Javascript est desactivé dans votre navigateur.

République Française

Entreprendre .Service-Public.fr

Le site officiel d'information administrative pour les entreprises

  • Accéder au site pour les particuliers
  • Donner son avis avec Services Publics +

Sélectionnez une commune dans la liste des suggestions

Une erreur est survenue pendant la recherche, merci de réessayer.

Partager la page

Votre abonnement a bien été pris en compte

Vous serez alerté(e) par email dès que la page « Projet de création d'entreprise : comment faire un business plan » sera mise à jour significativement.

Vous pouvez à tout moment supprimer votre abonnement dans votre compte service-public.fr .

Votre abonnement n’a pas pu être pris en compte.

Vous devez vous connecter à votre espace personnel afin de vous abonner à la mise à jour de cette page.

Être alerté(e) en cas de changement

Ce sujet vous intéresse ? Connectez-vous à votre compte et recevez une alerte par email dès que l’information de la page « Projet de création d'entreprise : comment faire un business plan » est mise à jour.

Pour vous abonner aux mises à jour des pages service-public.fr, vous devez activer votre espace personnel .

Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Projet de création d'entreprise : comment faire un business plan » sera mise à jour significativement.

ACTIVER MON ESPACE PERSONNEL

Projet de création d'entreprise : comment faire un business plan

Vérifié le 26 septembre 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Autres cas ?

Reprise d’entreprise : bâtir un business plan

Vous avez un projet de création d'entreprise ? Le business plan (ou plan d'affaires) est un document écrit qui présente en détail votre projet de création entreprise. Le business plan sera l'outil pour convaincre les banques et les investisseurs . Nous vous expliquons comment faire un business plan étape par étape .

La démarche par étapes

1 Ce qu'il faut savoir avant de faire votre business plan

À quoi sert le business plan , un guide et un outil vendeur.

Le business plan doit être vendeur , rassurant , c'est-à-dire réaliste.

Vous devez le construire à partir du terrain , de vos recherches et de votre analyse .

Il doit prouver que votre projet de création d'entreprise est sérieux .

Le business plan doit être à la fois synthétique et très précis avec des prévisions chiffrées .

Un outil adapté à chaque investisseur

Votre business plan est l' outil pour convaincre les investisseurs et tous ceux qui soutiendront votre projet.

Il s'adresse donc aux investisseurs suivants :

  • Collectivités locales
  • Business angels : titleContent
  • Futurs associés
  • Tous ceux auprès de qui vous cherchez des fonds

À savoir  

En fonction de l'investisseur à qui vous vous adressez, vous mettez certaines informations en avant.

Vous devez donc faire plusieurs versions de votre business plan selon chaque destinataire .

Les étapes du business plan

Le business plan est un document qui se construit en 5 étapes :

  • Introduction ou pitch de présentation
  • Présentation de votre produit (ou service)
  • Présentation de votre business model (appelé aussi stratégie commerciale )
  • Votre étude de marché (synthèse)
  • Votre prévisionnel financier (synthèse)

2 Préparer un pitch de présentation

À quoi sert un pitch de présentation .

Le pitch de présentation du business plan est aussi appelé executive summary .

Il s'agit de la présentation de votre projet de création d'entreprise.

Il doit être condensé .

Son objectif est de convaincre un interlocuteur.

Vous devez convaincre dans un temps court .

L' objectif de cette synthèse est de prouver :

  • Votre capacité à créer et diriger une entreprise
  • Votre adéquation avec le projet
  • Votre sérieuse préparation du projet
  • Si vous êtes plusieurs associés, votre cohésion d'équipe

Il est conseillé de rédiger plusieurs versions de cette présentation selon chaque investisseur à convaincre.

  • Pour convaincre un investisseur public, vous insisterez davantage sur le service que vous rendez à la société.
  • Pour convaincre un business angel : titleContent , vous insisterez sur le caractère innovant de votre offre.

Ces informations doivent permettre de comprendre quelles sont vos idées , vos valeurs , ce qui vous motive , donc le sens de votre projet .

Si vous êtes plusieurs à porter le projet de création, on doit sentir la cohésion de l' équipe et la complémentarité des membres.

Cette présentation doit prouver votre capacité à créer et diriger une entreprise sur le court et le long terme .

Quel est le contenu du pitch ?

Cette présentation doit permettre de répondre aux questions suivantes  :

  • Qui êtes-vous et quels sont les membres de votre équipe (collaborateurs, associés) ?
  • Quel est votre projet ? Il s'agit du nom de votre entreprise, sa forme juridique, sa domiciliation, la nature de l'activité, l'histoire du projet.
  • Quelle est votre cible ? Il s'agit de montrer que vous avez identifié vos futurs clients.
  • Quel est l' environnement ? Il s'agit de montrer que vous avez identifié la concurrence, les contraintes, les risques, les tendances de votre marché, etc.
  • Quelles sont vos ambitions de développement ? Il s'agit de montrer que vous avez une vision du projet à court , moyen et long terme .

La présentation du business plan est en partie un résumé de l' étude de marché .

3 Expliquer quel est votre produit ou service

Vous décrivez ce que vous allez vendre .

Cette description doit être précise, concise, claire.

Il faut éviter d'employer des termes trop techniques.

Vous devez être compris par des personnes qui ne connaissent rien à votre domaine d'activité.

Vous pouvez faire des schémas, dessins, etc. pour accompagner cette description du produit.

4 Définir la stratégie marketing ou business model

Qu'est-ce que le business model d'une entreprise .

Vous devez présenter comment vous allez vendre votre produit ou votre service.

Le business model s'appelle de différentes façons : une stratégie marketing , une stratégie commerciale, un " mix-marketing " ou encore un modèle économique .

Le business model de votre entreprise doit répondre aux questions suivantes :

  • De quelle façon allez-vous faire la promotion et la publicité de votre entreprise, de votre produit ou service ?
  • Quels seront vos tarifs ?
  • Quels seront vos fournisseurs ?
  • Par qui sera fabriqué votre produit ou service ?
  • Quels seront vos canaux de distribution , où sera vendu votre produit ou service (internet, réseaux professionnels, boutiques etc.) ?
  • Quelle sera la relation avec vos clients, comment les fidéliser ?
  • Où seront stockés vos produits ?
  • Quelles seront les pistes de développement de votre activité (internet, national, international, etc.) ?

Avez-vous analysé les contraintes ?

Il s'agit de prévoir ce qui peut freiner votre activité .

Vous devez identifier ce qui peut faire grimper vos coûts : stockage, production, distribution, communication.

  • Le cours fluctuant des matières premières influe-t-il sur votre production ?
  • Les fournisseurs du secteur ont-ils un monopole ?
  • La demande vis-à-vis de votre produit est-elle saisonnière ?

Vous devez prouver que vous avez réfléchi aux solutions suivantes :

  • Comment dépasser les contraintes
  • Comment faire face à des pertes de bénéfices, à une hausse de vos charges, à de nouveaux concurrents, etc.

5 Rédiger la synthèse de votre étude de marché

L'objectif de l'étude de marché et de sa synthèse est d'expliquer :

  • Quels sont vos futurs clients ?
  • Quelle plus-value votre produit apporte-t-il sur le marché ?
  • Dans quel environnement s'insère votre future activité ?

Nous vous expliquons en détail comment faire une étude de marché dans notre fiche sur l'étude de marché .

6 Rédiger la synthèse du prévisionnel financier

L'objectif d'un prévisionnel financier est de montrer que votre entreprise sera rentable .

Il est aussi appelé plan de financements ou budget prévisionnel .

Le prévisionnel financier (ou budget prévisionnel) fait partie de votre étude de marché. Il s'agit de la dernière partie de votre étude de marché.

Vous devez construire ce budget sur les 3 années à venir .

Vous devez chiffrer :

  • Vos charges, les dépenses nécessaires
  • Vos recettes (chiffre d'affaires)
  • Vos besoins de financements
  • Les fluctuations de votre activité et celles du marché

Il se déroule en 4 parties  :

  • Compte de résultat
  • Plan de financement
  • Budget ou plan de trésorerie

Ces 4 parties correspondent à 4 tableaux chiffrés.

Nous vous expliquons en détail les 4 étapes d'un budget prévisionnel dans notre fiche sur l'étude de marché .

Services en ligne et formulaires

Trouver un accompagnement adapté à la création de votre entreprise

Service en ligne

Lister vos concurrents

Outil de recherche

Insee : portrait économique d'un territoire

Projet de création d’entreprise : comment faire une étude de marché

Recherche de financements pour créer ou reprendre une entreprise

Réseau entreprendre : des entrepreneurs vous aident à créer

Réseau entreprendre

Cette page vous a-t-elle été utile ?

  • 1 Pas du tout Cette page ne pas m'a pas du tout été utile
  • 2 Un peu Cette page m'a été un peu utile
  • 3 Moyen Cette page m'a été moyennement utile
  • 4 Beaucoup Cette page m'a été très utile
  • 5 Parfait ! Cette page m'a été parfaitement utile

Pas du tout

L’équipe entreprendre.service-public.fr vous remercie

Je vais sur la page d’accueil

Vous avez noté 1 sur 5 : Pas du tout

Vous avez noté 2 sur 5 : Un peu

Vous avez noté 3 sur 5 : Moyen

Vous avez noté 4 sur 5 : Beaucoup

Vous avez noté 5 sur 5 : Parfait !

Je fais une  remarque  sur cette page

L’équipe entreprendre.service-public.fr vous remercie pour vos remarques utiles à l'amélioration du site.

Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons valider ce formulaire suite à une trop longue période d’inactivité. Merci de recharger la page si vous souhaitez le soumettre à nouveau.

Une erreur technique s'est produite. Merci de réessayer ultérieurement.

Vos suggestions pour améliorer la page

La page est-elle facile à comprendre , l’information a-t-elle été utile .

Quand faire appel à un expert comptable ou un consultant pour réaliser son business plan?

expert-comptable-business-plan

Faire appel à un consultant ou un expert comptable pour préparer un business plan est onéreux, comptez environ 150 € HT pour un prévisionnel financier seul et plus de 500 € HT minimum pour une solution complète (prévisionnel financier + rédactionnel).

Mais cela vaut-il vraiment le coup ?

Dans la plupart des cas : non, car le tarif qui vous est facturé reflète plus la nature chronophage de la tâche que la valeur ajoutée réelle du consultant ou de l'expert comptable qui va rédiger le business plan.

C'est malheureux, mais écrire un business plan, ça prend du temps, même pour quelqu'un d'expérimenté. Et le temps que votre expert comptable passe sur votre business plan, c'est du temps en moins passé devant ses autres clients donc vous le retrouvez tôt ou tard dans votre facture.

À mon avis, l'appel à un consultant pour réaliser un business plan n'est justifié que lorsqu'il s'accompagne d'un vrai conseil.

C'est-à-dire soit très amont dans le projet de création d'entreprise : aide à la définition du business model et aide au choix de la structure juridique (encore que sur la structure, le mieux placé pour vous conseiller c'est un avocat d'affaires). Soit dans le cadre d'une levée de fonds importante auprès d'investisseurs en capital : aide à la préparation du pitch (présentation PowerPoint et présentation orale) et mise en relation avec des investisseurs.

Pour les autres situations : obtention d'un prêt bancaire, petite levée de fonds auprès d'investisseurs, la solution offrant le meilleur rapport qualité prix consiste à utiliser un logiciel de création de business plan qui de part l'automatisation les tâches chronophages (mise en forme du document, création du modèle financier) vous permet d'obtenir un document de qualité à bas prix.

Ceci étant dit, compte tenu du fait que nous proposons un logiciel de business plan je suis peut être légèrement biaisé. Le mieux c'est de vous faire votre propre idée en l'essayant gratuitement, vous pourrez toujours faire marche arrière et sélectionner un expert comptable pour la mise en place de votre business plan si cela ne vous convient pas.

N'hésitez pas à consulter notre article pour connaître le coût d'un comptable et vous faire une idée.

A voir aussi sur The Business Plan Shop

  • A quoi sert un business plan et est-ce indispensable ?
  • Le plan de financement expliqué aux entrepreneurs
  • Comment les investisseurs évaluent-ils un business plan ?

Guillaume Le Brouster

Fondateur & CEO at The Business Plan Shop Ltd

Guillaume Le Brouster est un entrepreneur et un financier chevronné.

Guillaume est entrepreneur depuis plus de dix ans et possède une expérience directe en création, gestion et développement d'une entreprise prospère.

Avant d'être dirigeant d'entreprise, Guillaume a travaillé en banque d'affaires et en capital-investissement, où il a passé la plupart de son temps à créer des prévisions financières complexes, à rédiger des plans d'affaires et à analyser des états financiers pour prendre des décisions en matière de financement et d'investissement.

Guillaume est titulaire d'un Master en Finance de l'ESCP Business School et d'une Maîtrise des Sciences en Gestion de l'Université de Paris Dauphine.

Vous voulez écrire facilement votre business plan ?

Essayez gratuitement notre logiciel de business plan .

Logiciel The Business Plan Shop

Vérifiez que votre projet peut-être rentable et obtenez un business plan professionnel pour votre recherche de financement

Ne partez pas d'une page blanche !

La version complète de The Business Plan Shop donne accès à plus de 50 modèles de business plan.

modèles de business plan

Besoin d'un business plan professionnel ? Découvrez notre solution

Créez facilement votre business plan !

Logiciel de Business Plan

Réaliser un business plan convaincant est facile avec The Business Plan Shop

Pas prêt à essayer notre outil en ligne ? Obtenez plus d'informations

Pourquoi et comment valider son business plan avec un expert-comptable ?

Il est important pour tout porteur de projet de valider son business plan avec un expert-comptable avant de le soumettre à qui de droit.

En effet, l’intervention de ce professionnel est utile pour s’assurer de la conformité des différents aspects du business plan avec les dispositions et normes en vigueur .

Faut-il faire valider son business plan avec son expert-comptable ? Le Blog du Dirigeant vous aide à y répondre !

Qu’il s’agisse du prévisionnel financier, du montage financier, ou du choix du statut juridique de l’entreprise, l’expertise du professionnel sera nécessaire pour apporter un regard extérieur sur le business plan dans sa globalité.

