les autres.

-> Le dropshipping est le fait de revendre plus cher un objet produit à moindres frais à l’étranger en tirant une marge des efforts marketing.

-> Les sites de vêtements éco responsables voulant limiter la production et le gaspillage utilisent souvent le principe des précommandes en ligne (Asphalte, Bonne Gueule).

-> La Redoute a été un modèle de ventes par correspondance de vêtements. La marque au catalogue a réussi son tournant numérique dans les années 2010.

-> Le modèle de la formule d’abonnement aux produits ménagers (la marque en moins) ou aux croquettes (Japhy) permet une bonne fidélisation client .

La marketplace, business model de la mise en relation

Depuis Internet, le commerce de produits qui était auparavant réduit à un comptoir physique, peut être numérisé. Aujourd’hui, grâce aux marketplaces, on peut trouver des prestataires de services ou des vendeurs de produits de toutes sortes qui viennent du monde entier.

Une marketplace est une plateforme de mise en relation des vendeurs et des acheteurs. Il y a plusieurs types de marketplaces :

->Les marketplaces où les vendeurs paient leur visibilité comme etsy ou Linkedin, sont à distinguer de celles qui font payer au vendeur ou au fournisseu r de services la mise en relation avec son client (Selectra, Papernest, Trivago, Skyscanner, Malt, etc.).

->PAP et Couchsurfing sont des modèles de marketplace de particulier à particulier (P2P).

->Les marketplaces de l’économie sociale et solidaire réunissent les consommateurs autour de bons plans et de valeurs communes : reconditionné avec Recommerce et Backmarket, anti gaspillage avec Too good to go, mode de seconde main avec Vinted.

Pour un business model de type marketplace, le canal d’acquisition des clients est très important : la recette, c’est une bonne segmentation et une bonne connaissance du client ciblé !

A l’ère du numérique , le référencement naturel (seo) est un canal d’acquisition de choix pour les marketplaces : l’algorithme des moteurs de recherche met en avant les sites et contenus pertinents pour une requête donnée. En optimisant votre site et vos canaux de présence sur le net pour répondre aux attentes de vos clients, vous leur inspirez confiance et vous positionnez en expert de votre métier .

Pour mieux comprendre l’ impact du seo sur l’acquisition de clients, on peut comparer votre site à une station de métro . Un site bien référencé est comme la station Châtelet : centrale, il est facile et rapide d’y accéder, et les connexions sont bien établies. Un site mal référencé est comme une station éloignée : il sera plus difficile à vos clients d’accéder à votre site, et donc à votre offre .

Amazon : des business model originaux

business model amazon

Le cas d’Amazon est étonnant : il rassemble à lui tout seul une dizaine de business models différents, avec tous ses services différents.

  • Amazon Kindle est un modèle de vente dit user designed , où le client est à la fois consommateur et fabricant. Amazon accompagne le client dans sa créativité, sans que celui-ci n’ait besoin de fournir de grosses infrastructures.
  • Amazon Kindle est également un modèle de type “ le rasoir et la lame ”, où un produit initial (le rasoir) peu cher et qui réduit la barrière à l’achat du client, est vendu avec un produit subsidiaire (la lame) au prix élevé et à la technologie complémentaire.
  • Amazon Store est un marché à double face où se rencontrent deux groupes de clients différents, comme des vendeurs pros avec des acheteurs privés.
  • Amazon Store fonctionne également comme un lieu de commercialisation de produits “longue traine” , les produits de niche étant souvent ceux qui permettent de faire une marge importante par rapport aux produits plus communs vendus sur le store.
  • Pour absorber le très grand volume de commandes aux environs de Noël, Amazon avait besoin de puissants serveurs, mais qui n’étaient pas utilisés à pleine puissance le reste de l’année. Amazon propose depuis 2006 Amazon Web Services , un serveur cloud payant mais accessible à toutes les entreprises.

Vous l’avez compris, l’entrepreneur qui réussit son business model est celui qui est capable de s’adapter au marché et de tirer une opportunité des problèmes qui surviennent dans l’entreprise.

Enfin, les derniers progrès technologiques ont permis l’apparition de bases de données communes dématérialisées dont le contenu permet d’enrichir des appareils ou des applications, fournissant un produit ou service nouveau sur le marché : open source, crowdsourcing, dématérialisation, sécurisation des données, etc.

Vous pouvez débloquer beaucoup de problèmes concrets du quotidien avec le bon business model. Cependant, n’oubliez pas que ce n’est pas le client qui doit aller chercher et reconnaître la valeur de l’entreprise, mais c’est votre entreprise qui doit fonctionner autour d’un besoin client spécifique .

Et maintenant ? Si on s’intéressait à l’ executive summary ?

Aidez vos amis à parfaire leur français

Partagez-leur cette page

  • Share on Facebook
  • Share on LinkedIn
  • Share on Pinterest

Avatar de l'auteur Arthur Ollier

Arthur Ollier

Passionné par les nouvelles technologies et toutes les opportunités qu’elles représentent, ma fibre pour l’entrepreneuriat m’a amené à créer 3 sociétés avant l’aventure MerciApp. La première a rapidement échoué, la seconde et la troisième ont toutes les deux été rachetées. Je suis aujourd’hui cofondateur et CEO de MerciApp. Nous avons l’ambition de créer la solution d’aide à la rédaction indispensable et leader incontesté dans la sphère francophone.

le business model de l'entreprise

  • Etude de marché
  • Business model
  • Nom commercial
  • Pacte d'actionnaires
  • Statuts de la société
  • Apports en société
  • Taxe sur la Valeur Ajoutée - TVA
  • Taxe d’apprentissage
  • Taxe sur les salaires
  • Fiscalité des plus-values
  • Fiscalité Bénéfices Industriels et Commerciaux
  • Fiscalité Bénéfices Non-Commerciaux
  • Sécurité sociale des indépendants
  • Médiateur de la consommation
  • Transfert de siège social
  • Transformer SARL en SAS
  • Audit RGPD gratuit
  • RGPD - Qui est concerné
  • Données personnelles
  • Données sensibles
  • Traitements données personnelles
  • RGPD : Obligations des entreprises
  • Mise en conformité
  • Contrôle et sanctions
  • DPO - Interne ou Externe
  • Trouvez votre DPO externe
  • Comparateur logiciels RGPD
  • Divorce par consentement mutuel
  • Divorce pour faute
  • Divorce pour acceptation du principe
  • Divorce, altération définitive du lien conjugal
  • Prestation compensatoire
  • Excès de vitesse
  • Radar automatique
  • Curatelle & Tutelle
  • Montant et calcul
  • Non-paiement
  • Bonus / malus
  • Sinistre automobile
  • Litige assureur
  • Résiliation
  • Abus de confiance
  • Harcèlement moral
  • Diffamation
  • Garde alternée
  • Garde exclusive
  • Déclaration de sinistre
  • Dommages incendie et d’explosion
  • Séparation de biens
  • Communauté universelle
  • Communauté réduite aux acquêts
  • Participation aux acquets
  • Carte grise
  • Data Protection Officer - DPO
  • Conseil en propriété industrielle - CPI
  • Vous avez une question ?

Expert du droit > Création d'entreprise > Business model

L’essentiel à connaître sur le Business model : Définition et Canvas de référence

Les 5 choses à retenir sur le business model.

  • Le Business Model décrit la manière dont l’entreprise crée de la valeur, la délivre à ses clients et la récupère sous forme de chiffre d’affaires.
  • Le Business Model peut être formalisé sous la forme d’un document écrit.
  • Le Business Model Canvas est un outil de référence efficace pour construire et visualiser un Business Model.
  • Les contraintes juridiques et réglementaires ne doivent pas être négligées dans la construction du Business Model.
  • Il est parfois indispensable d’être accompagné par un expert du droit au moment de sa formalisation.

Qu’est-ce qu’un Business Model ? [Définition]

Une entreprise, contrairement à une association, est conçue pour générer du profit. Elle est « à but lucratif ». Le business model décrit le modèle économique de l’entreprise , explique concrètement comment une idée entrepreneuriale peut se transformer en activité rentable, en « business ». Décrire un business model, ce n’est rien d’autre que répondre à cette question simple : «  Comment l’entreprise envisage-t-elle de créer de la valeur ?  ».