Découvrez dans cet article pourquoi et comment valider son business plan avec un expert-comptable.

  • Quel est l’intérêt de valider son business plan avec un expert-comptable ?

Pour un entrepreneur, les compétences d’un expert-comptable sont d’une utilité indéniable pour effectuer une étude financière objective de son projet de création ou de reprise d’entreprise.

L’expert-comptable sera également chargé de vérifier la corrélation des prévisions financières aux choix de création d’entreprise du porteur de projet.

Ces choix concernent :

  • Le statut juridique de l’entreprise ;
  • La fiscalité de l’entreprise ;
  • La sécurité sociale du dirigeant de l’entreprise.

Valider son business plan avec un expert-comptable est donc l’une des dernières opérations à effectuer lors de la conception de ce document. Pour faire un business plan, l’utilisation d’un business model peut être une solution intéressante pour faciliter la tâche à l’entrepreneur.

D’un point de vue plus général, valider son business plan avec un expert-comptable permet à l’entrepreneur d’avoir un regard neuf et pointilleux sur les différents aspects de son projet.

De plus, les experts-comptables sont d’excellents conseillers qui accompagnent les entrepreneurs au quotidien.

Un autre point intéressant dans le fait de valider son business plan avec un expert-comptable est que cette action apporte de la crédibilité au dossier et aide ainsi l’entrepreneur à trouver un financement auprès des organismes financiers. D’ailleurs, le business plan est exigé par la majorité des banques.

En effet, même si la partie rédactionnelle du business plan est importante, les organismes financiers se penchent beaucoup plus sur sa partie financière . Cette dernière comporte principalement le compte de résultat prévisionnel, le bilan prévisionnel ainsi que le plan de trésorerie prévisionnel.

Les compétences d’un expert-comptable permettront à l’entrepreneur de vérifier ses évaluations en se basant sur des valeurs objectives et les différentes réalités du marché.

  • Quelles sont les vérifications à effectuer avec l’expert-comptable pour la validation du business plan ?

L’expertise de ce professionnel concerne tout ce qui a trait à la comptabilité, à la fiscalité, mais aussi aux problématiques d’ordre juridique liées aux créateurs d’entreprises.

Le montage de l’entreprise

Il s’agit entre autres du statut juridique , du régime fiscal, de la présentation des différents collaborateurs ainsi que de leurs compétences. L’expert-comptable prendra en compte ces informations pour conseiller l’entrepreneur sur la pertinence de ses choix.

Le prévisionnel financier

Le prévisionnel financier comporte plusieurs aspects et permet d’analyser les différents chiffres mentionnés ainsi que leur cohérence.

Le montage financier

Cette partie du business plan sert à vérifier l’équilibre des finances. L’utilisation d’un business model Canvas pourrait être utile ici. Il servirait à obtenir un point de vue global sur la qualité du modèle économique du projet.

Toutefois, il est utile de préciser que l’expert-comptable n’est pas réellement d’excellent conseil pour ce qui est des réflexions liées à l’analyse du marché, des concurrents, à la stratégie marketing et au positionnement de l’entreprise.

Il est plutôt recommandé de s’adresser aux experts du secteur d’activité, des consultants par exemple.

  • Comment choisir le bon expert-comptable pour la validation de son business plan ?

En principe, tous les experts-comptables possèdent les compétences nécessaires pour valider un business plan, il est important que l’entrepreneur choisisse celui qui pourra lui accorder suffisamment de temps pour un accompagnement de qualité.

Généralement, les experts-comptables sont occupés par de nombreuses obligations professionnelles. Il faudra donc privilégier un expert-comptable qui soit assez réactif, disponible, mais surtout, qui possède suffisamment d’expérience en matière d’accompagnement d’entrepreneurs.

L’expert-comptable doit pouvoir :

  • Dégager le temps nécessaire pour traiter les différents besoins et préoccupations de l’entrepreneur ;
  • Proposer un accompagnement adapté à la situation de l’entrepreneur ;
  • Faire profiter le porteur de projet de ses expériences en matière de création ou de reprise d’entreprise.

Par ailleurs, tout entrepreneur qui souhaite valider son business plan avec un expert-comptable devra trouver un cabinet d’expertise le plus tôt possible afin que le document soit prêt dans les délais recommandés.

J'accepte la politique de traitement des données

Articles pour aller plus loin

  • Evaluer la rentabilité d’un projet

J'accepte de recevoir les actualités du blog du dirigeant*

De nos jours, Internet et la téléphonie sont des outils indispensables pour les entreprises. Pourtant, que ce soit pour le transfert lors d’un déménagement, pour faire des économies en changeant d’offre ou simplement pour basculer sur un abonnement plus adapté, les démarches liées au numérique et aux télécoms peuvent s’avérer compliquées si on ne sait […]

Le régime des BNC concerne les professionnels exerçant une activité professionnelle commerciale, à titre individuel ou en tant qu’associé. Si l’entreprise est soumise à l’impôt sur le revenu, elle devra remplir la déclaration 2035, pour déclarer ses bénéfices non commerciaux. La date limite pour remplir le formulaire est fixée au 5 mai 2021 pour les […]

  • 24 Jan 2024

Les assurances nécessaires aux métiers de l’influence Souscrire à une assurance Responsabilité Civile professionnelle pour les influenceurs L’ assurance Responsabilité Civile professionnelle pour les métiers de l’influence est indispensable pour faire évoluer votre activité en toute tranquillité. Que vous soyez nano-influenceur, micro-influenceur, macro-influenceur ou encore méga-influenceur, vous n’êtes pas à l’abri d’une faute professionnelle. L’ […]

  • 2 Août 2023

Qu’est-ce que le droit d’auteur ? Le droit d’auteur protège automatiquement les œuvres originales qui n’existaient pas auparavant. Il existe 2 types de droit d’auteur : les droits moraux et les droits patrimoniaux. Les droits moraux Ceux-ci garantissent l’intégrité et le contrôle de l’auteur sur son œuvre. Ils incluent : Le droit de divulgation : […]

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

  • Je crée Mon Pass Créa Se connecter

Entrepreneur

Créez votre Pass Créa

La boite à outils qui va vous aider à construire votre projet de création d'entreprise de A à Z.

  • Moments de vie
  • Boîte à outils
  • Encyclopédie
  • Activités réglementées
  • Annoncer une manifestation
  • Qui sommes-nous ?

Faire son business plan

Dans cet article :, créez votre business plan gratuitement .

  • Principales caractéristiques du business plan de création d'entreprise
  • Composition du business plan de création d'entreprise

Rédiger votre business plan en ligne

Replay webinaire bpifrance création - comment faire son business plan .

Faire un  business plan (ou plan d'affaires) consiste à rédiger un dossier solide de présentation du projet de création d'entreprise. C'est la première concrétisation de votre projet ! Ce travail utile et fructueux vous permettra de mesurer la maturité et le niveau d'aboutissement de votre projet, de vérifier son réalisme et sa rentabilité et surtout de convaincre vos interlocuteurs de vous suivre et vous soutenir : vos proches, vos partenaires, vos fournisseurs et naturellement les financeurs que vous allez solliciter.  "Un bon dossier est un dossier où souffle l'esprit d'entreprise" .

  • Découvrez en vidéo notre outil gratuit de business plan en ligne

Pour accompagner les créateurs d'entreprise, Bpifrance Création a développé un outil simple, rapide et gratuit pour créer votre business plan en ligne .

  • Pour construire votre business plan en ligne : créez votre Pass Cap Créa

Principales caractéristiques du business plan de création d'entreprise

Le dossier que vous allez constituer doit permettre au lecteur de :

- comprendre rapidement de quoi il s'agit, à quel besoin répond le produit ou service proposé, - savoir qui en est à l'origine, ses motivations, objectifs et atouts pour le mener à son terme, - évaluer sa valeur et le sérieux de sa préparation, - prendre position sur le projet. 

C'est pourquoi votre dossier doit être 

  • Soigné : la première impression étant la bonne pour susciter un intérêt favorable chez le lecteur, votre business plan doit avoir une présentation impeccable.  
  • Concis : il n'y a pas véritablement de règles en la matière. Un business plan comporte une dizaine à une trentaine de pages, hors annexes. Pour ne pas alourdir inutilement le dossier, il est judicieux de réunir toutes les pièces justificatives dans un dossier bis. En rédigeant votre business plan, pensez au lecteur ! Ce sera le plus souvent quelqu'un de très occupé et très sollicité. Le meilleur service que vous pouvez lui rendre - c'est de lui faciliter le travail, en lui confiant un document suffisamment synthétique. En effet, un banquier qui doit s'attaquer à la lecture d'un "pavé" commencera, inconsciemment ou pas, par un préjugé défavorable. Il faut donc aller à l'essentiel.  
  • Complet : faire court, mais sans rien oublier de ce qui permet de juger de la faisabilité et de la viabilité du projet. Tous ces aspects doivent donc être traités dans votre business plan (voir plus loin "la composition du dossier").  
  • Clair : il doit être rédigé dans un style simple et facilement compréhensible. Mettez-vous à la place d'un lecteur non initié en évitant tout jargon. Le texte doit avoir une bonne lisibilité (choix judicieux des caractères d'impression et des symboles, de la mise en page, etc.) avec une pagination correcte et un sommaire.  
  • Bien structuré : il doit être ordonnancé de façon logique dans sa décomposition en parties et sous-parties. Les titres donnés aux chapitres doivent aider le lecteur dans l'appréhension de l'ensemble du sujet.  
  • Précis : pour être crédible, il ne faut affirmer que des choses vérifiables. Soyez attentif à citer vos sources d'informations : références d'ouvrages ou d'études, coupures de presse, identité de l'expert dont vous rapportez les propos, etc. Faites figurer dans le dossier d'annexes, un maximum de justificatifs : copies d'articles, comptes rendus de conversations ou d'entretiens téléphoniques, ou des lettres que vous aurez demandée et su obtenir de l'expert pour qu'il confirme ses dires, etc.  
  • Vendeur :  il s'agit de rester dans une teneur crédible, mais le dossier doit mettre en valeur les données essentielles du projet et plus particulièrement ses points forts. Ainsi les arguments développés, mis en caractères gras ou soulignés au moment où ils sont énoncés, seront repris en synthèse de chaque chapitre ou partie du dossier les concernant, de façon à influencer le lecteur et l'aider à structurer favorablement sa perception du projet.  
  • Et n'hésitez pas à l'illustrer avec des photos et/ou vidéos de l'équipe, de vos produits et services, etc.

Composition du business plan de création d'entreprise

Il n'y a pas de règle absolue dans la présentation du contenu du business plan de création d'entreprise . Ce qui est important, c'est de respecter une certaine logique. Quel que soit l'ordre retenu, vous devrez y faire figurer les points ci-dessous. D'autres éléments pourraient être ajoutés pour des projets plus conséquents. 

1- L'executive summary Votre business plan doit s'ouvrir sur une présentation synthétique et "vendeuse" de votre projet. Cette présentation, qui ne doit pas dépasser une ou deux pages doit donner envie à votre interlocuteur de poursuivre sa lecture et de s'intéresser à votre projet. Pour cela, il doit comprendre immédiatement de quoi il est question. C'est "l'instant de découverte". Pesez vos mots, pour susciter l'intérêt du lecteur et l'inciter à poursuivre la lecture au-delà de l'executive summary !

2 - Vous et votre équipe La présentation du porteur de projet (c'est-à-dire vous) ou de l'équipe fondatrice doit se faire avec le même soin que la rédaction d'un CV d'embauche, en faisant valoir tout ce qui, dans votre expérience passée, se rattache de façon valorisante au projet en question. Cette présentation doit être "punchy". Dans certains projets, la personnalité du créateur ou la présentation de l'équipe est tout aussi importante que le projet en tant que tel. Et si vous êtes plusieurs, insistez sur la complémentarité de l'équipe !

3 - La présentation générale du projet de création d'entreprise Vous pouvez à ce stade parler de la genèse de votre projet : comment et pourquoi l'idée vous est venue ? Quelles sont les motivations qui vous poussent à vous lancer dans la création de cette entreprise ? Quels sont les objectifs que vous poursuivez ? Quels sont vos atouts pour sa réussite ?

4 - La partie économique du business plan Elle comporte plusieurs parties : - Une présentation du ou des produits et services que vous allez proposer. Attention à être compréhensible ! Évitez le jargon propre à votre profession ! - Une présentation du modèle économique (ou business model ) que vous allez adopter : décrivez comment l'entreprise délivre et partage de la valeur à destination de l'ensemble des parties prenantes. Pour en savoir plus sur  les différences entre le business plan et le business model . - Les conclusions de votre étude de marché : expliquez quel est le marché dans lequel vous vous situez, détaillez les caractéristiques des clients potentiels, indiquez quels sont vos concurrents directs ou indirects, exposez les éventuels risques liés à votre environnement économico-juridico-socio-professionnel, etc. - La  stratégie commerciale   que vous avez retenue pour vous insérer dans votre marché et développer votre activité : la segmentation opérée du marché, le choix du couple produit/marché, le positionnement retenu par rapport à la concurrence, ainsi que les décisions de mix marketing que vous avez prises (politique de produit, de prix, de distribution et de communication). - L'estimation du chiffre d'affaires prévisionnel , en vous appuyant le plus possible sur des éléments tangibles. - Les moyens à mettre en œuvre pour réaliser vos prévisions de vente : expliquez concrètement comment va fonctionner l'entreprise avec quoi et avec qui ? La rédaction de ce paragraphe doit être l'occasion de visualiser le futur marché de l'entreprise, en décomposant le processus de fonctionnement et en mettant en parallèle les équipements, les effectifs et les autres moyens, notamment incorporels, nécessaires.

5 - La partie financière du business plan  Elle comporte tous les éléments qui traduisent en termes financiers la partie économique . Sa composition dépendra naturellement du secteur d'activité et du potentiel de développement de votre projet. À titre indicatif, pour convaincre un investisseur, voici les éléments financiers que l'on retrouve fréquemment dans un business plan : - Le tableau des investissements : il indique le prix d'achat des investissements, leur date prévue d'acquisition, la durée d'amortissement comptable et la dotation annuelle d'amortissements qu'ils entraînent pour chacun des trois premiers exercices. - Le plan de financement initial : il indique les capitaux à réunir pour pouvoir lancer le projet dans de bonnes conditions. Afin de recenser correctement tous les besoins durables de financement (pour mettre en regard les ressources financières durables nécessaires), une analyse et un calcul approfondi doivent être menés pour déterminer correctement le montant du besoin en fonds de roulement . - Le compte de résultat pour les trois premières années : il permet de juger de la rentabilité future de la nouvelle entreprise. - Le plan de trésorerie sur 12 mois : ce tableau permet, sur une période relativement courte, de s'assurer que la nouvelle entreprise pourra toujours, sur la base de ce que l'on peut raisonnablement prévoir, faire face à ses engagements financiers. - Le calcul du seuil de rentabilité : il est important de connaître le chiffre d'affaires que l'entreprise devra impérativement réaliser pour couvrir l'ensemble de ses charges, et de déterminer le moment où ce seuil (point mort) sera atteint. Au-delà l'entreprise commence à faire des bénéfices. - Le plan de financement à trois ans : ce tableau est nécessaire pour apprécier l'évolution prévisionnelle de la structure financière de l'entreprise à moyen terme, car une bonne structure financière est une des conditions de pérennisation des nouvelles entreprises. - Le tableau des annuités de crédit (s'il y a emprunt à moyen ou long terme) : connaître la décomposition des remboursements d'emprunt est nécessaire pour alimenter le compte de résultat (charges financières) et le plan de financement à 3 ans (remboursement du capital emprunté).

6 -  La partie juridique  du business plan La présentation du régime juridique de la nouvelle entreprise doit servir à expliquer et justifier le choix retenu, à présenter la répartition du capital et des pouvoirs en découlant. En savoir plus sur le choix de la structure juridique

7 - Le sommaire A ne pas oublier pour faciliter la lecture du business plan ! Il est généralement placé en début de dossier, avant ou après l'executive summary.

8 - La partie documentaire Cette partie doit faire l'objet d'un dossier à part pour réunir toutes les pièces justificatives et ne pas alourdir le business plan.

Bpifrance Création met à votre disposition des outils pour vous aider dans la rédaction de votre business plan :

  • Une application gratuite "Mon business plan" pour construire son business plan en ligne ( Pass Cap Créa ).
  • Un modèle de business plan à télécharger et son  mode d'emploi pour vous aider à le remplir.

Ce webinaire qui s'est tenu le jeudi 25 mars 2021 avait pour objectifs de vous présenter notre outil gratuit de business plan en ligne et de vous donner des conseils pratiques pour l'élaboration de votre business plan de création d'entreprise en répondant aux questions suivantes : 

  • Pourquoi faire un business plan ? 
  • Pour qui faire un business plan ? 
  • Quels sont les éléments indispensables à mettre dans un business plan ? 
  • Quelles différences entre business plan et business model ?
  • Qui peut vous accompagner à faire un business plan ?
  • Consultez le replay : comment faire son business plan ?

  • Téléchargez  le support de présentation  (Maj 26/03/2021)

Créer votre Pass Créa

Avec Mon Pass Créa, j’arrive avec une idée, je pars avec une entreprise !

Déjà un compte ? Connectez-vous :

Pas encore de compte .

Modelesdebusinessplan.com

Comment faire un business plan ?

Par l'équipe de Modelesdebusinessplan.com

faire un business plan

C ombien de temps pour faire un business plan ? Par où commencer ? Est-ce qu’il faut suivre une structure particulière ? Quel logiciel dois-je utiliser ? Est-ce que je suis obligé de me plonger dans Excel et ses formules horribles ? Est-ce qu'il me faut une étude de marché ? Pourquoi le banquier m’a parlé d’un “Executive Summary” ? Quid du plan de financement ? Est-ce que quelqu’un peut le faire à ma place ? Combien cela va me coûter ? Où est-ce que je trouve ce consultant pour business plan ? Et puis d’abord, c’est quoi, exactement, un business plan ? Lorsqu’on doit faire un business plan, les questions sont nombreuses et on se retrouve facilement face à un océan d’incertitudes. À moins d’avoir étudié en école de commerce ou d’avoir déjà monté une entreprise dans le passé, très peu d’entrepreneurs savent exactement quoi faire lorsqu’il s’agit de rédiger un business plan. Tout d’abord, il faut savoir que la majorité des personnes ne savent même pas correctement définir un business plan. Ensuite, personne ne peut faire un business plan complet sans aide extérieure. Que ce soit des articles sur le net, des modèles de business plan à télécharger ou un consultant, vous devrez trouver des ressources pour faire votre business plan. Cependant, sans la bonne méthode, vous pouvez facilement passer plus d’un mois sur un business plan … qui ne sera même pas réussi. Cela ne sera pas de bonne augure pour créer un business rentable . Il ne faut pas se lancer tête baissée dans la rédaction d’un business plan. Sinon vous allez faire beaucoup d’erreurs et perdre un temps considérable. Un business plan est un exercice difficile mais précieux, dans la mesure où il vous permettra de lever des fonds, de trouver des partenaires, d’être intégré dans un incubateur ou de présenter votre entreprise. Autant d’enjeux qui peuvent changer le destin de votre projet. Notre équipe a réalisé des centaines de business plans et connait toutes les erreurs à ne pas faire, les conseils à appliquer et les méthodes qui vous feront gagner du temps . On vous explique comment faire un business plan dans la suite de l’article.

BESOIN D'UN BUSINESS PLAN ?

un comptable peut il faire un business plan

Nous avons plus de 150 modèles, trouvez-le vôtre : 

On commence par définir correctement le terme business plan

Dans un groupe de 10 personnes différentes qui pensent savoir ce qu’est un business plan, on retrouvera probablement 5 ou 6 définitions différentes. Et nous ne sommes pas sûrs d’en obtenir une qui sera correcte. Voici une définition simple et correcte d’un business plan : "Un business plan est un document (ou un ensemble de documents) qui présente la stratégie pour le développement de votre entreprise sur le court, le moyen et le long terme ." Un business plan décrit en détail comment une entreprise, généralement en phase de démarrage, va atteindre ses objectifs. Nous avons également écrit un article pour comprendre la définition d'un business plan en 5 minutes.  Le business plan a deux fonctions principales : 1) présenter votre entreprise à de potentiels investisseurs et partenaires 2) servir de feuille de route par la gestion future de votre entreprise Bien qu’ils soient particulièrement utiles pour les jeunes pousses, chaque entreprise devrait avoir un business plan. Idéalement, une entreprise devrait revoir périodiquement son business plan pour voir si les objectifs ont été atteints ou ont changé et évolué. C’est une sorte de feuille de route.

un comptable peut il faire un business plan

Concrètement, à quoi ressemble un business plan ?

Un business plan est généralement rédigé sur Word ou sur Powerpoint. . Si vous voulez u n business plan esthétique, concis et facile à comprendre, vous devez utiliser Powerpoint. Nous utilisons Powerpoint pour nos modèles de business plan. Les formats sur Word sont souvent trop longs et difficilement lisibles. Or, vous ne voudriez pas que votre business plan tombe des mains de votre banquier.  À côté de cela, il y a de fortes chances pour que vous utilisiez Excel … afin de rédiger votre prévisionnel financier. Ou alors, un consultant ou un comptable utiliseront un logiciel pour le réaliser.  Les éléments financiers devront être inclus dans votre business plan sur Word ou sur Powerpoint. Cependant, vous pouvez joindre le modèle Excel lorsque vous envoyez un email à votre banque ou votre investisseur.

business plan swot

Le format Powerpoint est à privilégier pour avoir une présentation esthétique et impactante.

Quelle longueur pour faire un bon business plan ?

Généralement, un bon business plan sur Powerpoint ne doit pas faire moins de 15 slides (diapositive) et ne doit pas dépasser le nombre de 50 slides. `Nos modèles de business plans font environ 40 slides. Comme vous pouvez le voir dans notre exemple gratuit de business plan . Bien entendu, rien ne sert de meubler avec du verbiage ou des images de grande taille ; les investisseurs et banquiers ne sont pas dupes. Pour le prévisionnel financier, celui ci peut s’étaler sur 1 an, 3 ans (l’option la plus classique) ou sur 5 ans. Vous pouvez voir à quoi ressemble ce document en téléchargeant notre exemple gratuit de prévisionnel financier .

Combien de temps nécessaire pour faire un business plan ?

Si vous avez passé moins de 3 heures sur votre Business Plan, alors vous avez probablement fait des erreurs. D’après notre expérience, pour un débutant, un bon business plan, solide et structuré, ne prend jamais moins de 20 heures. Bien entendu, vous pouvez télécharger un prévisionnel financier gratuit, ne rien y comprendre mettre des chiffres au hasard, puis écrire 3 pages sur votre entreprise. Oui, vous aurez un business plan. Non, vous ne convaincrez personne avec ce business plan. Oui, faire un business plan est un exercice pénible, qui fait mal à la tête. Oui, vous pouvez facilement y passer des mois. Après tout, vous devez penser à tous les aspects de votre projet. Vous devez tout décortiquer : marché, concurrence, marketing, embauches, revenus, coûts, rentabilité etc Vous devez être béton. Vous ne devez rien oublier. Pour cette raison, beaucoup trop de personnes passent des heures sur un business plan, avant d’abandonner. Vous devez adopter une méthode précise et une approche structurée. En moyenne, vous passerez entre 30 et 50 heures sur votre business plan. Nous sommes conscient que cela est difficile, et c'est pour cela que nous avons créé des modèles de business plans. Pour que nos entrepreneurs puissent gagner du temps et faire leur business plan rapidement.  Réussir votre business plan est primordial.   Un bon business plan vous donnera une feuille de route claire pour le futur. Un bon business plan vous aidera à lever des fonds et donc assurer la survie de votre projet. Un bon business plan vous donnera l’occasion de réfléchir à tous les aspects de votre projet. Un bon business plan vous permettra d’anticiper tous les risques liés à votre activité. C’est un exercice fastidieux mais qui comporte de nombreuses récompenses.

Est-ce que quelqu’un peut faire un business plan à ma place ? Combien ça coûte ?

Vous êtes un entrepreneur et vous n’avez probablement pas beaucoup de temps libre. Oui, quelqu’un peut le faire pour vous. Vous pouvez demander à un expert comptable. Mais il est fort probable pour que celui-ci ne vous aide pas du tout avec votre stratégie . Seulement avec le prévisionnel financier. Il se contentera de vous demander vos hypothèses financières, il les rentrera dans son logiciel et il sortira un prévisionnel financier. Ce prévisionnel financier sera très probablement correct, mais vous ne saurez pas l’expliquer à vos investisseurs. Un expert comptable ne sera probablement d’aucune aide lorsqu’il s’agira d’établir une stratégie marketing, d’analyser la concurrence ou même tout simplement de rédiger un business plan sur Powerpoint. La meilleure solution reste de faire appel à un consultant qui : 1) vous aidera à concevoir des hypothèses financières 2) construira un modèle financier complet 3) vous conseillera sur votre stratégie 4) jouera le rôle d’un investisseur potentiel et vous posera des questions 5) rédigera le business plan à votre place 6) vous expliquera toutes les hypothèses qu’il a fait à votre place 7) s’assurera que vous avez bien compris le déroulé de votre business plan Lorsque vous êtes en contact avec un consultant, demandez lui de vous envoyer des exemples de business plans qu’il a réalisé. Assurez vous qu’il respecte tous les points ci-dessus. Le budget se situe entre 350 et 2 000 euros et varie selon les points suivants : - l’avancement de votre projet - le nombre de documents dont vous avez besoin - la complexité de votre activité - la complexité de votre prévisionnel financier - le type d’investisseurs que vous allez contacter - le niveau de précision demandé - si vous avez besoin d’un business plan dans plusieurs langues En tant qu’entrepreneur, c’est très bien de vouloir faire des économies. Cependant, c’est une mauvaise idée de vouloir économiser quelques centaines d’euros et de se retrouver avec un business plan qui ne va convaincre personne . N’oubliez pas que ce document peut être déterminant pour la survie de votre projet. Oui, le prix n’est pas non plus un gage de qualité. Si un consultant vous propose un prix au dessus de 1 000 euros pour un business plan, vous pouvez lui demander des références et parler à certain de ses anciens clients. Si vous rencontrez un consultant qui vous propose une tarification avec un % de votre levée de fonds (exemple : 1% du montant de votre levée de fonds), alors c’est une bonne chose. Cela montre que le consultant est intéressé par le succès de votre entreprise et qu’il fera de son mieux pour vous rendre un business plan de grande qualité. Une méthode efficace est d'acheter un modèle pré-rempli et de le compléter avec ces informations. Nous proposons plus de 100 modèles pré-remplis . Concernant, l'étude de marché, nous vous conseillons de la faire vous même. En effet, c'est essentiel que vous soyez la personne qui aille parler à votre marché cible et qui analyse vos concurrents. Cependant, pour la mise en forme de l'étude de marché, vous pouvez faire appel à un consultant ou bien utiliser notre exemple gratuit d'étude de marché .

Quels sont les critères d'un bon business plan ? 