Le business model doit être structuré en amont de la constitution de la société. C’est une étape à ne pas négliger avant de créer son entreprise. Le business model peut prendre la forme d’un document synthétique répondant à toutes les questions structurantes :

  • Le positionnement de l’entreprise.
  • Les objectifs poursuivis : Vendre quoi et à qui ?
  • Les ressources et les moyens utilisés pour atteindre les objectifs commerciaux. En un mot : la stratégie de l’entreprise.
  • Les canaux online/offline utilisés pour vendre et générer du profit.
  • Le fonctionnement de l’entreprise, son organisation (équipe, collaborateurs, points de vente online et offline…).

Il n’y a aucun formalisme particulier à respecter, même si nous verrons tout à l’heure qu’il existe des modèles permettant de décrire efficacement un Business Model. Un Business Model bien construit est un document synthétique qui permet à n’importe qui de comprendre (rapidement) comment l’entreprise va générer des revenus, gagner de l’argent, créer de la valeur ajoutée.

Bon à savoir : Le Business Model n’est pas toujours formalisé dans un document. Cependant, nous conseillons de le mettre par écrit.

La notion de « Business Model » est de plus en plus utilisée, notamment par les acteurs de l’économie numérique. Mais il faut bien être conscient que la réalité est apparue bien avant l’apparition du mot. Il y a des Business Models depuis qu’il y a des entreprises. Certains Business Models sont très anciens. C’est le cas par exemple du Business Model du commerce qui consiste, résumé schématiquement, à acheter des produits et à les revendre plus cher.

Certains Business Models sont plus récents, c’est le cas par exemple du Business Model « SaaS » qui consiste à faire payer l’utilisation d’un logiciel en ligne. D’autres Business Models enfin sont anciens mais ont connu un essor important ces dernières décennies : c’est le cas notamment du Business Model publicitaire qui consiste à faire payer à des entreprises (les « annonceurs ») la location d’espaces publicitaires.

Le Business Model n’est pas forcément attaché à un secteur d’activité. Deux entreprises évoluant dans le même secteur, proposant les mêmes produits, les mêmes services, peuvent très bien avoir deux modèles économiques différents. Par exemple, dans le secteur des Médias, certains médias utilisent le Business Model de la publicité tandis que d’autres privilégient le Business Model de l’abonnement.

Pour aller plus loin, découvrez notre guide complet sur la création d’entreprise .

Zoom sur le Business Model Canvas

Inventé par un entrepreneur suisse, Alexander Osterwalder, le Business Model Canvas est un modèle permettant de formaliser un Business Model dans ses différentes composantes . Concrètement, il prend la forme d’un tableau composé de plusieurs cases. Chaque case s’intéresse à un aspect de l’activité et du fonctionnement de l’entreprise : les segments clients, la proposition de valeur, les canaux utilisés pour la communication et la vente, la relation clients, les flux de revenus, les activités clés, les ressources clés, les partenariats clés, les coûts.

Le principal intérêt de ce « canvas », selon nous, est qu’il offre une vue globale, holistique , sur l’ensemble de l’activité de l’entreprise. Il permet en un clin d’œil de comprendre comment « marche » l’entreprise, comment elle crée de la valeur, comment elle la délivre au client et comment elle la récupère auprès des clients sous forme monétaire.

Grâce à son caractère synthétique et visuel, c’est un document beaucoup plus efficace pour expliquer un modèle économique qu’un document de 100 pages.

Bon à savoir : Le Business Model Canvas « fonctionne » pour n’importe quelle entreprise – quelle que soit la taille et le secteur d’activité. C’est une des raisons du succès de ce modèle.

Le seul défaut de ce Canvas est qu’il ne prend pas en compte de manière explicite les contraintes réglementaires et juridiques qui peuvent s’appliquer aux différents niveaux de fonctionnement de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’il peut être recommandé de se faire assister par un avocat pendant cette phase cruciale. Nous vous conseillons de vous orienter vers un avocat ayant une expertise en Droit des entreprises ou en rapport avec le secteur d’activité de votre entreprise.

Menu Création d'entreprise

  • Nom commercial entreprise
  • Apports société
  • Pacte actionnaires
  • Statuts société
  • Étude de marché

Comment pouvons-nous vous aider ?

Faq : divorce, droit de la famille.

Cette procédure peut conduire à des condamnations sous astreinte et des  amendes allant jusqu’à 20 000 000 € ou 4% du chiffre d’affaires annuel, avec le montant le plus élevé retenu. En outre, la CNIL peut décider de rendre la décision publique ce qui peut être dévastateur.

Cette procédure réservée aux cas peu complexes, mais qui peut être prononcée par un seul membre de la CNIL désigné à cet effet, peut amener à des sanctions de mise en conformité sous astreinte et une amende maximale de 20 000 €

> Voir toutes les questions / réponses sur le divorce

Découvrez  👇🏻

Mon Expert RGPD - DPO externe

© Copyright 2024 – Monexpertdudroit.com

AlphaStrategie

  • Dernières nouvelles

Le business model

le business model de l'entreprise

Qu'est ce qu'un business model ?

Un business model, appelé également modèle d'affaires, ou modèle économique, est un élément majeur de l'élaboration de la stratégie d'une entreprise. Il s'établit préalablement au business-plan mais ne le remplace pas. Il met en lumière les différentes dimensions de l'entreprise et leurs relations qui vont permettre de générer de la valeur, sous la forme de chiffre d'affaires (mais dans le cas de certaines entreprises sociales par exemple, cette valeur s'étend aussi à l'impact par rapport à la mission de l'entreprise).

En bref, le business model est réputé répondre à la question : "Comment vais je faire un chiffre d'affaires suffisant pour assurer le succès de mon entreprise ?"

Le business model n'est pas conçu pour traiter de produits issus d'activités différentes (par exemple, la formation à vos produits fait partie du même business model mais une activité indépendante de formation non reliée à votre produit principal devra faire l'objet d'un business model différent pour en assurer la cohérence).

Les outils : le business model canvas

Il s'agit du modèle le plus connu et le plus utilisé pour avoir rapidement une vision synthétique du business model.

le business model de l'entreprise

Descriptif :

Les divers postes à renseigner figurent dans les différentes cases du tableau et s'organisent de la façon suivante :

  • Proposition de valeur : Il s'agit de l'élément central du business model. Elle peut être quantitative ou qualitative et reprend les axes principaux
  • Segmentation clients : L’entreprise doit identifier les clients qu’elle essaie de servir selon le produit ou le service conçu
  • Canaux de distribution : Une entreprise peut fournir sa proposition de valeur à ses clients cibles via différents canaux. Des canaux efficaces distribueront la proposition de valeur d'une entreprise rapidement, efficacement et de manière rentable
  • Relations client : Les  entreprises doivent identifier le type de relation qu'elles souhaitent créer avec leurs segments de clientèle
  • Les ressources clé : Les ressources nécessaires pour créer de la valeur pour le client
  • Les partenaires clés : Afin d'optimiser les opérations et de réduire les risques d'un modèle d'entreprise, les organisations cultivent généralement des relations acheteur-fournisseur afin de pouvoir se concentrer sur leur activité principale
  • les activités clés : Les activités les plus importantes dans l'exécution de la proposition de valeur d'une entreprise.
  • Structure des coûts : Représente les coûts d’investissement au départ et les coûts de fonctionnement.
  • Sources de revenus : Ce sont les revenus qui permettent à l’entreprise de vivre
  • « Le Conseil en Stratégie d’Entreprise

Business Model Canvas : Comment le lire ?

Vous êtes en pleine rédaction de votre business model ou vous souhaitez l’améliorer ? Ou alors vous lancez une nouvelle activité sans avoir à rédiger l’intégralité du business model de cette activité ? Le Business Model Canvas, une synthèse du business model tenant sur une seule page, est l’outil qu’il vous faut.

  • Le Business Model Canvas : Quel intérêt ?

Le business model canvas se présente sous la forme d’un tableau à 9 cases résumant comment l’entreprise va faire du profit. Il s’agit d’un outil de gestion stratégique qui synthétise visuellement, en une seule page, l’ensemble de la stratégie liée à la production et à la vente d’une offre .

Le principal intérêt du business model canvas est de résumer en une unique page tout un business model. Ceci permet à l’entreprise d’être très réactive en cas de dysfonctionnement au sein de son organisation. L’activité étant décomposé en 9 facteurs clés, l’identification du problème s’en voit faciliter. Le dirigeant pointe les facteurs qui posent soucis puis améliore son business model en conséquence.