Un bon business plan répond à plusieurs critères. Tout d’abord il doit être détaillé. Ne dites pas “je vais faire 1 million de chiffre d’affaires dans 3 ans” sans expliquer comment vous allez faire. Ensuite, il doit être chiffré. Ne dites pas “je vais avoir une forte croissance”. Donnez des chiffres. Puis, il doit être structuré. Ne commencez pas par parler de vos coûts pour finir sur le fonctionnement de votre produit. Puis, il doit être complet. N’oubliez pas de parler de votre marché, de votre besoin de financement où de votre stratégie de croissance. Puis, il doit être concis. Pas la peine de mettre des formules toutes faites qui n’impressionnent personne. De plus, personne n’a envie de lire 100 pages sur Word. Puis, il doit être agréable à lire. 50 pages sans graphique ni image ? Personne ne le lira Puis, il doit être simple à comprendre. Peut-être que vos investisseurs ne sont pas du tout familier avec votre industrie. Ne mettez pas d’abréviation et expliquez les termes compliqués. Puis, il doit aller à l’essentiel. Rien ne sert de mentionner le collège où ont étudié vos cofondateurs. Pas la peine de détailler le prix de chacun de vos produits si vous lancez un site eCommerce. Puis, il doit être propre. 0 faute d’orthographe, pas de langage familier, pas de police d’écriture douteuse, pas de capture d’écran horrible, pas de couleurs flashy etc Enfin, il doit être r éaliste. Non, vous n’allez pas faire 5 millions de chiffre d’affaires en un an sans investir en marketing et communication . Non, tout le monde ne se jettera pas sur vos produits. Non, vous n’êtes pas tout seul sur votre marché.

un comptable peut il faire un business plan

Finalement, faire un business plan n’est pas si difficile lorsqu’on utilise la bonne méthode. Tout d’abord, il faut être au clair avec la définition d’un business plan. Il s’agit d’un document ou d’un ensemble de documents qui explique clairement votre plan pour votre entreprise sur les prochaines années. Pourquoi faire un business plan ? Il y a deux objectifs principaux : 1) réaliser une feuille de route qui guidera vos décisions futures 2) obtenir un document de présentation de votre projet de sa stratégie Ensuite, il faut choisir le bon logiciel : - Excel pour votre plan financier - Powerpoint ou Word pour la partie rédactions Si vous utilisez Word, visez environ 30 pages. Si vous utilisez Powerpoint, visez environ 30 slides. Nous vous conseillons également de lire nos conseils pour réussir un business plan . Vous pouvez bien évidemment décider de faire faire votre business plan. Soyez sûr de la personne que vous embaucherez. Cela vous coûtera entre 350 et 2 000 euros. Une solution plus économique et qui peut s'avérer gagnante est l'achat d'un modèle . Si vous le pouvez, prenez un modèle spécialisé dans votre industrie.  Quoiqu’il en soit, votre business plan doit respecter les critères suivants : - Détaillé - Chiffré - Structuré - Complet - Concis - Agréable à lire - Simple à comprendre - Aller à l’essentiel - Propre - Réaliste Bon courage !

  • le choix d'une sélection entraîne une actualisation complète de la page

Votre création d'entreprise par des pros, offerte ! J'en profite !

Business plan auto-entrepreneur : Faut-il faire un business plan ?

En 2021, la microentreprise reste un statut très prisé. En effet, près d’un demi-million de Français ont tenté l’aventure. Vous vous lancez dans l’entrepreneuriat sous forme de régime microsocial ? Vous souhaitez préparer votre projet pour mettre toutes les chances de votre côté. Pour cela, vous vous êtes renseigné et avez découvert le business plan, ce document résumant votre projet. Il s’avère indispensable pour toute demande de financement, bien que l’autoentreprise ne nécessite pas de fond pour son lancement. L’autoentrepreneur a-t-il besoin de faire un business plan ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

guillaume-delemarle-expert-comptable

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le business plan correspond à un document synthétique qui présente votre projet et vous-même. Il se doit d’être simple et efficace et détermine votre plan d’action de A à Z. Il sert d’argumentation en cas de besoin de financement (emprunt bancaire, investissement privé …) et présente le potentiel de rentabilité de votre entreprise. À travers ce document, c’est votre vision du futur dirigeant que vous présentez.

Concrètement, le business plan possède 3 objectifs :

Montrer la viabilité de votre projet. En effet, en présentant votre nouveau produit ou si vous souhaitez vous mettre à l’export, ce document va démontrer la pertinence de votre idée, votre stratégie et l’aspect financier. Ainsi, vous affinez votre idée et surtout chiffrez vos actions.

Convaincre des partenaires commerciaux. Pour obtenir des financements, vous devez être crédible et montrer que votre projet l’est tout autant !

Vous guider lors de la mise en place de votre projet. Grâce à toutes ces informations, vous possédez des repères fiables.

Bien que ce dossier ne possède pas de structure officielle, vous devez cependant y inclure les mentions suivantes :

L’activité de votre entreprise, en présentant les services et produits que vous vendez, en mettant en avant leur avantage ;

L’équipe dirigeante, en l’occurrence vous et vos compétences prouvant que vous êtes aptes à réussir votre projet ;

Votre étude de marché ;

Votre stratégie, pour prouver que vous connaissez la réalité du marché et vos concurrents, ainsi que leurs points forts et faibles ;

Votre plan financier, avec vos besoins et les retours sur investissements prévisionnels.

Est-ce utile d’établir un business plan lorsqu’on est autoentrepreneur ?

Si ce document est indispensable pour les entreprises employant au minimum une personne, beaucoup d’autoentrepreneurs passent à côté de cette étape. Nous allons tenter de vous apporter une réponse claire.

Naviguer à vue, une possibilité pour l’autoentrepreneur

Par la nature même de son statut, l’autoentrepreneur n’a pas nécessairement besoin de fonds conséquents, de trouver des financements, de rassurer les banques et les investisseurs comme dans une PME ou une plus grande entreprise par exemple.

À la vue des faibles, voire très faibles coûts de fonctionnement de cette nouvelle forme d’entreprise, connaître à l’avance et en détail les ressources qui lui seront utiles et les recettes qu’il escompte générer n’est pas essentiel à la conduite de son métier.

Par ailleurs, s’assurer de la viabilité et de la faisabilité d’un projet, comme le propose la rédaction d’un business plan, ne représente pas un intérêt majeur et stratégique, car l’autoentreprise, étant une forme des plus simplifiées de l’entreprise, peut se créer et de dissoudre sans coût particulier.

Par ailleurs, l’autoentreprise permet de tester un projet à moindres frais, d’attester de la solidité du métier choisi. À ce titre, cette caractéristique remplace l’un des objectifs principaux d’un business plan.

Un document qui peut pourtant s’avérer des plus judicieux

L’autoentreprise est une entreprise individuelle à part entière. À ce titre, bâtir un business plan professionnalise la démarche et l’activité, la rationalise, met en exergue les éléments financiers et comptables indissociables de la bonne conduite du métier.

Mieux encore, cela permet de pérenniser la structure. En ayant une vision globale du projet en amont, l’entrepreneur peut projeter l’entreprise sur le long terme. Idem grâce à la fonction de pilotage d’activité inhérente au business plan : elle sera d’une aide précieuse tout au long de l’année, et même pour les suivantes.

Par ailleurs certains autoentrepreneurs, comme les artisans et les commerçants, ont des problématiques de financement, de ressources à trouver, de banquier à convaincre : achat de matières premières, de stock de marchandises, dépenses récurrentes en outillage, approvisionnement divers… Aussi, le business plan leur est tout aussi utile que pour une autre forme de société.

Enfin, certaines activités d’entreprise ne sont pas sans représenter un certain risque du point de vue financier. Cela engageant les ressources personnelles de l’entrepreneur. À ce titre, s’assurer de la faisabilité du projet est bien souvent crucial pour des personnes dont les ressources de bases sont souvent limitées.

L’autoentrepreneur peut ainsi tout à fait se passer de monter un business plan en bonne et due forme pour démarrer et conduire son activité. Cela est vrai pour autant qu’elle ne représente pas son unique source de revenus et dans la mesure où le projet ne s’inscrit pas dans le long terme.

Comment réaliser un business plan quand on monte sa microentreprise ?

Il n’existe pas de modèle imposé pour un business plan mais certains éléments restent incontournables. Rédiger un business plan ne s’improvise pas et reste un exercice complexe, même quand on est un micro-entrepreneur.

N’oubliez pas non plus que vous devrez adapter le contenu du business plan à la personne qui le lira. Ici, le formalisme sera notamment de rigueur avec les banquiers ou les partenaires potentiels lors de la recherche du financement. Le créateur d’entreprise au travers du business plan, raconte donc l’histoire de la micro-entreprise.

Le document présente l’analyse SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces), énumère les stratégies de développement, dresse une liste de moyens humains, matériels, financiers, nécessaires à la réalisation du projet.

Bien faire son business plan, réussir dans sa rédaction, c’est être en mesure d’apporter du contenu précis et détaillé à des points bien spécifiques du projet ( résumé et présentation du projet) ; mettre en place le volet commercial et financier (présenter les stratégies commerciales, le plan de trésorerie, le budget, l’évaluation prévisionnelle, les prévisions financières, les tableaux d’emprunt si recours, les prévisions au bout de deux à 3 ans minimum etc.)

1/ Rédiger un executive summary

Il s’agit d’une partie très courte, résumant de manière synthétique tout le projet. Il ne doit pas excéder deux pages. Vous devez mentionner le nom de votre entreprise, votre activité vos valeurs, votre histoire, l’audience que vous ciblée et la typologie du marché. Lorsque vous rencontrerez de potentiels financeurs, il peut vous servir de base pour votre discours de présentation.

2/ Se présenter

Cette partie vous permettra de convaincre vos prospects. Mettez-vous à leur place : pourquoi doivent-ils vous faire confiance ? Quels sont vos atouts ainsi que vos compétences ? Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez y ajouter des informations sur votre parcours en rapport avec votre projet.

3/ Exposer les valeurs de votre projet

Quelle est votre motivation ? Pourquoi souhaitez-vous donner vie à ce projet-là et non pas un autre ? Il s’agit encore de convaincre le prospect sur votre personne et votre capacité à mener à bien la création de votre entreprise.

4/ Réaliser une étude de marché

À cette étape du document, vous n’avez montré que l’aspect personnel de votre entreprise. Aussi motivés que vous le soyez, les investisseurs ont besoin d’argumentations solides : votre idée peut générer des revenus ?

Pour cela, vous devez identifier l’offre disponible sur le marché visé. Les concurrents donnent la meilleure vision : quels sont les tarifs qu’ils pratiquent ? Comment ont-ils établi leur stratégie commerciale ?

Il est important également de définir la demande. Vous devez donc vous attarder sur votre clientèle cible : quelles sont ses habitudes de consommation ? Quel est son budget moyen ? Quelles sont ses attentes ?

5/ Établir sa stratégie commerciale

Dans cette partie, vous devez reprendre votre client type que vous avez défini dans votre étude de marché, puis adapter l’offre : souhaitez-vous attaquer le marché dans sa globalité ou préférez-vous vous concentrer sur une niche ?

Il existe plusieurs stratégies :

La stratégie de domination par le coût. Dans ce cas, vous affichez des prix plus bas que ceux de vos concurrents.

La stratégie de focalisation. Vous vous adressez à un marché encore inexploité par vos concurrents et dont le besoin du client est réel et insatisfait.

La stratégie de différenciation, en mettant en avant une réelle valeur ajoutée de vos produits et/ou services.

Ensuite, vous allez devoir développer vos objectifs. Ils peuvent être financiers (progression de parts de marché…) ou commerciaux (augmentation du panier moyen, élargissement de votre clientèle…). Enfin, vous clôturez cette partie en définissant un plan d’action. Il s’agit d’identifier les différents leviers pour mettre en place vos objectifs.

6/ Définir la stratégie de communication

Elle concerne le plan de communication de votre projet : quels supports allez-vous utiliser pour communiquer sur votre offre, vos prix, vos promotions, etc. Vous pouvez utiliser des supports-papier comme les flyers ou les cartes de fidélité.

En 2021, nous vous recommandons largement d’optimiser votre présence sur le web. Si un site internet n’est pas nécessaire, votre présence sur les réseaux sociaux s’avère indispensable. Vous pouvez créer une page Facebook, mais également créer un compte Google My Business, qui indiquera votre présence à vos prospects, lorsqu’ils ne seront pas loin.

7/ Réaliser son business model canva

Le business model correspond à votre modèle économique, autrement dit comment votre entreprise va gagner de l’argent ? Dans les étapes précédentes, nous vous avons expliquons comment le détailler correctement. Cependant, certains lecteurs de vote business plan préféreront un schéma récapitulatif sous forme de dessin.

Ce que vous devez retenir :

Il n’est pas indispensable.

Cependant, pour garantir le succès de votre projet, ce document s’avère judicieux afin de connaitre au mieux le marché et le cibler correctement.

Il vous permettra également d’obtenir certains financements.

N’oubliez pas d’y inclure un business model pertinent.

Quels sont les points essentiels d’un business plan ?

Le porteur du projet et la structure.

  • Le porteur du projet

Les partenaires et les investisseurs veulent savoir qui est à l’origine du projet. Décrivez votre parcours, vos compétences et valeurs ainsi que les motivations qui vous ont conduit à la genèse de votre activité de micro-entrepreneur. Indiquez également tous les acteurs importants liés au projet qui apporteront une certaine légitimité.

  • La structure

Dans cette partie, vous présentez la forme juridique de votre auto-entreprise ainsi que les étapes clés de sa création ou de son développement.

  • Le plan des ressources humaines

Faites un organigramme et décrivez les postes assignés à chaque membre de l’équipe. Au démarrage, les équipes sont souvent réduites, vous pouvez mettre la structure organisationnelle souhaitée dans un ou 2 ans. Déterminez clairement quels sont vos besoins en main-d’œuvre.

Expliquez brièvement la nature des emplois, les qualifications requises, le mode de rémunération ainsi qu’un calendrier d’embauche.

L’étude de la faisabilité financière

La dernière partie est consacrée aux prévisions sur le plan financier. Le plan financier démontre la rentabilité du projet ainsi que son coût et suggère le mode de financement.

Elle est traditionnellement présentée sous la forme de tableaux. L’objectif est de montrer à un investisseur ou un banquier que votre projet est rentable et solide.

Même s’il est connu que les résultats financiers de l’entreprise seront très rarement exactement ce qu’on avait prévu dans les prévisions, il est quand même important d’être dans le même ordre de grandeur qu’on avait prévu.

Vous pourrez donc y préciser :

  • Le chiffre d’affaires prévisionnel et les charges (fixes et variables) que vous devrez régler (fonctionnement et investissement) pour votre auto-entreprise.
  • Le bilan prévisionnel , c’est-à-dire ce que vous allez pouvoir investir (votre actif) composé de vos immobilisations, des clients, des disponibilités financières et ce que vous devrez rembourser (votre passif) à l’instant T.
  • Le plan de financement afin de recenser l’ensemble des besoins à financer (matériel, local, etc.) et les ressources apportées (apport personnel, emprunts…).

Pensez à commenter les données de vos graphiques et tableaux. Vous devez justifier par des hypothèses, en expliquant par quel procédé vous arrivez à ces chiffres-là.

Nos conseils pour rédiger un bon business plan

Qui mieux que vous peut connaître votre projet ? Vous pouvez vous faire aider par des professionnels que ce soit dans le domaine commercial (l’étude et l’analyse du marché) et aussi au niveau financier, juridique par un expert comptable.

Aussi, il est fortement recommandé de vous entraîner à exposer votre projet devant vos amis ainsi que vos parents afin de travailler la présentation de vos idées. Demandez-leur ce qu’ils ont retenu et compris. S’il reste des zones d’ombre, revoyez les points qui ont pu poser question.

Chez L’Expert-Comptable.com , nous vous accompagnons dès votre projet de création jusqu’à la naissance de votre entreprise. Nous nous occupons de toutes les démarches administratives de votre création d'entreprise, le tout gratuitement ! Vous avez un doute sur le bon statut juridique ? Posez-nous la question, notre équipe sera ravie de vous aider. Pour cela il suffit de prendre contact avec nous. Alors à vous de jouer !

 Jusqu'au 30 avril votre création d'entreprise est offerte. Prenez rendez-vous avec nos équipes pour en profiter Prendre RDV

  • Les étapes du business plan en création d'entreprise
  • Les nouvelles applications pour faire un business plan
  • Pourquoi faire un business plan quand on reprend une entreprise ?

un comptable peut il faire un business plan

⏳ Votre création d'entreprise OFFERTE 

En ce moment on vous offre les honoraires de création, ne ratez pas cette occasion !

un comptable peut il faire un business plan

L-Expert-Comptable.com

Votre comptabilité par des pros, au meilleur prix

JExpertise

  • Creation d’entreprise
  • Expertise Comptable
  • Commissaire aux comptes
  • A propos Jexpertise

Business plan, faut-il faire appel à un expert-comptable ?

business plan réalisé par un expert-comptable

Le business plan étant un document à dominante financière, il est pertinent de faire appel à un expert-comptable . Professionnel du chiffre ainsi que des réglementations légales, l’expert-comptable est en mesure de réaliser entièrement un business plan ou d’affiner celui fait par le chef d’entreprise. L’expert-comptable est doté de ses années d’expérience et de son expertise transversale. En ce sens, il a l’avantage de pouvoir mettre le doigt plus facilement sur les zones de flous ou les éventuelles problématiques qui se posent.

Le business plan est un outil central lors de la création d’une entreprise ou pour obtenir des financements. De sa bonne réalisation dépend la pérennité de votre projet et de votre entreprise. Demander l’aide d’un expert-comptable pour faire son business plan n’est donc aucunement un luxe. C’est s’assurer d’avoir bien toutes les cartes en main pour piloter sereinement le lancement ou le développement de sa société.

Les avantages d’un expert-comptable pour faire un business plan

Tout d’abord, faire appel à un expert-comptable pour faire un business plan permet de bénéficier de ses conseils. En effet, au-delà de la dimension chiffrée de ce document, c’est toute une logique d’optimisation fiscale que l’expert-comptable peut apporter. Ainsi, lors du lancement d’une entreprise par exemple, son expertise lui permettra de vous aider à définir le business model ou la structure juridique la plus adaptée. En cas de besoin de financement, il saura vous présenter les différentes options de financement à disposition et éventuellement vous mettre en relation avec les bons interlocuteurs.

Demander l’aide d’un expert-comptable vous assure également un business plan de qualité. Mêlant expertise comptable, juridique et fiscale, le dossier recoupe intelligemment tous les documents utiles et en tire une analyse pratique. Prévisionnel financier, dossier de financement, budget des investissements, calcul du besoin en fonds de roulement, détail des emprunts… La mission de l’expert-comptable peut couvrir tous les besoins propres à la situation de l’entreprise.

En outre, un business plan confié à un professionnel est également rassurant pour les investisseurs. Il vient s’ajouter à l’étude de marché et la stratégie commerciale / marketing. Ainsi, il donne une vision complète du projet et démontre de son sérieux.

Business plan, une analyse chiffrée et argumentée par l’expertise comptable

Un business plan n’est pas une suite de tableaux. En réalité, si ce document est intéressant, c’est parce qu’il permet un examen critique des hypothèses. C’est en cela que le travail de l’expert-comptable est valorisable. En effet, le chef d’entreprise vient avec ses hypothèses de développement. Prenant en compte le contexte, les contraintes, les atouts, l’expert-comptable en sort une traduction chiffrée. Il y détaille les revenus et les dépenses tout y ajoutant son analyse experte.

Ainsi, il apporte ses conseils au chef d’entreprise pour lui permettre d’améliorer sa stratégie et optimiser la fiscalité de l’entreprise. Il met en musique son savoir-faire pour tirer le meilleur de la situation de l’entreprise et du cadre réglementaire. En cela, faire appel à un expert-comptable pour faire son business plan a une vraie valeur ajoutée.

Un business plan peut être utile à différentes phases de la vie de la société : création, développement, reprise… Les enjeux ne sont alors pas les mêmes. L’expert-comptable connaît les attentes du chef d’entreprise et de ses interlocuteurs. Il est donc apte à produire une analyse financière fine qui parle le même langage que les concernés.

Articles Similaire

Retard sur la comptabilité : comment faire ?

Retard sur la comptabilité : comment faire ?

En comptabilité, la rigueur est en effet la clé de la réussite. Cependant, il arrive que des entrepreneurs

Quels sont les avantages fiscaux et juridiques d’une holding ?

Quels sont les avantages fiscaux et juridiques d’une holding ?

Une holding présente des avantages opérationnels mais également beaucoup d’avantages fiscaux, financiers et juridiques. Le montage…

Création d’entreprise : la législation pour l’ouverture d’un food truck

Création d’entreprise : la législation pour l’ouverture d’un food truck

Aujourd’hui, nous vous donnons toutes les clés de la législation autour de la création d’un food truck…

Relation fournisseurs : prendre soin de ses partenaires

Relation fournisseurs : prendre soin de ses partenaires

Prendre soin de ses relations fournisseurs revêt une multitude d’enjeux. La qualité de la relation avec ses partenaires

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher

  • Épargne & gestion d’actifs
  • Crédits & assurances
  • Investissement entreprises
  • Aides financières
  • Investissement cryptomonnaies
  • Rédaction du Business Plan
  • Accompagnement & formations
  • Contacter la RH
  • Sécurité des entreprises

Logo

Les autres missions de l’expert-comptable

L’ expert-comptable peut fournir une grande variété de services pour accompagner les créateurs d’entreprise . Ses compétences permettent en effet de remplir d’autres missions que la simple vérification des chiffres. Selon le professionnel contacté, ces prestations complémentaires peuvent avoir une incidence ou non sur le coût d’un business plan . Néanmoins, les suppléments sont généralement indiqués à l’avance. 

Il est notamment possible de confier entièrement la rédaction du business plan à un expert-comptable . Dans ce cas, le spécialiste ne se contente plus de valider et de rectifier les composantes financières du document. Il intervient dès les étapes de pré-création de l’entreprise. Concrètement, le professionnel aidera le porteur de projet à choisir :

  • La forme juridique de l’établissement (EI, SA, SAS, SARLU, SARL, etc.) ;
  • Le statut social du dirigeant (travailleur non salarié, gérant-actionnaire, etc.) ;
  • Le régime d’imposition de l’activité (IR, IS, autoentrepreneur, etc.) ;
  • Les soutiens financiers envisageables (NACRE, ACRE, ARE, etc.) ;
  • Les modes de financement adaptés (prêt bancaire, crowdfunding, levée de fonds, investissements privés, etc.).

Face aux investisseurs potentiels , le porteur de projet gagnera en crédibilité avec le business plan de l’expert-comptable. Ce dernier peut aussi réaliser les démarches administratives comme la publication d’un avis au journal d’annonces légales (JAL), l’enregistrement des statuts… À travers son aide globale, l’expert-comptable permet aux entrepreneurs de se focaliser sur leur activité en cours de création. 

Pour une société , l’accompagnement peut aussi inclure la rédaction des statuts, du pacte d’actionnaires, des procès-verbaux constitutifs… Le rôle de l’expert-comptable consiste en somme à s’occuper des formalités non maîtrisées par l’entrepreneur. Ce professionnel est en effet familier avec les démarches de création et de reprise d’entreprise. Il est donc disposé à guider les novices dans le domaine.

Image de couverture fotogestoeber / Shutterstock

4 choses à savoir sur la décennale auto-entrepreneur

Quelle est la durée moyenne pour rembourser un prêt immobilier ?

5 astuces pour booster sa carrière professionnelle avec un programme de formation supérieurs

Regroupement de crédits : tout ce qu’il faut savoir

Comment optimiser la vente de votre terrain pour un projet immobilier ?

Comment élaborer un business plan pour votre levée de fonds ?

Rédiger le business plan de sa boîte de production

Business plan d’une salle de squash : lancer son projet

Business plan de peintre en bâtiment : comment faire ?

Comment rédiger le business plan d’un parc de loisirs ?

Rédiger le business plan d’une entreprise de panneaux solaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Enregistrer mon nom, email et site web dans ce navigateur pour la prochaine fois que je commenterai.

  • Plan de site
  • Mentions Légales

Accompagnement à la rédaction du Business plan

L’établissement d’un business plan fait partie des étapes les plus importantes pour les entrepreneurs qui souhaitent monter un projet d'entreprise . Ce document permet  d’évaluer la faisabilité et la rentabilité du projet.  Il est possible de se faire accompagner par un expert-comptable ou les chambres consulaires lors de la rédaction du projet.

Utilité du Business plan

La réalisation d’un Business Plan est primordiale lorsqu’un entrepreneur souhaite lever des fonds, attirer des investisseurs ou convaincre les banquiers.

  • Le business plan permet de clarifier le projet et les affaires de l’entrepreneur, mais également d’évaluer les risques du projet et de délimiter sa stratégie.
  • Le business plan est un document qui est utilisé pour solliciter des financements auprès d’établissements bancaires ou d’investisseurs. En effet, ce document rassure les acteurs qui souhaitent participer au financement du projet, par le biais notamment de tableaux de financement prévisionnel mettant en valeur le BFR, la capacité d’autofinancement, le niveau d’endettement.

Ce document est aussi utilisé lors de la recherche de collaboration avec des fournisseurs.

Le business plan met en évidence la pérennité du projet à l’aide de compte de résultat prévisionnel et autres documents comptables afin de rassurer un fournisseur sur les risques de défaillance du projet. Les opportunités commerciales qui en découlent peuvent donc entraîner diverses négociations portant sur les délais de règlement, les tarifs préférentiels…

Le business plan fait figurer un ensemble de prévisions sur le projet qui peuvent donc servir de point de repère pour l’entrepreneur.

Ainsi, une fois le projet mis en place, il sera intéressant et indispensable de comparer les prévisions et les résultats obtenus, notamment dans le but d’effectuer des actions correctives et mieux anticiper les situations futures.

La forme et le contenu du Business plan

Il n'existe pas de formalisme imposé par la loi, mais il semble évident que le business plan doit avoir une forme soignée lorsqu'il est destiné à des parties prenantes et qu'il doit mettre en évidence les informations positives importantes.

Ce document doit être personnalisé (titres, images, schéma, graphiques...), et nous déconseillons qu'il dépasse une trentaine de pages au risque de décourager ses lecteurs.

Le business plan vise généralement un grand nombre de lecteurs (financeurs, associés, fournisseurs...). L'entrepreneur dispose alors de deux solutions : soit il fait réaliser un business plan adapté à chaque lecteur ou alors il articule celui-ci en différentes parties adressées à un type de lecteur spécifique.

Bien souvent, compte tenu du coût que représenterait le premier choix, les créateurs de projet choisissent de faire réaliser un business plan autour des parties suivantes.

1) L'executive Summary correspond à un résumé du business plan. Il doit être positionné au tout début document et ne doit pas dépasser deux pages. 

Celui-ci doit comprendre un plan qui accroche l’attention de l’interlocuteur, et e ne doit pas être aussi détaillé que le plan global.

Le plan de l'executive Summary peut se présenter comme suit :

  • Accroche : une ou deux phrases par une citation ou une histoire pour capter l’attention du lecteur.
  • La problématique
  • La solution préconisée : le service proposé ou le produit à vendre pour résoudre le problème évoqué plus haut, ses trois caractéristiques principales.
  • Le marché, les clients : attractivité et/ou sa solvabilité
  • Les concurrents et positionnements :  Quelle est la différenciation du projet par rapport à la concurrence
  • Le business model : quelles sont les rentrées d’argent et selon quelles hypothèses ?
  • Les hypothèses financières : chiffre d’affaires sur 3 ans, résultat d’exploitation correspondant et quelques ratios clés comme le seuil de rentabilité. Il s’agit de montrer que le projet est attractif et rentable.
  • Les besoins de financement : dans le cas d’une levée de fonds, le montant nécessaire au démarrage de l’exploitation et sous quelle forme.
  • L’équipe : La complémentarité des profils et son adéquation avec le projet sont absolument déterminantes.
  • La demande : Attentes de l’interlocuteur, quelles sont les raisons de la prise de contact ?

Il représente souvent l’unique partie qui est lue par les investisseurs avant de prendre contact avec l’entrepreneur.

2) La présentation de l'équipe

L’équipe qui compose le projet est primordiale pour certains investisseurs qui accordent plus d’importance à celle-ci, car elle est parfois plus rassurante que l’idée d’un projet. Il faut donc mettre en avant :

  • La cohésion : motivations et objectif commun
  • La complémentarité : chacun doit avoir un rôle bien défini et les compétences doivent être complémentaires
  • L’attrait pour le projet : pourquoi ce projet plutôt qu'un autre ?

3) L'étude de marché

Cette partie du Business plan permet de prouver à l’aide de statistiques et études que le secteur dans lequel l’entrepreneur veut se lancer est porteur. Il montre donc à travers ses analyses que la demande existe pour le produit ou service proposé. Il faut donc mettre en avant :

  • La concurrence
  • Le type de clients visés
  • La taille du marché

4) Produit ou service proposé

Dans cette partie, il est nécessaire de démontrer les atouts et le degré de maturité du produit ou du service qui sera proposé.