Le business model canvas peut aussi s’avérer utile pour convaincre des investisseurs . Une représentation claire et concise permet aux investisseurs de rapidement comprendre le projet d’entreprise. Il ne s’agit peut-être pas de la représentation la plus graphique d’un business model, mais elle a l’avantage de rapidement montrer comment l’entreprise va faire du bénéfice.

  • Business Model Canvas : Lecture générale du tableau

La lecture du business model canvas peut se décomposer en 4 grandes catégories :

Comment produire ? La partie gauche du tableau. L’activité, les ressources et les partenaires sont les éléments nécessaire à la production de l’offre.

Comment ajouter de la valeur ? La partie centrale du tableau. À quel(s) besoin(s) répond l’offre, quelles sont ses caractéristiques, son positionnement commercial, etc…

Comment vendre ? La partie droite du tableau. Les canaux, la relation client et les consommateurs cibles.

Quels sont les flux d’argent ? La partie en bas du tableau. Les entrées et sorties monétaires.

  • Business Model Canvas : Les 9 composantes

Les partenaires clés

L’ensemble des acteurs, externes à l’entreprise, indispensables au bon fonctionnement de l’activité. Les partenaires sont les fournisseurs, les investisseurs, les prestataires externes (comptable, avocat), les sous-traitants.

Les activités clés

Les activités clés sont toutes les tâches essentielles pour produire le bien ou service. Il s’agit de l’ensemble des corps de métiers nécessaire à la production de l’offre, le fait que l’entreprise vende en direct son offre (activité de vente), toutes les activités liées à l’administratif, la comptabilité, la communication, le marketing, etc…

Les ressources clés

Les ressources physiques, humaines, intellectuelles et financières nécessaires à la production de l’offre. Il s’agit donc des collaborateurs, du matériel, des brevets, des locaux, de la trésoreries, etc… À noter que l’importance d’une ressource varie beaucoup d’une activité à l’autre. Une activité du tertiaire nécessite par exemple généralement peu de ressources matérielles.

La proposition de valeur

Il s’agit de la valeur ajoutée au produit au service, du positionnement marketing de cette offre. La proposition de valeur consiste à savoir comment l’entreprise va répondre aux besoins des clients. Pour ceci il faut réussir à suffisamment différencier son offre de la concurrence. Une différenciation produit peut passer par le prix, la gamme, le design, les fonctionnalités, une volonté écologique, etc…

La relation client

Comment acquérir et fidéliser la clientèle ? La relation client repose principalement sur une démarche marketing. Il s’agit de trouver la bonne manière de s’adresser aux prospects pour les convertir en clients puis de faire en sorte qu’ils renouvellent leur acte d’achat (grâce à un SAV de qualité, des offres promotionnelles, des campagnes d’emailing…).

Les canaux de distribution

Par quels moyens vendre à ses clients ? Les canaux de distribution sont relativement nombreux : boutique, vente en ligne, via un distributeur, en démarchage direct (port à porte), etc… Cette case du business model canvas peut aussi servir à répertorier les canaux de communication, car ils sont très liés aux canaux de distribution.

Les segments clients

Les segments clients sont les profils types auprès desquels l’entreprise commercialise son offre. Il faut absolument distinguer chaque profil de client, afin de rapidement écarter ou intégrer un segment client.

La structure de coûts

Quelles sont les activités qui coûtent le plus chères à maintenir ? Quels sont les coûts prioritaires ? Quels sont les coûts les plus élevés ?

Les sources de revenus

Les principales sources de revenus de l’entreprise. À quelle fréquence connaît-elle des rentrées d’argent ? Comment et combien l’entreprise gagne ?

  • Quand faire son business model Canvas ?

Élaborer un business model, consiste à comprendre comment se construit la valeur ajoutée créée par l’entreprise, à la mesurer et à la valoriser. C’est une étape essentielle pur toute démarche de création d’entreprise mais aussi pour les entreprises en activité dans le cadre de leur process d’évolution et d’amélioration continue.

Le business model Canvas pour les projets de création d’entreprise.

L’élaboration du business model ou du plan d’affaires intervient au début du projet de création d’entreprise, juste après l’étude de marché et la conception de la stratégie de développement. C’est à dire, après avoir défini le projet, s’être assuré qu’il réponde à une demande, avoir identifié les segments ou les marchés cibles et avoir défini comment atteindre ces marchés (avantages, services, fonctionnalités à développer, …).

Il faut ensuite établir la manière dont l’entreprise va gagner de l’argent, sur quels éléments elle va s’appuyer pour y parvenir, comment elle va convaincre ses clients et leur délivrer son offre. Et enfin comment elle va gérer ses flux d’entrée et de sortie de trésorerie.

Cette démarche doit être faite en amont de l’élaboration de l’offre afin de s’assurer que chaque élément du business model a bien été pris en considération. Il pourra faire l’objet de plusieurs modifications pendant l’élaboration du projet, mais il est difficile de concevoir un projet commercial sans avoir préalablement défini la manière dont il créera de la richesse.

Le business model Canvas pour les start-up

L’une des particularité des startups et des projets innovants en général est que la plupart du temps, elles recherchent assez longtemps à définir leur business model.

Lorsqu’on crée une startup, on est parfois contraint de faire des pivots, c’est à dire de réorienté le projet car il ne correspond pas tout à fait (voir pas du tout) à la demande du marché. Plusieurs raisons peuvent entraîner des stratupers à “pivoter” :

  • la demande est bien là mais elle est diffuse, immature ou mal définie ;
  • la demande est inexistante ou trop faible ;
  • l’équipe fondatrice n’a pas les moyens (financiers, techniques, humains, temporels…) de concevoir une offre répondant à la demande.

Dans une démarche innovante, il est important pour l’entrepreneur, mais aussi pour l’équipe qui l’accompagne d’avoir conscience des points essentiels qui composent l’offre qu’ils développent. Il est par conséquent important de faire un business model Canvas après chaque pivot. Idéalement, il faudrait aussi le faire de manière régulière, tous les 4 à 6 mois, pour s’assurer que chaque élément à bien été pris en considération.

Le business model dans les TPE et PME

Les différentes évolutions auxquelles les entreprises doivent faire face leur impose de s’adapter de plus en plus rapidement et parfois de plus en plus fortement. Par exemple, dans bien des secteurs le développement des sites de e-commerce, ou des plateformes comme Amazon ou C-discount modifient les perspectives commerciales. Le Covid a lui aussi mis en évidence une évolution de l’économie et du travail vers une plus grande digitalisation.

Il faut pour cela faire le point de temps à autre sur la manière dont l’entreprise créée sa valeur ajoutée, sur ses éléments clés. Idéalement, il peut être intéressant pour une entreprise de réfléchir tous les 2 à 3 ans sur l’évolution de son business model ainsi qu’à l’adaptation de sa stratégie de développement.

Le business model Canvas est un outil tout a fait adapté à ce type de démarche stratégique. Il peut être associé à des outils comme le SWOT , la matrice BCG ou la chaîne de valeur de Porter. Il peut aussi intégré une démarche d’amélioration continue.

J'accepte la politique de traitement des données

Articles pour aller plus loin

  • Business Model Canvas : La proposition de valeur
  • Business Model Canvas : La relation client
  • Business Model Canvas : La structure de coûts
  • Business Model Canvas : Les activités clés
  • Business Model Canvas : Les canaux de distribution
  • Business Model Canvas : Les partenaires clés
  • Business Model Canvas : Les ressources clés
  • Business Model Canvas : Les segments clients
  • Business Model Canvas : Les sources de revenus
  • Vivre une aventure transformante Notre Méthode
  • Prendre une nouvelle dimension Découvrir CPA France
  • Près de chez vous Nos campus

J'accepte de recevoir les actualités du blog du dirigeant*

  • 23 Jan 2024

La structure de coûts, c’est quoi ? Cette case du business model canvas correspond à toutes les dépenses importantes de l’entreprise. Pour identifier quelle sera la structure de coûts de l’entreprise, il faut d’abord avoir rempli les précédents blocs du business model canvas, à savoir : Les partenaires clés Les activités clés Les ressources clés La proposition […]

Les ressources clés : Quelle utilité ? Les ressources clés du business model canvas sont indispensables pour que l’entreprise puisse produire et vendre. Ces ressources peuvent être humaines, intellectuelles, financières ou matérielles. Il s’agit de l’ensemble des éléments nécessaires à la mise en place des activités clés. Lorsque l’on veut lire son business model canvas, il faut […]

Comme on peut s’y attendre, ces tendances confirment les bouleversements technologiques et sociaux observés ces dernières années. L’automatisation intelligente 70 % des cadres interrogés dans le cadre de l’étude souhaitent investir « significativement dans les technologies de l’intelligence artificielle ». En filigrane, ce sont surtout les systèmes d’automatisation et de Big Data qui attirent les entreprises. La […]

La réussite d’une entreprise, quelle qu’elle soit, tient plus dans la capacité du créateur à identifier les besoins de ses clients et y apporter une réponse satisfaisante que dans les questions techniques liées à la création de l’entreprise. Plusieurs points concrets montrent que la qualité avec laquelle sera élaborée la proposition de valeur est un […]

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Business model de l’entreprise  de quoi s’agit-il et comment le construire ?