5) Vente et marketing

La stratégie de vente et de promotion s’appuie sur plusieurs axes : prix, produit, communication et filière de distribution.  De plus, il est nécessaire de mettre en évidence quel avantage concurrentiel amène le produit ou le service proposé.

6) Besoins matériels et immatériels

Il s’agit ici de lister l’ensemble des éléments de l’actif (installations, équipements) ainsi que le personnel qui seront nécessaires à l'activité.  Dans un deuxième temps, il faudra analyser le coût de ces éléments afin de d'estimer le besoin en financement pour assurer le lancement de l'activité sans risque sur les premiers mois.

7) Prévisions financières

Les prévisions nécessaires sont primordiales pour les investisseurs et les banquiers. Même si généralement le détail des calculs n’est pas vu par ces derniers, leur attention s’arrêtera sur les comptes de résultat prévisionnels et tableaux de trésorerie.

L’intérêt pour les investisseurs d’investir dans le projet est d’obtenir des dividendes. Ces derniers ne s’obtiennent que si l’entreprise est rentable : ils vérifieront ainsi si le projet peut être rentable.

Il faut dans cette partie :

  • Dresser un prévisionnel de financement  sur les premières années : investissement nécessaire pour le  projet, compte de résultat prévisionnel, le prévisionnel ( bilan) et bien évidement  le compte de trésorerie.
  • Elaborer des guides financiers (seuil et ratios de rentabilité et besoin en fond de roulement).

Les éléments financiers doivent donner les éléments permettant de répondre à des questions essentielles : Montant du C.A à réaliser pour équilibrer mes charges (seuil de rentabilité, marge de sécurité, rémunération) ?

Exemple de plan d'un Business plan

Un Business Plan varie d’un projet à l’autre, il doit dans tous les cas mettre en valeur la bonne marche du projet dans le cas où il se réaliserait, il peut prendre, par exemple, cette forme :

  • Portrait de l'entreprise, management
  • Produits/services
  • Marché, clients
  • Entreprises et produits concurrents
  • Plan marketing
  • Infrastructure et technologie
  • Gestion financière
  • Planification financière et opérationnelle
  • Évaluation des risques

La rédaction d'un Business plan exige une méthodologie et des recherches en amont qui demandent beaucoup de temps ainsi qu'un esprit d’analyse, de critique et une capacité rédactionnelle. 

Compte tenu de la complexité de cette tâche, des coachs, les chambres consulaires et les experts-comptables proposent des missions à faible coût pour assister les créateurs de projet.

Il nous semble intéressant de se tourner vers un expert-comptable dès cette étape afin de bénéficier de l'expertise et de ces conseils tout au long de la phase de création du projet. De plus, ces professionnels du chiffre proposent généralement des "packs créateurs" au tarif réduit pour favoriser le lancement de votre entreprise.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

En savoir plus

Le coin des entrepreneurs

  • Micro-Entreprise
  • Association
  • Choix Statut
  • Services B2B
  • SASU et EURL
  • Bilan et liasse fiscale
  • Déclarations de TVA
  • Devis et Facturation
  • Services Conseils
  • Synchoronisation bancaire
  • Tableau de bord et pilotage
  • Domiciliation Entreprise Votre adresse prestigieuse à Paris
  • Modifications de Statuts Procédure 100% en ligne
  • Dissolution d'entreprise Traitement sous 24h

un comptable peut il faire un business plan

  • Agent commercial
  • Agent immobilier
  • Bâtiments et Travaux Publics
  • Boulanger, pâtissier, biscuitier
  • Chauffeur de taxi et VTC
  • Coach sportif et fitness
  • Développeur web
  • Métiers de la santé
  • Restauration
  • Services à la personne
  • Transport de marchandises
  • Webdesigner
  • Autres activités
  • 100 conseils pour créer
  • La création d’entreprise
  • Réflexion préalable
  • Idée de création
  • Business model
  • Construire son projet
  • Analyser l’entreprise
  • Négocier le rachat
  • Location-gérance
  • Commerce organisé
  • Se faire accompagner
  • Étude de marché
  • Préparer son business plan
  • Prévisionnel financier
  • Valider son Business Plan
  • Faire son Business Plan en ligne
  • Préparer son dossier
  • Aides à la création
  • Apports en capital
  • Compte courant d’associé
  • Financements bancaires
  • Outils de trésorerie
  • Investisseurs
  • La micro-entreprise
  • L’entreprise individuelle
  • L’EURL
  • L’association
  • Régimes fiscaux
  • Sécurité sociale
  • Choix du statut juridique
  • Local professionnel
  • Autres choix de création
  • Statuts de société
  • Annonces légales
  • Dépôt du capital social
  • Immatriculation
  • Création en ligne
  • S’implanter en France
  • Contrats commerciaux
  • Conditions commerciales
  • Communication
  • Comptabilité
  • Facturation
  • Gestion financière
  • Comptes annuels
  • Assemblées générales
  • Modification de capital
  • Transfert de siège
  • Transformations
  • Autres modifications
  • L’impôt sur le revenu
  • L’impôt sur les sociétés
  • Les crédits d’impôts
  • La CFE et la CVAE
  • Autres impôts et taxes
  • L’embauche du salarié
  • Les contrats de travail
  • La gestion de la paie
  • La mutuelle d’entreprise
  • La rémunération du dirigeant
  • La rupture du contrat de travail
  • Groupes de sociétés
  • Cession de fonds
  • Cession de titres
  • Fiscalité des cessions
  • Fermer son entreprise

Faire un business plan : nos conseils pour réussir

La construction du business plan est une étape importante pour le créateur d’entreprise, quel que soit la nature et l’ampleur de son projet. Le business plan permet de piloter la construction d’un projet de création d’entreprise puis de communiquer auprès des futurs partenaires.

Le coin des entrepreneurs vous donne plusieurs conseils pour vous aider à faire votre business plan et à le réussir :

Pourquoi le créateur d’entreprise doit-il faire un business plan ?

Qui doit faire le business plan , quand faut-il faire son business plan , que contient le business plan du créateur d’entreprise , comment faire son business plan , combien de temps faut-il pour faire un business plan .

Faire un business plan

La construction d’un business plan permet au créateur d’entreprise de clarifier ses idées, et de proposer une présentation claire et précise de son projet. La démarche à suivre pour le concevoir permet de prouver la viabilité et la rentabilité du projet.

Lorsqu’il est bien rédigé, ce document sera d’une utilité précieuse pour présenter le projet de création d’entreprise aux futurs partenaires.

Le business plan a donc une double vocation. Il permet :

  • de piloter un projet de création d’entreprise,
  • de communiquer auprès des futurs partenaires et de les convaincre .

Le créateur d’entreprise doit faire son business plan lui-même. Il doit en être le rédacteur et maîtriser sa construction. Pour les projets construits en équipe, la rédaction du business plan est partagée entre les participants en fonction de leurs rôles respectifs.

Par rapport aux business plan, le rôle des conseillers du créateur d’entreprise est d’effectuer un travail de supervision. Ils doivent prendre de la hauteur sur le projet et apporter un point de vue externe. Par exemple, l’expert-comptable est en mesure de valider les éléments financiers du business plan, et de conseiller l’entrepreneur sur le montage juridique et fiscal de son projet.

Le business plan doit être construit au fur et à mesure de l’avancement de la construction du projet de création d’entreprise . À chaque fois que l’entrepreneur a connaissance d’une nouvelle information pour son projet, il doit l’intégrer dans son business plan.

La construction du business plan démarre dès le stade de l’idée de projet. Le travail se termine quasiment lors de la création de l’entreprise. Ensuite, le business plan doit être entretenu pour aider l’entrepreneur à piloter son entreprise.

Un business plan contient une présentation précise d’un projet de création d’entreprise. Il est généralement composé d’une bonne dizaine de pages , comportant notamment du texte, des tableaux et des graphiques.

Dans un business plan, nous retrouvons les principaux éléments suivants : un résumé du projet ( executive summary ), le business model , l’étude financière du projet.

Tous les éléments du business plan doivent être en interaction afin qu’il soit cohérent. Par exemple, le chiffre d’affaires indiqué dans le prévisionnel est directement lié à l’étude marketing et commerciale.

Pour faire son business plan, il est préférable de s’appuyer sur un outil conçu à cet effet ou sur un modèle complet que l’on peut ensuite adapter. Cela permet de faciliter la mise en forme du document et, parfois, de repérer certains aspects du projet qui n’ont pas été traités. De nombreuses applications sont disponibles.

Si l’outil ou le modèle utilisé ne gère pas automatiquement la partie prévisions financières , les calculs et les tableaux financiers pourront ensuite être introduits par le conseiller chargé de suivre le projet.

Il n’y a aucune durée prédéfinie pour faire un business plan, tout dépend du projet et de la disponibilité dont dispose l’entrepreneur.

En pratique, on observe que les créateurs d’entreprises passent entre 2 mois et 6 mois sur l’élaboration de leur business plan. C’est la durée moyenne qui sépare le stade de l’idée de projet à la finalisation du document.

D’ailleurs, il faut avoir à l’esprit qu’un porteur de projet n’établit généralement pas qu’ un seul business plan mais plusieurs .

Nos autres dossiers sur le business plan :

  • La structure du business plan
  • Business plan : l’analyse du marché
  • Les tableaux financiers du business plan
  • L’idée de création d’entreprise dans un business plan

Créer son entreprise

Poster un commentaire

Nous ferons de notre mieux pour vous répondre dans des délais raisonnables. Vous pouvez demander à tout moment la rectification ou la suppression de vos informations à caractère personnel : Nous contacter

Prénom (obligatoire)

Mail (non affiché) (obligatoire)

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Avertissez-moi de la publication de nouveaux commentaires par mail. Vous pouvez également souscrire sans laisser de commentaire.

Créer son entreprise

  • Création d’entreprise, les étapes clés
  • Réaliser son étude de marché
  • Faire son business plan
  • Le guide de l’EURL
  • Le guide de la SARL
  • Le guide de la SASU
  • Le guide de la SAS

Business Plan

  • Construire son projet d’entreprise en ligne
  • Création d’entreprise en ligne
  • Comparateur de statut juridique
  • Outil de business plan en ligne
  • Prévisionnel financier sur Excel
  • Evaluer et tester son idée de création
  • Bien préparer son projet de création
  • Faire un business model canvas
  • Valider son projet de création d’entreprise
  • Tout comprendre sur le business plan
  • Bien préparer son business plan
  • Établir les tableaux financiers
  • Faire un prévisionnel financier
  • Créer une EURL : tout ce qu’il faut savoir
  • Créer une SARL : tout ce qu’il faut savoir
  • Créer une SASU : tout ce qu’il faut savoir
  • Créer une SAS : tout ce qu’il faut savoir
  • Tableau comparatif des statuts juridiques
  • Choix d’un statut juridique pour l’entreprise
  • Choix du régime fiscal de l’entreprise
  • Choix d’un statut social pour le dirigeant
  • Formalités à accomplir pour créer son entreprise
  • Procédure à suivre pour immatriculer sa société
  • Solutions pour créer son entreprise
  • Créer son entreprise en ligne, choisir et comparer

Navigation :

  • Partenariats et publicité
  • Nous contacter
  • Mentions légales et CGU
  • Politique de confidentialité
  • Plan de site
  • Plan du site

Nos autres sites :

  • Notre application
  • Entreprises et Droit
  • Compta-Facile

Le coin des entrepreneurs :

Le coin des entrepreneurs est un média online de référence pour les créateurs d'entreprise, les repreneurs d'entreprises et les chefs d'entreprises. Nous vous proposons sur notre site internet des centaines de dossiers sur les thèmes de la création, la reprise et la gestion d'entreprise, dans le but de vous informer et de vous conseiller dans toutes les étapes de votre projet entrepreneurial (de l'idée de projet jusqu'au lancement de votre nouvelle activité).

En plus du média, Le Coin des Entrepreneurs vous propose également une application digitale pour vous accompagner dans vos projets entrepreneuriaux. Notre application vous propose une multitude de fonctionnalités pour vous guider dans votre projet de création ou de reprise d'entreprise

Notre mission est simple : proposer aux entrepreneurs un éco-système complet qui leur permet de construire leur projet et de se lancer dans leur nouvelle activité

Nous choisissons les services que nous recommandons de manière indépendante. Lorsque vous cliquez sur un lien partenaire, nous touchons parfois une commission.

Comment faire un business plan ? Modèle gratuit !

Téléchargez notre modèle vierge de business plan et suivez nos conseils pour bien le remplir !

un comptable peut il faire un business plan

Vous êtes sur le point de lancer votre projet et cherchez comment faire un business plan ? Découvrez ce qu’est un business plan, pourquoi il est important d’en faire un et notre modèle de business plan gratuit à télécharger (modèle vierge). Suivez nos conseils et exemples pour bien le remplir !

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le business plan (plan d’affaires, en français) est un dossier synthétique qui présente un projet de création ou de reprise d’entreprise, en définissant sa stratégie commerciale et financière. Vous pouvez en quelque sorte le considérer comme un CV ou un “book” destiné à structurer et à vendre votre projet.

La création d’un business plan intervient après les recherches documentaires, la prospection, les études et des démarches que vous avez pu mener en amont comme : 

  • Le choix d’une forme juridique pour votre entreprise
  • La réalisation d’une étude de marché (ou d’un sondage en ligne )
  • L’évaluation de vos ressources et de votre business model (modèle économique)

Pour le réaliser, vous aurez plusieurs choix que nous vous présenterons par la suite, mais vous pouvez aussi utiliser notre modèle de business plan gratuit.

Pourquoi faire un business plan ?

Un business plan vous sert d’abord à vous-même : il permet de structurer votre projet de création d’entreprise et de mettre à plat vos idées. Il n’est pas obligatoire. Vous n’êtes donc pas contraint de vous coller à sa conception, assez chronophage.