  • Business model de l’entreprise de quoi s’agit-il et comment le construire ?
  • Business Model

Construire le business model de son entreprise

Analyse de marché : étudier son environnement avant de lancer sa boîte, business model de l’entreprise : de quoi s’agit-il et comment le construire .

Définir le business model de votre entreprise est un prérequis indispensable à son lancement. Vous ne pouvez pas mettre votre projet à flot sans vous être posé au préalable les questions suivantes :

Que vendez-vous et pourquoi ? (votre proposition de valeur)

A qui le vendez-vous ? (vos clients)

Avec quelles ressources le vendez-vous ? (partenaires, ressources-clés)

Comment le vendez-vous ? (canaux, relation-clients)

Combien le vendez-vous ? (flux de revenus, structure de coûts)

Bâtir le business model (ou “modèle d’affaires”) de sa future entreprise permet de répondre à ces questions. Indispensable pour toutes les entreprises puisqu’il s’agit de décrire votre projet ! Pour vous simplifier le travail, un outil existe : le business model canvas (que nous développons dans un autre article de ce site).

  • Le business model (modèle d’affaires) en 5 points essentiels
  • Comprendre le business model : les explications
  • Quelques typologies de business models
  • Autres ressources sur les business models

Qu’est-ce que le business model ?

Le business model a pour fonction de décrire la manière dont une entreprise crée de la valeur et assure ainsi sa propre pérennité. C’est la traduction concrète de la “bonne idée” de départ de l’entrepreneur, et de la manière dont il va l’exploiter sur le marché. Très concrètement, cela traduit la manière dont l’entreprise fait des affaires. Le business plan inclut donc par nécessité l’ensemble des questions posées ci-avant.

Le business model de l’entreprise en cinq points

1- le business model est nécessaire pour toutes les entreprises.

Toute entreprise, quelle que soit sa taille ou son activité, met en oeuvre un business model (modèle d’affaires). En effet, c’est la description générale de votre projet qui explique comment l’entreprise va créer de la valeur pour le client (quelle offre et quels avantages pour le client et pour quel client), délivrer cette valeur (distribution, communication, relation-clients…) et capturer de la valeur en retour (quelle rentabilité financière, quelle notoriété…).

Même si vous êtes une « start-up » (entreprise dont le business model n’est pas encore complètement arrêté mais dont l’offre a une forte scalabilité), vous devez poser une hypothèse de business model même si celui-ci va évoluer !

2- Ne pas construire le business model sans une analyse plus large

Le business Model se définit après avoir analysé le contexte de votre future entreprise et après avoir posé la mission, vision et stratégie de la future entreprise. En effet, les tendances sont particulièrement importantes car elles peuvent influer sur votre vision, stratégie et donc sur votre business model.

3- Le business model est différent du business plan !

Le business model ne remplace pas le business plan :

le Business Model décrit les liens logiques entre l’offre (la proposition de valeur), les clients, les revenus…

Le Business Plan explique la mise en œuvre opérationnelle et stratégique de cette logique.

4- Pour construire votre business model, servez-vous du business model canvas

Le business model canvas , outil qui permet de travailler sur le business model, est adapté à tout type d’entreprise (de la plus petite à la plus grande) et à toutes les activités (du commerce ambulant à l’entreprise numérique).

Si vous lancez une innovation de produit, le Lean canvas peut vous sembler plus simple. L’outil vous permet de vérifier la cohérence entre ce que vous vendez et pourquoi, à qui vous le vendez, comment vous le vendez, avec qui vous le vendez et combien vous le vendez. Et, éventuellement, trouver des innovations.

5- Ne travaillez pas seul(e) !

Il est fortement recommandé de ne pas travailler seul(e) sur son business model : participez à des ateliers, travaillez en équipe… Challengez le fruit de vos réflexions avec un tiers qui portera un regard neutre sur votre travail et vous aidera à le regarder sous d’autres angles pour, éventuellement, identifier des innovations qui vous démarqueront plus de vos concurrents.

Comprendre le business model : les explications en vidéo

Comprendre la notion de « création de valeur » : les explications en vidéo, la méthode pour travailler sur le modèle d’affaire de votre future entreprise.

Nous vous proposons de transformer votre idée en un business model cohérent voire innovant. Pour cela, nous vous proposons la démarche itérative suivante :

Si vous avez déjà testé votre offre avec la méthode du Lean Startup , alors vous avez déjà beaucoup d’informations mais étant donné que vous avez pivoté probablement plusieurs fois pendant la phase de test, il est intéressant de tout remettre à plat et repartir sur de bonnes bases.

 Ne faites pas ce travail seul, faites-vous aider par des tiers. Les conseillers CCI ont été formés et sont en capacité de vous accompagner. 

Typologie de business model : des exemples

Pour travailler sur votre business model, il est utile de connaître les différentes typologies de business models existants

Source : BMI-Lab

D’autres ressources sur le business model

Découvrez les études de dizaines de business models réalisées par le cabinet ONOPIA , spécialisé dans la stratégie de rupture, l’innovation de business models, la création d’expériences clients mémorables, le design thinking et la créativité.

Des exemples de business models sont proposés dans le chapitre Définir votre business model .

Besoin d’aide ?

FMadmin6894

FMadmin6894

Articles similaires, rent the runway, en voiture simone… des exemples de business model, business model innovation : comment innover , le business model canvas : concrétiser le business model de l’entreprise, laisser un commentaire annuler la réponse.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Lafont presse

Lafont Presse Éditions

Entreprendre Ventures

Entreprendre en Bourse

Spécial Chine

Shein : décryptage du business model de l’entreprise dans le viseur de l’Assemblée nationale

Alors qu’un député du groupe LR propose d’instaurer un système de bonus-malus pour sanctionner la marque de prêt-à-porter accusée d’alimenter la surconsommation, retour sur le modèle économique de Shein, le groupe singapourien qui fait trembler l’industrie de la mode.

le business model de l'entreprise

Entreprendre - Shein : décryptage du business model de l’entreprise dans le viseur de l’Assemblée nationale

Un succès à la hauteur de la polémique qu’elle suscite : avec un chiffre d’affaires estimé à 32 milliards de dollars en 2023, la marque Shein est devenue à elle seule l’emblème de l’entreprise de prêt-à-porter 100% en ligne et surtout, de la consommation à outrance. En 2022, elle était même en tête des ventes de mode sur internet avec 963 millions d’euros de revenus dans l’hexagone, devant le français Veepee et l’allemand Zalando.

Il faut dire que les ventes de l’entreprise avaient déjà été multipliées par dix entre 2020 et 2023 grâce aux confinements successifs au moment de la pandémie de Covid-19. Car là est la première spécificité du groupe : aucune boutique, soit autant de couts fixes en moins : aucun vendeur, aucun loyer, aucune assurance… En évitant ces couts liés aux magasins physiques, la marque a pu offrir des produits à des prix défiant toute concurrence, s’adaptant rapidement aux tendances fluctuantes sans les contraintes des stocks physiques, tout en atteignant une audience mondiale.

« Real-time fashion » ou « fast-fashion » ?

Mais l’atout principal de l’entreprise ce n’est pas son modèle de vente, mais bien son modèle de production « à la demande », qui met d’abord sur le marché des articles en quantités limitées pour comprendre et « tester » les attentes de ses consommateurs, avant de lancer la production en millions d’unités si les premiers modèles se sont bien vendus. Une approche qui contraste fortement avec les méthodes de l’industrie traditionnelle, qui produit d’abord des millions de produits avant de tenter de les écouler, avec plus ou moins de succès.