Dans certains cas de figure, le business plan ne présente pas vraiment d’intérêt. Par exemple, si vous venez de créer votre micro-entreprise et vendez une prestation de  services depuis votre domicile, un business plan se révélera sûrement inutile. À l’inverse, ce document nous paraît incontournable si vous souhaitez créer une boutique en ligne , par exemple ou bien ouvrir un restaurant.

Rappelez-vous : il s’agit aussi d’un outil de communication. Voici quelques exemples concrets pour lesquels on risque fort de vous demander un business plan : 

  • lorsque vous désirez ouvrir un compte ou obtenir un prêt bancaire ou un autre financement ;
  • lorsque vous recherchez des fournisseurs ;
  • lorsque vous comptez vous associer et/ou trouver des partenaires ;
  • lorsque vous souhaitez lever des fonds.

Concernant ce dernier point, on peut penser à une start-up qui se lance, souhaite financer son développement et/ou accélérer sa croissance. Faire un business plan doit permettre à l’investisseur de savoir s’il peut s’engager avec elle. Va-t-il y trouver son compte ? Est-ce un projet rentable ? Quels risques prend-il en investissant avec cette startup ?  Un business plan est là pour le séduire et le convaincre. Mais c’est également un outil qui doit inspirer confiance et rassurer sur l’équilibre financier de votre projet, mais aussi et surtout sur les perspectives de bénéfices.

Le business plan a aussi une utilité en interne. Grâce à lui, votre entreprise peut contrôler le pilotage de certaines opérations, tester différentes hypothèses, et réajuster au besoin en le mettant à jour, puisqu’il fournit un cadre de comparaison (ce dont vous manquez cruellement à votre lancement).

Enfin, si vous souhaitez reprendre un commerce ou une entreprise, vous pouvez aussi mettre sur pied un business plan. La trame de base est la même que pour un projet de création d’entreprise, sauf que vous devez aussi intégrer des éléments spécifiques sur l’entreprise que vous allez racheter (ex : historique, clientèle, produits, bilan financier etc.).

Modèle de business plan gratuit et conseils pour le remplir

Les modèles de business plan télécharger.

Vous êtes ici pour ça, donc ne faisons pas durer le suspense. Vous trouverez ci-dessous un modèle de business plan vierge à télécharger gratuitement. Nous l’avons décliné sous plusieurs formats, en fonction de vos besoins :

  • Modèle de business plan gratuit word téléchargeable ici
  • Modèle de business plan gratuit powerpoint (en cours de création)

Le format Word est idéal pour réaliser un business plan simplifié. Il vous suffira de remplir les différentes parties en suivants nos conseils et en l’adaptant au business d’un food-truck.

Nous vous fournissons uniquement le modèle Word, mais sachez que certains acteurs comme par exemple Créer-mon-business-plan fournissent des modèles beaucoup plus complets pour quelques dizaines d’euros qui vous permettront de recevoir à la fois un modèle Word et un outil Excel pour simuler les projections financières de votre projet de food-truck, ainsi que de l’aide pour le remplir.

Enfin, certains cherchent un modèle de business plan en PDF. Aucun intérêt à notre avis, il sera beaucoup plus facile de le modifier sous Word et d’en télécharger ensuite une version finalisée en PDF.

Exemple de trame du business plan

Le modèle de business plan que nous vous fournissons gratuitement intègre la trame suivante :

C’est un bon exemple de business plan simple et une trame relativement classique, que vous pouvez adapter développer certaines catégories ou au contraire en passer certaines sous silence, selon votre projet.

Nos conseils pour un business plan simple et efficace

Maintenant que vous avez en tête la structure et les éléments incontournables du business plan, il est temps de vous livrer quelques conseils pour concevoir un business plan simple et efficace. Ces conseils valent que vous utilisiez notre modèle ou non.

  • Misez sur la clarté et la simplicité. N’en faites pas trop, en particulier si vous présentez un projet avec beaucoup de jargon technique. Mettez-vous toujours à la place de votre lecteur et n’entrez pas trop dans les détails. Adressez-vous à lui avec ses mots.
  • Pensez à faire concis et synthétique . Il n’y a pas de règle préétablie sur le sujet, mais on estime qu’un business plan ne devrait pas contenir de 20 à 25 pages. 
  • Aérez votre texte en faisant des paragraphes et organisez vos idées avec des parties et des sous-parties regroupées au sein d’un sommaire.
  • Ajoutez des visuels lorsque c’est pertinent (ex : diagrammes, graphiques, images)
  • Faites-vous relire . Il n’y a rien de pire que de se retrouver à parcourir un document truffé de fautes d’orthographes. Soyez vigilant là-dessus !
  • Pensez aussi aux annexes . Elles vous permettent de joindre des documents complémentaires sans alourdir le coeur de votre business plan.
  • Etayez votre propos en citant vos sources . Expliquez tous vos calculs et tableaux de chiffres. Justifiez tout ce que vous avancez, en particulier vos projections financières. 

Rappelez-vous, l’objectif du business plan est de convaincre votre interlocuteur, alors produisez un document sérieux et béton, qui ne laisse aucune place au doute. 

4 erreurs à ne pas commettre dans votre business plan

Que vous utilisiez notre modèle de business plan ou non, voici les 4 principales erreurs à éviter lors de la rédaction de votre plan d’affaires :

  • Bâcler la forme du business plan
  • Mal présenter l’équipe
  • Ne pas être exhaustif dans l’étude de marché et de la concurrence
  • Négliger le modèle économique et la stratégie commerciale

Comment faire un business plan ?

Les différentes parties.

Chaque business plan est propre à chaque projet. Si sa structure et sa présentation peuvent varier, il doit néanmoins comporter des éléments essentiels que l’on a regroupés en 2 grands domaines (+ 1 bonus) :

  • La présentation de votre projet et de votre entreprise : c’est le modèle de business plan que nous vous avons fourni
  • Les projections financières : en général un fichier excel

La présentation de votre projet et de votre entreprise 

Dans cette partie du modèle de business plan, vous allez notamment expliquer les modalités opérationnelles de votre business plan en suivant une trame : 

  • Le statut de votre entreprise : date de création, forme juridique, nombre d’actionnaires, composition du capital etc.
  • Qui vous êtes, les membres de votre équipe et vos associés : parcours, compétences, expérience. Expliquez qui fait quoi au sein de l’entreprise, tout en démontrant que vous disposez de l’ensemble des compétences nécessaires à la réussite de l’activité.
  • Une synthèse de votre étude de marché . Elle contient la présentation du produit ou du service que vous souhaitez vendre, votre politique de prix, vos concurrents, le marché que vous souhaitez attaquer, vos avantages concurrentiels etc.
  • Une présentation de votre business model .
  • Votre stratégie et plan d’action . En premier lieu, on pense à la stratégie commerciale, qui doit présenter vos objectifs en termes de chiffre d’affaires et de croissance. Mais aussi au marketing, à la communication, à la distribution, ou encore à la gestion des ressources humaines.

Tous ces éléments sont bien évidemment inclus dans le business plan gratuit que nous vous avons fourni.

Les projections financières

C’est grâce à toutes ces projections financières que vous allez pouvoir démontrer à vos interlocuteurs la faisabilité et la solidité économique de votre projet. Votre business plan doit notamment contenir les éléments suivants : 

  • Le compte de résultat prévisionnel . Il s’agit d’un des éléments-clés de votre plan d’affaires. Ce compte de résultat se présente sous la forme d’un tableau financier. Il doit déterminer le degré de rentabilité de votre entreprise, en démontrant que votre chiffre d’affaires à venir couvrira vos dépenses (charges). Les projections se font souvent sur les trois premières années d’existence de l’entreprise.
  • Le seuil de rentabilité : il s’agit du chiffre d’affaires minimum à partir duquel l’activité d’une entreprise devient rentable.
  • Le tableau ou plan de trésorerie : établi mensuellement, il présente les encaissements et les décaissements prévus au cours de la première année d’activité de l’entreprise.
  • La capacité de financement , c’est-à-dire tous les capitaux et les sources de financement qui permettent de lancer le projet (ex : fonds propres, aides etc.).
  • Le plan de financement à trois ans : il détaille vos besoins en financement sur les trois premières années d’activité. Il permet de vérifier que votre entreprise sera pérenne dans le temps.
  • Le besoin en fonds de roulement (BFR) . Le BFR correspond aux sommes d’argent dépensées par l’entreprise au lancement de son activité et qu’elle ne pourra récupérer qu’après l’encaissement du paiement de ses premières factures.

Si la partie présentation de l’entreprise est assez facile à remplir, comme vous pouvez le voir dans l’exemple de business plan que nous vous avons fourni gratuitement, la partie financière est plus complexe. Pour cette partie, nous vous recommandons de vous faire accompagner.

Bonus : l’executive summary

L’executive summary – résumé opérationnel, en français – est un teaser d’une à deux pages qui doit donner envie de lire la suite de votre business plan et de découvrir votre projet. Il se place au début d’un plan d’affaires et doit mettre en avant de façon synthétique les informations les plus importantes :

  • Votre projet et les problèmes qu’il résout
  • Votre stratégie
  • Votre offre avec votre avantage concurrentiel
  • Votre business model
  • Votre marché etc.

Vous disposerez ainsi d’une vision globale de tous les éléments à mettre en avant, ce qui vous facilitera la tâche.

Faire un business plan : quelles sont vos options ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour réaliser un business plan : le faire vous-même sans aide tierce, utiliser un logiciel en ligne, ou faire appel aux services d’un professionnel. Chaque solution présente des avantages et des inconvénients.

Option n°1 : faire votre business plan gratuitement (mais vous-même)

Première possibilité pour faire votre business plan : vous y coller seul, sans l’aide d’un logiciel ou d’un professionnel. Pour cela, vous pouvez partir de notre modèle de business plan gratuit et vierge, ou bien d’un modèle de business plan déjà pré-rempli pour certains secteurs. En fonction de vos besoins, utilisez le format Excel, PDF et PowerPoint. 

Créer son business plan en partant de zéro présente d’abord un avantage financier. Vous n’avez aucun frais à prévoir si vous choisissez un modèle de business plan gratuit. Cette solution est idéale pour les entreprises aux budgets serrés, mais elle présente un autre avantage non négligeable : cela vous force à réfléchir en profondeur sur votre projet de création d’entreprise. Par contre, préparez-vous à y passer du temps. La conception d’un business plan est chronophage et peut se révéler fastidieuse, surtout lorsque l’on attaque les prévisions financières.

Notez enfin que certains acteurs (comme Créer-mon-business-plan par exemple), proposent à la fois des modèles de business plan payants à télécharger et la possibilité de le réaliser en ligne. Comptez quelques dizaines d’euros pour un modèle de business plan thématisé (c’est à dire adapté à votre secteur), ce qui à notre avis peut valoir le coup pour éviter de repartir de notre modèle de business plan vierge :

  • Choix parmi des dizaines de modèles de business plan
  • Business plan au format Word de 10 à 20 pages
  • Exemples de textes fournis tout à long du modèle
  • Volet financier au formt Excel.

C’est donc un bon compromis entre le business plan gratuit et l’accompagnement (en ligne ou par un professionnel).

Option n°2 : faire son business plan en ligne

La deuxième option consiste à se faire accompagner un peu plus en réalisant son business plan en ligne , à l’aide d’un logiciel dédié. De nombreux sites sont en concurrence sur le marché.

Voici les avantages à utiliser un outil en ligne : 

  • Vous disposez de modèles de business plans payants prêts à l’emploi, adaptés à différents corps de métiers.
  • Tous les modèles sont centralisés sur la même interface : vous gagnez du temps dans le processus de création. On vous aide à mettre en forme le document, à créer le prévisionnel financier etc.
  • Pas besoin d’avoir de connaissances en comptabilité.
  • Vous pouvez bénéficier de ressources complémentaires pour concevoir votre plan d’affaires, comme un accompagnement en ligne avec un conseiller.
  • Certains logiciels de business plan sont gratuits.

En ce qui concerne les inconvénients, ces modèles de business plan ne sont pas gratuits (mais ils sont complets). Ensuite, en fonction du logiciel que vous choisirez, vous n’aurez pas le droit à du conseil et vous ne pourrez pas déléguer la partie rédactionnelle. Il faudra quand même consacrer du temps pour l’écriture et avoir un minimum de bases pour élaborer votre business plan. Ceci-dit, ces logiciels fournissent de nombreux conseils et des exemples de business plan pour vous aider à remplir le vôtre de manière efficace.

Option n°3 : passer par un professionnel

Si vous cherchez de l’aide pour faire votre plan d’affaires personnalisé sans utiliser un modèle de business plan, rien ne vous empêche de vous attacher les services d’un professionnel. On pense notamment aux professionnels suivants :

  • L’expert-comptable local
  • L’expert-comptable en ligne
  • Les experts et consultants en business plan (ex : les spécialistes de la fiscalité, les avocats d’affaire).

Grâce à un professionnel du business plan, vous vous assurez de gagner du temps et disposez des conseils et du savoir-faire d’un expert. On le recommande en particulier aux projets complexes qui font appel à de nombreuses donnés financières.

Par contre, ce genre de service implique un coût financier plus important qu’avec un logiciel en ligne. Sans compter que vous risquez quand même de devoir collaborer à la partie descriptive du document. Un expert saura parfaitement jouer avec les chiffres, mais il aura besoin de vous pour comprendre la genèse de votre projet ainsi que tous les tenants et aboutissants.

Au cours de vos recherches, pensez aussi à vous rapprocher des structures d’accompagnement de créateurs, de certaines legaltech , des Chambres de commerce et d’industrie ( CCI ), ou encore des Chambres de métiers et de l’artisanat ( CMA ).  Ces différents organismes professionnels proposent souvent des formations et ateliers autour du business plan et pourront vous accompagner dans la construction de votre plan d’affaires.

Au final, quelle que soit la méthode choisie, gardez bien cela en tête : comme le dit l’expression, “on n’a qu’une seule chance de faire bonne impression.” Alors appliquez-vous, et utilisez nos conseils pour réaliser un business plan solide !

Combien coûte un business plan ?

Le coût d’une business plan dépend de l’option que vous allez choisir. Si vous vous utilisez notre business plan gratuit, vous n’y passerez que du temps. Si vous choisissez un modèle payant, vous en aurez pour entre 50 et 100€ environ. Si vous optez pour un logiciel de business plan en ligne , les prix varient d’une solution à l’autre.