C’est ainsi que Chris Xu, le fondateur de Shein, a fini par terrasser ses concurrents : chaque produit est d’abord créé à seulement quelque 200 exemplaires pour l’intégralité du globe, et le reste de la production est ensuite calibrée en fonction du comportement d’achat des consommateurs sur la boutique en ligne. Résultat : aucun stock, peu de pertes et une formidable capacité pour s’adapter dynamiquement aux gouts changeants de sa clientèle. «  Nous avons des stocks d’invendus bien inférieurs à 10%, contre 20% à 40% pour les autres acteurs traditionnels  » se justifiait ainsi la directrice de la communication de la filiale française au micro d’Europe 1. Un atout qui limite aussi la consommation de matière premières, en particulier pour les milliers de fournisseurs et sous-traitants du groupe.

Un modèle innovant combiné à une stratégie de communication offensive sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Tik-Tok. Sur le réseau social chinois, l’entreprise a multiplié les collaborations, les partenariats et les placements de produits avec des milliers d’influenceurs «  pas forcément des influenceurs des grandes villes  » selon Silvano Mendes, codirecteur du Master « Mode et industries créatives » à la Sorbonne, mais plutôt des « petits » influenceurs, des jeunes garçons et des jeunes filles, sans passé de stars ou de téléréalité… Et finalement plus proches sociologiquement du coeur de cible de Shein.

Présence massive sur les réseaux sociaux, une production adaptée à la demande et aucun magasin physique : voilà comment Shein arrive à proposer des prix cassés sur les 7000 nouveaux produits chaque jour sur sa boutique en ligne… Alexandre Bodkine

Vous aimez ? Partagez !

Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire Annuler la réponse

Commentaire

À lire aussi

Offre spéciale

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier et Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre.

Logiciel de facturation électronique

Offre spéciale Entreprendre

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Entreprendre.fr, le site de l'information économique, des entreprises et des dirigeants. Retrouvez chaque jour le meilleur de l'actualité économique et des conseils d'experts pour la création et la gestion de votre entreprise.

Lafont presse Le Quotidien du Sport Entreprendre TV Le Quotidien du Sport TV

le business model de l'entreprise

Entreprendre.fr © 2024

Tous droits réservés, aucune reproduction autorisée

Qui sommes-nous ?

Publicité & partenariats

Mentions légales

Politique de confidentialité & données personnelles

Cookies & traceurs

Logo

  • Aide & Contact
  • Voitures sauvegardées

le business model de l'entreprise

Les meilleures voitures de location professionnelle de 2023

le business model de l'entreprise

1. Modèle 3 de Tesla

Au premier rang de nos recommandations se trouve la favorite de toujours, la Tesla Model 3. Reconnue comme un pilier dans le monde des voitures de société, la Model 3 se distingue par ses capacités électriques. Les véhicules électriques (VE) sont devenus un choix de plus en plus attrayant pour les contrats de location des entreprises en raison de leurs émissions réduites et des incitations gouvernementales. La Model 3, redessinée en septembre 2023, bénéficie d'une autonomie impressionnante, de capacités de charge rapide et d'un intérieur épuré et minimaliste. Que tu donnes la priorité à la durabilité ou que tu souhaites simplement une fantastique voiture de fonction, la Model 3 est à la hauteur avec un confort spacieux et un tableau de bord épuré qui respire la sophistication.

le business model de l'entreprise

2. Polestar 3

Sous les feux de la rampe pour sa puissance et sa sophistication technologique, le Polestar 3, un SUV contemporain qui donne la priorité à la performance. Avec une puissance stupéfiante de 517 ch et 910 Nm, le Polestar 3 n'est pas un SUV ordinaire - il se rapproche des niveaux de performance d'une supercar. Son design aérodynamique, qui rappelle une DeLorean élégante, cache une autonomie de plus de 600 km, ce qui en fait un compagnon idéal pour les excursions d'une journée. L'intérieur sans cuir, le toit en verre panoramique et la technologie de pointe, y compris la puissance de calcul NVIDIA DRIVE, font de la Polestar 3 un choix exceptionnel pour ceux qui recherchent un mélange d'agressivité et de progressivité dans leur véhicule de location professionnelle.

le business model de l'entreprise

3. Nissan Qashqai

Redéfinissant une icône, le nouveau Nissan Qashqai assure sa place dans nos meilleures recommandations avec une fusion de technologies intelligentes, de design pratique et d'efficacité énergétique. Le design frappant du Qashqai, marqué par des phares à LED divisés et un profil de coupé, ajoute une touche de sportivité à son identité. L'écran d'infodivertissement de 9 pouces, les fonctions compatibles avec les smartphones et l'affichage personnalisable pour le conducteur mettent en valeur les prouesses numériques du Qashqai. Au-delà de son esthétique, le Qashqai répond à des besoins pratiques, comme les portes arrière qui s'ouvrent à près de 90 degrés, ce qui en fait un choix de location professionnelle polyvalent et adapté aux familles.

le business model de l'entreprise

4. Kia Sportage

Se démarquer en tant qu'exemplaire de haute technologie est le Kia Sportage, un véhicule qui fusionne harmonieusement la force et la finesse. Le design du Sportage respire la sophistication avec des encadrements de fenêtres chromés ou noirs brillants, une partie arrière musclée et le "nez de tigre" caractéristique. L'intérieur du Sportage témoigne d'un luxe high-tech, avec un tableau de bord incurvé et un écran d'information de 12,3 pouces. Prêt à faire la différence pour les utilisateurs professionnels, le Sportage est proposé en version hybride rechargeable, combinant de faibles émissions de CO2 avec des performances tape-à-l'œil et un éventail de fonctionnalités.

le business model de l'entreprise

5. Recharge Volvo XC40 T4

Connu pour son engagement en matière de sécurité et de fiabilité, Volvo mérite sa place dans nos meilleurs choix de voitures de location pour entreprises avec le XC40 T4 Recharge. Ce véhicule hybride rechargeable (PHEV) équilibre la capacité électrique avec un design élégant. Bien qu'il s'agisse du plus petit SUV de Volvo, le XC40 T4 Recharge offre un intérieur spacieux, et peut accueillir confortablement les sièges arrière. Avec un design extérieur saisissant inspiré de la mode de rue contemporaine, le XC40 T4 Recharge se distingue comme un choix sophistiqué et pratique pour les professionnels. Son système d'infodivertissement à disposition en portrait de neuf pouces, associé à une technologie intelligente, ajoute une couche supplémentaire de commodité à la vie urbaine.

Ces cinq modèles représentent le summum des voitures de location professionnelle en 2023, offrant un mélange d'innovation, de performance et de praticité pour les conducteurs d'entreprise exigeants.

Vous souhaitez en savoir plus ? Nous sommes là pour vous aider !

le business model de l'entreprise

Articles liés

le business model de l'entreprise

  • La LLD LeasePlan
  • Fonctionnement de la LLD
  • Pourquoi LeasePlan ?
  • Electrifiez votre flotte
  • Hybride vs électrique
  • Avantages de la conduite électrique
  • Comment recharger un VE ?
  • Pourquoi LeasePlan
  • Nos solutions
  • Flotte internationale
  • Secteur public
  • LeasePlan France
  • What's next ?
  • Valeurs et engagements
  • Entretien et réparations
  • Accidents et sinistres
  • Restituez votre voiture
  • Rachat conducteurs
  • Modèles favoris
  • Lanceur d'alerte Contact

Lire le PDF en ligne

«Je ne suis plus “que” mère et j'ai parfois l'impression de n'être personne»: ces femmes qui ont quitté le monde du travail à l'arrivée des enfants

  • Copier le lien Lien copié

Découverte de la maternité, de nouvelles contraintes, difficulté à tout combiner… Les femmes n'ont jamais été aussi tiraillées entre les injonctions à être «une bonne mère» et à faire carrière. Pour quel modèle de vie opter ? La réponse n'est pas si simple.

Il y a dans sa voix un curieux mélange. On y entend l'assurance d'une mère, qui ne s'est pas donné le droit de flancher depuis la naissance de ses deux enfants. Mais aussi les doutes d'une femme qui a perdu le lien avec le monde professionnel - et une part d'elle-même. «Je me sens vidée, je ne me retrouve plus. Je ne suis plus que mère , et j'ai parfois l'impression de n'être personne, tant des facettes entières de moi se sont volatilisées», confie Melissa, sûre du choix de ses mots, mais dont la voix vacille. Native de Bordeaux, cette mère de famille de 34 ans a travaillé cinq ans à Paris au sein des équipes commerciales de grandes marques de cosmétiques. À l'époque, elle court les boutiques, gère les stocks et l'approvisionnement, forme les vendeuses. Elle tombe enceinte pour la première fois en 2019, quelques mois avant la fin d'un contrat de travail. «Je n'allais pas en chercher un autre à six mois de grossesse, se souvient-elle. Je me suis dit que j'improviserais, selon que j'arrive ou non à avoir une place en crèche.»

Quatre ans ont passé. Entre-temps, Melissa a accouché en plein confinement, laissé filer un an sans passer d'entretien d'embauche, déménagé près de Bordeaux avec son mari et son fils pour une vie plus apaisée, supervisé les travaux de rénovation de sa nouvelle maison et donné naissance une deuxième fois. Son conjoint a gardé son poste à Paris, où il passe la moitié de la semaine. Elle n'a toujours pas repris d'activité. L'envie ne lui en manque pas, mais elle se heurte à un mur, agglomérat de sentiments contradictoires. «J'aimerais me retrouver, redevenir une femme active, mais je culpabilise de faire garder ma fille d'un an alors que j'ai gardé son frère jusqu'à trois, d'être moins présente pour mes enfants après leur avoir tant donné.» À cela s'ajoutent les contraintes matérielles, comme la difficulté à trouver un mode de garde, les priorités redéfinies par la maternité – plus question, par exemple de travailler le week-end – mais aussi, et surtout, la crainte profonde de ne plus rien valoir sur le marché. « Au bout d'un an, j'ai commencé à perdre confiance et à prendre peur , se souvient-elle, à me demander ce que les employeurs allaient penser de mon parcours, de mes choix, de mon image - ces kilos de grossesse que je tardais à perdre…» Une angoisse diffuse, suffisante pour donner au monde professionnel les contours d'un pays inconnu, dont elle ignorerait tout. Et avec lequel les femmes que nous avons rencontrées pour cet article peinent tant à renouer, quand elles le quittent.

Pour la première fois, quelqu'un devient plus important que soi. Tout change alors de saveur Nathalie Lanceluin-Huin, psychologue spécialiste de périnatalité

C'est pour sortir les femmes de cette impasse, et leur éviter de décrocher, assure-t-il, que le président de la République souhaite remplacer le congé parental par un nouveau «congé de naissance», plus court mais mieux rémunéré . Car il faut le dire : même si l'égalité de genre progresse en France, 96 % des personnes qui cessent de travailler pour s'occuper d'un enfant sont toujours les mères, selon des chiffres de l'Insee de 2018. En cause, les inégalités de salaire, le manque de places en crèche, qui contraignent le couple au pragmatisme… Mais le psychisme n'est pas étranger au repli des femmes sur leur foyer. «Envolées, les compétences, la mémoire, la carrière et le monde d'avant : pour la première fois, quelqu'un devient plus important que soi. Tout change alors de saveur, souligne la psychologue Nathalie Lancelin-Huin, spécialiste de périnatalité . La biologie, notamment hormonale, prévoit, dès la grossesse et après, un remaniement psychologique et émotionnel. Certaines femmes peuvent alors aller jusqu'à une dilution de leur identité. Elles perdent en capacité à se projeter, ne se reconnaissent parfois même pas. Certaines se dédient entièrement à ce rôle, dont elles tirent une gratification précieuse : un bébé regarde sa mère comme une reine, un soleil. Personne ne peut vous apporter autant d'amour.»

Aspirations contraires

L'aventure relève aussi de la découverte de soi. Aussi renseignées, informées ou entourées soient-elles, ces jeunes mères ne peuvent anticiper ce qu'elles ressentiront une fois leur bébé venu au monde. «Je me suis découverte mère poule», confie ainsi Élodie, Rennaise et mère de deux enfants, qui vient de fêter ses 40 ans. Son diplôme de commerce international en poche, elle enchaîne les postes à responsabilité dans le prêt-à-porter, en France et en Espagne, avant de s'installer en Bretagne avec son mari, aux alentours de la trentaine. Là, elle rejoint le siège d'un leader français du textile et donne naissance, il y a trois ans, à une petite fille. «Passer du temps avec elle est alors devenu ma priorité. Nous étions dans notre cocon, apprenions à nous connaître… Ces moments ont été très forts. Je n'ai pas pu lâcher ma fille au bout deux mois et demi et ai enchaîné mon congé maternité avec un congé parental.» À ses yeux, ces premiers mois prennent une importance encore plus grande après des heures passées à avaler livres et podcasts sur la maternité, le lien mère enfant ou l'éducation. «Je me revois, se souvient-elle, marcher dans la rue avec l'interview d'une psychologue en périnatalité dans les oreilles, et me dire que j'avais un rôle immense à jouer.»

À lire aussi Est-ce plus dur d'être parent aujourd'hui qu'il y a 40 ans ?

Voilà, sans doute, l'origine de la bascule en cours sur le terrain parental. Après des décennies à conquérir le monde du travail, parfois à tout prix, les femmes renouent avec leur rôle de mère, poussées notamment par l'importance croissante donnée par la société à l'éducation et au bien-être des enfants. Les sources d'information se multiplient, le sujet devient objet de débat public et les recherches scientifiques se diffusent largement, comme celles du psychiatre Boris Cyrulnik dans son rapport sur les 1 000 premiers jours. «Cette sensibilisation pousse les mères à profiter à fond de leur bébé, et les culpabilise de ne pas le faire, souligne Nathalie Lancelin-Huin. Elles sont prises entre deux polarités. D'une part, la tendance à renouer avec l'aspect «naturel» de la chose - s'intéresser à sa grossesse ou son cycle menstruel dans sa dimension physiologique, cuisiner bio, pratiquer l'éducation positive, etc. De l'autre, l'injonction à ne surtout pas s'arrêter de vivre, à ne pas renoncer à s'accomplir en tant que femme, active, membre d'un couple, amie, etc. Les trentenaires d'aujourd'hui marchent sur une ligne de crête qui n'a jamais été si fine .»

À lire aussi Le phénomène Dr Becky : la psy new-yorkaise qui rebooste le moral des parents avec ses conseils ultraconcrets

Maison 1 carrière 0

De cet amas de désirs et d'injonctions contradictoires, les jeunes mères se débrouillent comme elles peuvent, chacune avec ses calculs, ses lignes rouges et ses renoncements. Un arbitrage permanent, dont la carrière sort souvent sacrifiée. En 2020, la part de femmes «inactives» - c'est-à-dire ni en poste, ni en recherche d'emploi – passait de 12 à presque 18 % à la naissance d'un enfant, puis à 25 % avec deux enfants dont un de moins de trois ans, et enfin, à 52,5 % avec trois enfants et plus. Pendant ce temps, la part des hommes actifs suivait une courbe inverse - plus il y a d'enfants, plus leur père travaille .

À lire aussi À partir de quand travaille-t-on trop ?

La plupart du temps, les femmes que nous avons rencontrées ne prévoyaient pas d'interrompre leur carrière. Elles sont retournées au travail après leur congé maternité, persuadées que tout reprendrait à peu près comme avant. Mais elles se sont heurtées à une réalité différente. «Mon portefeuille client avait été modifié pendant mon congé parental. À mon retour, je gérais un chiffre d'affaires deux fois plus important qu'auparavant», se souvient Élodie. Au moment même où elle court après la montre pour récupérer sa fille ou relever la nounou, et alors que son conjoint se laisse absorber par la gestion de sa PME de 50 salariés, Élodie voit sa charge de travail exploser. «Je ne m'en sortais plus et ma manager n'a pas su m'aider. Ça a été violent. Je n'étais préparée ni à la sensation de mal faire mon travail, ni à perdre tout plaisir au bureau. Et encore moins, au fait de ne plus voir ma fille que trente minutes par jour.» Deux ans après son premier accouchement, elle décide de se concentrer sur le projet d'un deuxième bébé. Une grossesse rapide suivie d' une fausse couche , agit comme un coup d'arrêt, l'oblige à une pause et, in fine, la pousse à quitter son poste. «J'ai pris conscience que je courais vers l'épuisement et que je n'avais pas d'avenir dans cette entreprise .»