La solution la moins économique consiste à passer par un professionnel. Les tarifs dépendent de la complexité et de la technicité du projet. Pour vous donner un ordre d’idées, on a recensé des tarifs partant de 300€ et pouvant aller jusqu’à 4 000€.

Un business plan gratuit, c’est possible ?

Faire un business plan gratuitement, oui, c’est possible en utilisant un modèle de business plan et en y passant du temps, ou bien via certains organismes comme la CCI.

Les personnes ayant téléchargé le modèle de Business plan ont également été intéressés par :

  • Skip to menu
  • Aller au contenu

Je recherche

Quand faut-il établir un business plan ?

' src=

Un business plan est un document devant être établi dans certaines circonstances. Compta-Facile répond ici à une question que se posent de nombreux porteurs de projet : quand faut-il établir un business plan ?

business plan quand le faire

Établir un business plan lors d’une création d’entreprise

Le business plan est le document indispensable de toute création d’entreprise . Il doit être rédigé avant le lancement du projet . Il permet de s’assurer que le projet est réalisable et surtout viable. Il est conseillé de construire un business plan et ce même s’il n’est destiné à aucun tiers en particulier. En effet, cela va permettre au porteur de projet de faire le point sur son idée : la clarifier, la structurer, l’approfondir et la traduire en termes financiers.

Toutefois, il convient de préciser que, dans la plupart des cas, un business plan est rédigé afin d’obtenir un prêt, de réunir des fonds d’investisseurs externes ou de négocier des conditions préférentielles auprès de fournisseurs (délai de paiement, tarifs dégressifs).

Ce type de business plan est appelé business plan de création d’activité .

Établir un business plan à l’occasion d’une reprise d’entreprise

quand faut il etablir un business plan

En cas de reprise d’entreprise , le business plan est tout aussi important. Il se construit en deux temps :

  • la reprise des anciens comptes : en général, une balance est extraite depuis le logiciel de comptabilité du cédant et injectée dans le logiciel de business plan. Cela va permettre de constater l’existant dans le business plan.
  • l’indication des données prévisionnelles : le porteur de projet va mentionner ses chiffres prévisionnels en tenant compte des modifications qu’il souhaite apporter à l’entreprise (fermeture de certaines branches d’activité, réorganisation de services, etc.).

Il s’agit dans ce cas d’un business plan de reprise d’activité .

Établir un business plan en cas de modification de l’activité

Toute modification d’activité peut nécessiter l’élaboration d’un business plan :

  • L’ ajout d’activité , c’est-à-dire le lancement sur le marché de nouveaux produits ou services

Le business plan doit démontrer la capacité de l’entreprise à satisfaire la nouvelle demande sur les plans financiers et stratégiques. Il pourra insister sur la solidité financière de l’entreprise dont les revenus tirés des produits « stars » permettront de subventionner dans un premier temps les nouveaux produits.

  • La suppression d’activité , c’est-à-dire l’abandon d’une activité existante au sein de l’entreprise

Dans ce cas, le business plan permet de mesurer les conséquences de l’abandon de l’activité concernée sur la santé financière de l’entreprise. Il conviendra alors de recenser les charges fixes, d’identifier celles qui pourront être neutralisées (loyers immobiliers par exemple) et de définir les modalités de désinvestissement (cession du matériel utilisé pour l’activité abandonnée).

On parlera ici de business plan de développement d’activité . il comprendra les mêmes étapes que le prévisionnel de reprise d’entreprise. [the_ad_placement id= »corps-article-expert-comptable-business-plan »]

Revenir sur le business plan après le lancement du projet

Un retour doit être effectué sur le business plan initial tout au long de l’évolution du projet, tel qu’il soit (création, reprise ou modification d’activité). Ce document va servir de véritable fil conducteur : les prévisions vont être rapprochées des réalisations effectives et tout écart significatif devra être analysé. Des actions correctives pourront alors être envisagées.

De même, un business plan n’est pas un document figé. Il peut tout à fait être modifié à posteriori et ajusté afin de prendre en compte l’avancée du projet ainsi que ses évolutions.

Savoir quand réaliser un business plan est une chose importante. Il convient maintenant de comprendre :

  • qu’est-ce qu’un business plan ?
  • à quoi sert un business plan ?
  • quels sont les destinataires d’un business plan ?
  • quel est le contenu d’un business plan ?
  • comment faire un business plan ?

Partager l'article :

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Thibaut CLERMONT , mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité .

A lire aussi...

plan de financement prévisionnel

Réussir son prévisionnel financier nécessite une bonne préparation et une minutieuse conception. Faire un bon prévisionnel peut parfois s'avérer difficile mais la bonne pratique se résume souvent à faire preuve de bon sens. […]

un comptable peut il faire un business plan

Doivent mettre en place leur comptabilité les entreprises qui choisissent de ne pas l'externaliser en totalité auprès d'un Expert-Comptable. Compta-Facile propose une fiche sur les étapes clés de la mise en place d'une comptabilité : […]

La SARL (société à responsabilité limitée) et l'EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) doivent tenir une comptabilité. Compta-Facile traite ici les modalités de tenue de la comptabilité d'une SARL et d'une EURL, la […]

actif bilan comptable

Le besoin en fonds de roulement, plus couramment appelé BFR, est un indicateur très important pour les entreprises. Il représente les besoins de financement à court terme d'une entreprise résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant […]

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

Aucun commentaire.

Répondre Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

J’ai lu et j’accepte la politique de confidentialité *

IMAGES

  1. Tuto- Comment rédiger un Business Plan ? (Par l'Expert Comptable E.C.A.I)

    un comptable peut il faire un business plan

  2. Établir un business plan : pourquoi faire appel à un expert-comptable

    un comptable peut il faire un business plan

  3. Construisez un compte de résultat simplifié

    un comptable peut il faire un business plan

  4. Comment rédiger un business plan

    un comptable peut il faire un business plan

  5. Comment faire son plan comptable ? 10 modèles gratuits pour vous aider

    un comptable peut il faire un business plan

  6. Comment faire un Business Plan

    un comptable peut il faire un business plan

VIDEO

  1. Comment faire un business plan financier

  2. Extrait de la Formation '' Comptable Confirmé'' à distance 06.09.21.24.38

  3. Business Plan : Votre stratégie internet (vidéo 7 sur 10)

  4. Business Plan en direct

  5. Comment construire un business plan convaincant ?

  6. Comment faire un business plan ?

COMMENTS

  1. Peut-on confier la réalisation d'un business plan à son expert-comptable

    La mission de l'expert-comptable consiste à assister le porteur de projet dans l'élaboration de son business plan, et plus particulièrement dans la conception et la présentation du dossier de financement. Il : Rassemble les hypothèses établies par le porteur de projet, Traduit ces hypothèses en données chiffrées,

  2. Faire un business plan : comment et par qui se faire aider

    Se faire aider par un expert-comptable C'est la solution la plus complète, mais la plus coûteuse. En optant pour l'expert-comptable, vous faîtes le choix de vous entourer d'un professionnel compétent et de lui déléguer une partie de la conception de votre business plan.

  3. Valider son business plan avec un expert-comptable

    Choisir un expert-comptable pour valider son business plan Pourquoi faut-il valider son business plan avec un expert-comptable ? Les conseils d'un expert-comptable vous seront très utiles au niveau de l'étude financière de votre projet de création ou de reprise d'entreprise.

  4. Projet de création d'entreprise : comment faire un business plan

    1 Pas du tout 2 Un peu 3 Moyen 4 Beaucoup 5 Parfait ! Vous avez un projet de création d'entreprise ? Le business plan (ou plan d'affaires) est un document écrit qui présente en détail...

  5. Faut-il utiliser un comptable ou consultant pour votre business plan

    Faire appel à un consultant ou un expert comptable pour préparer un business plan est onéreux, comptez environ 150 € HT pour un prévisionnel financier seul et plus de 500 € HT minimum pour une solution complète (prévisionnel financier + rédactionnel). Mais cela vaut-il vraiment le coup ?

  6. Comment faire un business plan

    Dans cet article, Compta-Facile répond à la question suivante : comment faire un business plan ? Quel est le contenu d'un business plan ? Faire un business plan en bonne et due forme nécessite la rédaction de deux volets : Une partie rédactionnelle (dite « qualitative »)

  7. Faut-il faire valider son business plan par un expert-comptable ?

    Le 26/07/2022 4 min. 0 Introduction Il est important pour tout porteur de projet de valider son business plan avec un expert-comptable avant de le soumettre à qui de droit. En effet, l'intervention de ce professionnel est utile pour s'assurer de la conformité des différents aspects du business plan avec les dispositions et normes en vigueur.

  8. Faire un business plan : combien ça coûte

    Trois professionnels peuvent assurer cette mission : un expert-comptable, un avocat ou un consultant spécialisé. Spécialisés en comptabilité et en finance, les experts-comptables n'effectueront toutefois que la partie financière de votre business plan. C'est ce que l'on appelle le prévisionnel financier.

  9. Le business plan dans le détail

    Compta-Facile consacre ici un chapitre complet au business plan. Son objectif est de répondre à la question : comment faire un business plan ? Une première partie est consacrée à la définition du business plan et à sa présentation. Elle s'attarde sur ses principales caractéristiques : qu'est-ce qu'un business plan ? A quoi sert-il ?

  10. Comment faire son business plan

    La première chose à faire lors de l'élaboration de votre business plan est de garder la tête sur les épaules. En effet, il ne faut pas se montrer trop optimiste et ne surtout pas surévaluer les chiffres. Un business plan comporte 2 parties principales : une analyse qualitative et une analyse quantitative.

  11. Faire son business plan

    Faire un business plan (ou plan d'affaires) consiste à rédiger un dossier solide de présentation du projet de création d'entreprise. C'est la première concrétisation de votre projet ! Ce travail utile et fructueux vous permettra de mesurer la maturité et le niveau d'aboutissement de votre projet, de vérifier son réalisme et sa rentabilité et surtout de convaincre vos interlocuteurs ...

  12. Comment réaliser un business plan ? Structure détaillée et plan (2024)

    Le business plan fait partie des étapes indispensables de la création d'une entreprise .Compte tenu des enjeux importants liés à ce document, il est essentiel d'en soigner la rédaction. Pour ce faire, nous vous proposons ici un modèle de business plan en deux parties distinctes présentant, d'une part, le projet professionnel, et d'autre part, la stratégie et les moyens mis en ...

  13. Comment faire un business plan

    Un business plan est un exercice difficile mais précieux, dans la mesure où il vous permettra de lever des fonds, de trouver des partenaires, d'être intégré dans un incubateur ou de présenter votre entreprise. Autant d'enjeux qui peuvent changer le destin de votre projet.

  14. Business plan auto-entrepreneur : Faut-il faire un business plan

    Ecrit par Eve - Marie CANTIGET Accompagnatrice d'entrepreneurs en création d'entreprise et comptabilité chez L'Expert-Comptable.com Article certifié par Qu'est-ce qu'un business plan ? Le business plan correspond à un document synthétique qui présente votre projet et vous-même.

  15. Business plan, faut-il faire appel à un expert-comptable

    Publié dans Jexpertise. Le business plan étant un document à dominante financière, il est pertinent de faire appel à un expert-comptable. Professionnel du chiffre ainsi que des réglementations légales, l'expert-comptable est en mesure de réaliser entièrement un business plan ou d'affiner celui fait par le chef d'entreprise.

  16. Le business plan et l'expertise comptable

    Un expert comptable peut aider à mieux obtenir ce qu'on cherche. Pourquoi faire un business plan ? Un business plan est une représentation par écrit d'un document qu'on souhaite entreprendre. Il peut concerner la création ou la reprise d'une entreprise ou d'un projet de développement.

  17. Les étape pour réaliser un business plan

    Un business plan se rédige progressivement, ... Faire un business plan. Créer son entreprise en ligne. L'essentiel sur le business plan. ... Lorsque le prévisionnel comporte des erreurs, l'expert-comptable peut le retravailler pour vous proposer des tableaux corrigés. Il vous suffira ensuite de les incorporer dans votre business plan à ...

  18. Pourquoi faire valider son business plan par un expert-comptable

    L' expert-comptable peut fournir une grande variété de services pour accompagner les créateurs d'entreprise. Ses compétences permettent en effet de remplir d'autres missions que la simple vérification des chiffres. Selon le professionnel contacté, ces prestations complémentaires peuvent avoir une incidence ou non sur le coût d ...

  19. 10 conseils pour réussir son business plan

    Voici les 10 conseils de Compta-Facile pour réussir son business plan : Sommaire masquer Conseils pour réussir la partie financière de son business plan Conseils pour réussir la partie rédactionnelle de son business plan Conseil n° 1 : être réaliste Conseil n° 2 : envisager un scénario catastrophe

  20. Comment Faire un Business Plan ?

    Le business plan met en évidence la pérennité du projet à l'aide de compte de résultat prévisionnel et autres documents comptables afin de rassurer un fournisseur sur les risques de défaillance du projet.

  21. Faire un business plan : nos conseils pour réussir

    Pour faire son business plan, il est préférable de s'appuyer sur un outil conçu à cet effet ou sur un modèle complet que l'on peut ensuite adapter. Cela permet de faciliter la mise en forme du document et, parfois, de repérer certains aspects du projet qui n'ont pas été traités. De nombreuses applications sont disponibles.

  22. Comment faire un business plan ? Modèle gratuit

    Pour cela, vous pouvez partir de notre modèle de business plan gratuit et vierge, ou bien d'un modèle de business plan déjà pré-rempli pour certains secteurs. En fonction de vos besoins, utilisez le format Excel, PDF et PowerPoint. Créer son business plan en partant de zéro présente d'abord un avantage financier.

  23. Quand faut-il établir un business plan

    Compta-Facile répond ici à une question que se posent de nombreux porteurs de projet : quand faut-il établir un business plan ? Sommaire masquer Établir un business plan lors d'une création d'entreprise Établir un business plan à l'occasion d'une reprise d'entreprise Établir un business plan en cas de modification de l'activité