À lire aussi Charge mentale : quelles conséquences sur la santé, la carrière, l'argent des femmes ?

En retrouvent-elles un au foyer ? «J'ai l'impression d'imiter ma propre mère, qui ne prenait jamais une seconde pour elle, soupire Melissa, la Bordelaise. Je m'assure que la maison reste impeccable, je fais les courses pour que l'on ne manque jamais de rien, prépare le goûter et le dîner… Je me mets une pression folle. Tout le monde semble trouver tout cela normal que je fasse tout, toute seule  : à leurs yeux, la chance d'avoir des enfants m'interdit de me plaindre.» La fatigue est pourtant là, réelle, encore alourdie par la gestion de finances limitées. Sans salaire, il faut bricoler, apprendre à faire avec moins. Régler une facture ou un panier de courses plutôt que s'offrir un manteau neuf ou un voyage. Trouver des revenus ailleurs, parfois auprès de ses parents, au moins pour un temps. Et vivre avec le sentiment d'être redevable financièrement envers son conjoint.

Réécrire le script

Pour ouvrir l'horizon, et sauver les femmes de l'impasse, il y a urgence à changer de logiciel. À réécrire le script. Les experts s'accordent : si elles sont indispensables, les mesures concrètes - combler l'écart salarial, ouvrir davantage de places en crèche, mieux rémunérer le congé maternité… - ne suffiront pas à réconcilier carrière et maternité. Changer la norme implique en réalité de réinventer la place du travail dans nos vies et de revaloriser le rôle de parent. Dans l'entreprise, la semaine de quatre jours suscite l'intérêt et fait déjà ses preuves . La réforme des retraites rappelle aussi que, dans une carrière désormais étalée de 23 à 67 ans, on peut sans doute s'interrompre un an par ci, ou par là pour vivre autre chose – accueillir un enfant, voyager, se former… Les pères y trouveraient leur compte : en 2021, 71 % d'entre eux ont pris un congé paternité – contre 93 % des mères. Mais seuls 0,8 % ont eu recours au congé parental, d'après l'Observatoire français des conjonctures économiques. Pourtant, selon Antoine de Gabrielli, consultant expert de la mixité en entreprise, une récente étude du Pew Research Center de 2018 révèle que 70 % des hommes réclament davantage de temps en famille . « Dans les entreprises qui versent un salaire complet lors du congé paternité, tous les pères le prennent , précise l'auteur du livre S'émanciper à deux (1). Le système tout entier doit changer pour permettre à toute personne ayant des responsabilités familiales de les assumer.»

Le défi, de taille, consiste à changer les regards. À installer dans l'imaginaire collectif que les femmes, comme les hommes, peuvent tenir plusieurs rôles à la fois, et tour à tour. «On ne peut être condamnées à sacrifier sa carrière ou ne pas voir ses enfants grandir, veut croire Élodie. Une voie médiane existe forcément.» Elle-même, après des bilans de compétences et de longues recherches, s'apprête à lancer un projet entrepreneurial. Une façon de concilier les temps que le salariat oppose. Et de dessiner ce chemin, justement, que l'actuelle génération de mères tente d'emprunter, lorsqu'elles refusent les sentiers balisés que leurs propres mères ont largement parcourus. En espérant ne pas se perdre au passage.

(1) S’émanciper à deux : le couple, le travail et l’égalité , d’Antoine de Gabrielli, éditions du Rocher, 240 pages, 17,90 €. Disponible sur leslibraires.fr .

  • femmes au travail

Partager via :

Plus d'options

Caius Octavius Caepias

le 21/02/2024 à 11:21

Mais y-a-t-il quelque chose de plus important que d'être mère ? de s'occuper de ses enfants?, de les faire ( et voir) grandir?, de les éduquer,? d'en faire des personnes "comme il faut"? Certaines n'ont pas le choix et doivent travailler, mais lorsqu'on a le choix, il n'y a pas photo, tout le reste est secondaire loin derrière.

2389353 Le Pragmatique

le 21/02/2024 à 09:54

La femme est celle qui donne la vie. Personne ne peut le faire à sa place. On peut être mère et avoir un travail. Quand on a un emploi, ce dernier est gardé jusqu'à son retour. La personne remplaçante le sait avec un cdd. Les gens de gauche veulent ternir le rôle de la mère que l'on ne s'y prend pas mieux pour le diminuer en ""vantant"" une vie soit disant difficile. Il est vrai qu'il manque de crèche (reconnues) et de gardiennes d'enfants compétentes.

Claire Malherbe

le 21/02/2024 à 09:15

Quand le choix d’être parent au foyer est assumé, aucun problème pour un choix de famille épanouie, moins stressée et moins consommatrice.

  • Recette d'oeuf à la coque
  • Recette d'asperge vapeur
  • Recette de pâte à crêpes
  • Idées d'entrées rapides
  • Idées de recettes d'anniversaire
  • Recette de poule au pot
  • Recette de pâtes aux truffes
  • Recette des oeufs bénédicte
  • Recette de sauce tomate maison
  • Bien conserver ses restes alimentaires
  • Comment perdre du ventre
  • Rêver de perdre ses dents
  • Les premiers effets du sport
  • Les effets du sucre
  • Mieux vivre son hypersensibilité
  • Angoisse nocturne
  • Gainage pour travailler ses abdos rapidement
  • L'importance de la pensée positive
  • Perdre du poids avec la corde à sauter
  • Pourquoi avons nous des insomnies lorsque nous sommes épuisés ?
  • Compatibilité amoureuse des prénoms
  • Prénoms féminins
  • Prénoms masculins
  • Idées de prénoms originaux
  • Prénoms féminins originaux
  • Prénoms compatibles
  • Prénoms arabes
  • Prénoms portugais
  • Prénoms grecs
  • Prénoms bretons
  • Prénoms médiévaux
  • Prénoms masculins anglophones
  • Prénoms d'origine latine
  • Femmes de pouvoir et hommes de l'ombre
  • Questions pour tomber amoureux
  • Formules de fin de mail
  • Alcool et grossesse
  • Les règles du savoir-vivre
  • Comment ranger sa maison
  • Comment plier ses vêtements
  • La rupture amoureuse
  • Madame Claude : un personnage mi-héroïne, mi-monstre
  • La vérité sur les hôpitaux
  • Horoscope du jour
  • Horoscope quotidien du Cancer
  • Horoscope quotidien des Poissons
  • Horoscope quotidien du Lion
  • Horoscope quotidien de la Balance
  • Horoscope quotidien du Taureau
  • Horoscope quotidien du Bélier
  • Horoscope quotidien du Scorpion
  • Horoscope quotidien des Gémeaux
  • Horoscope quotidien du Capricorne
  • Horoscope quotidien du Verseau
  • Horoscope quotidien de la Vierge
  • Horoscope quotidien du Sagittaire

À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.

le business model de l'entreprise

IMAGES

  1. 30 exemples de business modèles pour votre inspiration

    le business model de l'entreprise

  2. 30 exemples de business modèles pour votre inspiration

    le business model de l'entreprise

  3. Faire son Business Plan : le guide ultime + exemples [2020]

    le business model de l'entreprise

  4. 12 exemples de Business Model Canvas en français (.pdf)

    le business model de l'entreprise

  5. Faire un Business Plan [Guide 2020]– Plus de 150 modèles de Business

    le business model de l'entreprise

  6. Business Model Canevas (BMC) : cartographier votre projet d'entreprise

    le business model de l'entreprise

VIDEO

  1. Qu'est ce que le business Model et comment le construire

  2. Le business model de L'Etoile Properties

  3. Nos experts vous répondent

  4. les 5 Etapes d'un business 🧏🏽‍♂️

COMMENTS

  1. Business model de l'entreprise : de quoi s'agit-il et comment le

    Le business model a pour fonction de décrire la manière dont une entreprise crée de la valeur et assure ainsi sa propre pérennité. C'est la traduction concrète de la "bonne idée" de départ de l'entrepreneur, et de la manière dont il va l'exploiter sur le marché. Très concrètement, cela traduit la manière dont l'entreprise fait des affaires.

  2. Business model : définition, objectif et création (+ exemples)

    Le business model vient valider l'intérêt économique d'une idée d'entreprise. Il identifie l'équilibre qui existe entre les opportunités rencontrées par l'entreprise et les contraintes auxquelles elle doit faire face.

  3. Business model : définition, types, exemple, comment faire

    Le business model se concentre sur comment l'entreprise va créer, délivrer et capturer de la valeur. Le business plan quant à lui, fournit une vision globale de l'entreprise et de son activité.

  4. Le Business Model Canvas : concrétiser le business model de l'entreprise

    Le business model canvas est un outil que l'on utilise pour retranscrire de manière simple le modèle économique d'une entreprise. Il est parfaitement adapté à la phase de création, et peut aussi être utilisé pour le lancement d'un nouveau produit ou d'un nouveau service. Le business model canvas donne notamment des indications sur :

  5. Construire le business model de son entreprise

    Le business model canvas est un outil qui marque l'aboutissement de toute la réflexion que vous avez menée jusque-là pour faire avancer votre projet et pour transformer votre idée de départ en entreprise proposant de la valeur ajoutée. Il vous permet de formaliser votre business model de manière simple et claire.

  6. Qu'est-ce qu'un business model ? Principes et définition

    Le business model également appelé modèle économique, désigne la stratégie économique adoptée par une entreprise afin d'augmenter son profit. Le business model est ainsi l'illustration du processus de création de valeur et constitue la partie la plus importante du business plan.

  7. Business model : définition, construction et validation

    Définition. Le business model est le modèle économique d'une entreprise, c'est-à-dire son mécanisme de création de valeur. Il s'agit d'un élément central du business plan de l'entrepreneur. Tout ce qui se trouve dans ce document s'articule autour du modèle économique. Trouver une idée de création d'entreprise est simple.

  8. 7 business models à envisager pour votre entreprise

    En termes simples, un business model décrit la méthode utilisée par votre entreprise pour gagner de l'argent. Les business models réussis comportent généralement 5 composants. Un produit ou service. Vous devez ensuite planifier la manière de produire votre produit ou service.

  9. Le Business Model Canvas : un outil incontournable pour tout créateur

    Le business model décrit précisément comment votre entreprise va gagner de l'argent et créer de la valeur : je vends quoi, auprès de qui, de quelle façon, dans quel but et pour quel bénéfice ? Qu'est-ce que l'outil "Business Model Canvas" ?

  10. Business Model Canvas : guide pratique pour entrepreneurs

    Le business model canvas est un outil stratégique clé pour visualiser et structurer le modèle économique d'une entreprise. En identifiant et en détaillant 9 éléments fondamentaux, il offre une vue exhaustive et claire des composantes vitales au succès entrepreneurial. Simple d'utilisation, ce modèle facilite la planification et l ...

  11. Le guide pratique pour élaborer son business model

    En effet, le business model permet d'établir la stratégie commerciale de l'entreprise, et de penser son organisation. Le chef d'entreprise a donc une vision complète et transversale du fonctionnement de l'entreprise, et plus particulièrement sur sa manière de générer des profits.

  12. Business model : qu'est-ce que c'est et comment le construire

    Business model : définition. Un business model, ou modèle économique, est le principe fondateur qui régit le fonctionnement de votre entreprise. Concrètement, il identifie le problème que vous allez résoudre, le marché auquel vous allez vous adresser, les investissements dont vous avez besoin pour vous lancer….

  13. Business model ou modèle économique: Définition, exemples

    Le business model (« modèle d'affaires » en français) est un document qui décrit la façon dont votre entreprise va générer des revenus et être/devenir rentable. En d'autres termes, un business model doit analyser le mécanisme de création de valeur. En pratique, cela revient à : Décrire ce que vous allez vendre et auprès de quels clients;

  14. Business model et business plan : quelle différence

    Un business model, appelé également modèle économique ou modèle d'affaires, décrit précisément comment votre entreprise va gagner de l'argent. En pratique, cela revient à définir ce que vous allez vendre, auprès de quels clients, dans quel but, de quelle manière et pour quel bénéfice.

  15. Business model : Le guide complet pour réussir • MerciApp

    Le business model décrit de manière simple mais précise le fonctionnement économique de l'entreprise, ses flux d'argent et ses clients. Vous avez des idées d'entreprise, mais vous ne savez pas encore comment elle va fonctionner ? Le business model est un outil essentiel à tout entrepreneur.

  16. Guide complet

    Le Business Model décrit la manière dont l'entreprise crée de la valeur, la délivre à ses clients et la récupère sous forme de chiffre d'affaires. Le Business Model peut être formalisé sous la forme d'un document écrit. Le Business Model Canvas est un outil de référence efficace pour construire et visualiser un Business Model.

  17. Business model : Définition, utilité et présentation

    Le business model ou modèle économique exprime de manière synthétique le processus de création de valeur ajoutée dans l'entreprise. Elaborer un business model consiste en quelque sorte à élaborer la recette qui sera à la base du succès de votre future entreprise. Créez votre entreprise en ligne Pourquoi créer une SASU ? Choisir son statut juridique

  18. Qu'est ce qu'un business model

    Un business model, appelé également modèle d'affaires, ou modèle économique, est un élément majeur de l'élaboration de la stratégie d'une entreprise. Il s'établit préalablement au business-plan mais ne le remplace pas. Il met en lumière les différentes dimensions de l'entreprise et leurs relations qui vont permettre de générer de ...

  19. Business Model Canvas : Comment le lire ?

    Le business model canvas se présente sous la forme d'un tableau à 9 cases résumant comment l'entreprise va faire du profit. Il s'agit d'un outil de gestion stratégique qui synthétise visuellement, en une seule page, l'ensemble de la stratégie liée à la production et à la vente d'une offre. Le principal intérêt du business ...

  20. Business model de l'entreprise de quoi s'agit-il et comment le

    2- Ne pas construire le business model sans une analyse plus large. Le business Model se définit après avoir analysé le contexte de votre future entreprise et après avoir posé la mission, vision et stratégie de la future entreprise. En effet, les tendances sont particulièrement importantes car elles peuvent influer sur votre vision, stratégie et donc sur votre business model.

  21. Choisir un business model

    Le business model de la plateforme gratuite: l'entreprise attire des visiteurs via une plateforme gratuite et propose des services annexes payants (ex : PatientsLikeMe.com ; musée avec sa boutique de souvenir) Le business model de la commission: l'entreprise agit en tant qu'intermédiaire et se rémunère en prenant une commission sur ...

  22. Business Model Canvas : créateur en ligne & modèles

    C'est facile avec les modèles gratuits du créateur de modèles d'entreprise en ligne Canva. Vous pouvez organiser des séances de brainstorming avec votre équipe et le personnaliser avec des éléments de conception amusants, des polices et des outils intéressants. Plus de 20 types de graphiques professionnels parmi lesquels choisir.

  23. Le Business Model Canvas De L'Entreprise Regenerative (V5)

    Nous avons développé le business model canvas de l'entreprise régénérative pour permettre aux entreprises de prendre leurs responsabilités face au dépassement des limites planétaires et en particulier la prédation du vivant. Il est urgent de restaurer la biocapacité des écosystèmes exploités à se renouveler. Et d'être vigilant que tous les êtres vivants (dont les humains ...

  24. Shein : décryptage du business model de l'entreprise dans le viseur de

    Shein : décryptage du business model de l'entreprise dans le viseur de l'Assemblée nationale. Alors qu'un député du groupe LR propose d'instaurer un système de bonus-malus pour sanctionner la marque de prêt-à-porter accusée d'alimenter la surconsommation, retour sur le modèle économique de Shein, le groupe singapourien qui fait trembler l'industrie de la mode.

  25. Les meilleures voitures de location professionnelle de 2023

    Découvre les meilleures voitures de location professionnelle de 2023 grâce à notre liste établie par des experts, qui comprend des puissances électriques comme la Tesla Model 3 et la Polestar 3, des SUV innovants, notamment le Nissan Qashqai et le Kia Sportage, et la sophistication hybride de la Volvo XC40 T4 Recharge. Trouve le mélange parfait de performance, de technologie et de style ...

  26. «Je ne suis plus "que" mère et j'ai parfois l'impression de n'être

    Changer la norme implique en réalité de réinventer la place du travail dans nos vies et de revaloriser le rôle de parent. Dans l'entreprise, la semaine de quatre jours suscite l'intérêt et ...